Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2020 Freedom Of Speech
 

- Membre : Blind Guardian, The Chronicles Project, Coldseed, Iron Savior, Savage Circus
- Style + Membre : Serious Black
 

 Site Officiel (142)

MENTALIST - Freedom Of Speech (2020)
Par JEFF KANJI le 13 Mai 2021          Consultée 568 fois

Avez-vous dans votre groupe de potes ce spécimen : cet individu dont en fait on ne sait pas grand-chose, mais qui sait faire la bonne blague de temps en temps histoire de se faire remarquer ? Cette personne, étrangement, on l'invite à toutes les soirées car on l'aime bien, et on aurait envie de l'aimer davantage même, encore faudrait-il qu'elle accepte de tomber le masque ou de desserrer un minimum son système de défense ? Car au final, cet individu, je n'ai pas grand-chose à dire si ce n'est que je l'aime bien.

S'il y a un batteur dans le giron du Power que je vénère un peu plus que les autres, c'est bien Thomen Stauch, dont la carrière a connu de sérieux coups d'arrêt et autres déconvenues, en particulier avec les projets les plus ambitieux et prometteurs sur lesquels il avait pu imprimer sa façon d'approcher le jeu de batterie, avec ses propres roulements et ce son qui se défend autant que possible de la machinerie moderne. Après le dernier revers qui l'a vu lâcher SERIOUS BLACK pour de nouveaux soucis de santé, il y avait hélas fort à parier sur un futur arrêt de la carrière de celui qui fut jadis le batteur emblématique de BLIND GUARDIAN. Il a monté sa chaîne YouTube où il nous fait des démos batterie, touchant du bout des olives le fantôme de sa gloire passée, montrant qu'il n'a rien perdu de son talent, dispensant ses cours et surtout faisant avec insistance la promotion de son nouveau projet, pour lequel il est passé de session-man à membre à part entière, à savoir MENTALIST.

Et le groupe sarrebruckois peut remercier son nouveau batteur, car il me paraît peu probable que j'eus connaissance de cette nouvelle formation décidée à porter haut les couleurs du Power Metal, n'est-ce pour la haute estime que j'ai de Thomen Stauch. Le duo de guitaristes qui a fondé MENTALIST a d'ailleurs mis un peu de temps avant de compléter son line-up, puisqu'une fois le natif de Krefeld à bord, il a fallu dénicher un vocaliste, et c'est la Suède qui a fourni le meilleur candidat, qui s'est illustré au sein de The CHRONICLES PROJECT. Et histoire de mettre toutes les chances de son côté, MENTALIST a fait sortir Andreas Marshall de sa tanière, et le bougre a rendu "Freedom Of Speech" voyant, c'est le moins qu'on puisse dire.

Malheureusement, et malgré les interventions prestigieuses d'Oliver Palotai (toujours au second plan, comme à son habitude), et de Daniel Heiman, qui entre DIMHAV et WARRIOR PATH semble vivre une petite renaissance metallique, et se fait largement remarquer sur le (trop) long "Belief", MENTALIST peinera à convaincre les amateurs de sensations fortes dans un registre ultra positif déjà occupé difficilement par une autre formation allemande qui l'a précédé : SERIOUS BLACK. Oui l'ancien groupe de Thomen. On est donc sur un Power véloce, chargé en guitares harmonisées en tierces, et de mélodies vocales entraînantes… Mais vraiment pas souvent.

"The Price Of Time" se distingue avec un refrain qui reste facilement ancré en tête, pas d'une originalité folle, mais efficace, ce qui contraste avec des couplets plus quelconques, et hélas à l'image de ce premier album avec comme ennui mortel "Whispering Winds" comme horizon. On peut aussi rendre les honneurs à "Digital Mind" et "Devil's Game" mais franchement c'est vraiment pour encourager les gonzes. Car le verdict est hélas trop souvent le même dans le style depuis quinze ans ; tout cela ne présente aucune originalité, aucune singularité à même de faire une quelconque différence ou de dégager une petite place sur la scène. Ce que m'évoque "Freedom Of Speech" est proche du syndrome dit de la page blanche, et si MENTALIST nous claironne la liberté d'expression, je constate que je n'ai pas grand-chose à dire.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


ALMANAC
Rush Of Death (2020)
Ménage de printemps




EXLIBRIS
Innertia (2018)
Au top cette nouvelle mouture !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Thomen Stauch (batterie)
- Florian Hertal (basse)
- Kai Stringer (guitare)
- Peter Moog (guitare)
- Rob Lundgren (chant)
- -
- Oliver Palotai (claviers)
- Daniel Heiman (chant sur 6)


1. Metasphere
2. Freedom Of The Press
3. Life
4. Whispering Winds
5. Digital Mind
6. Belief
7. Your Throne
8. Isolation
9. The Deal
10. Devil's Game
11. Price Of Time
12. Run Benjamin
13. Whispering Winds (orchestral)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod