Recherche avancée       Liste groupes



      
CROSSOVER  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Madball, Biohazard, Carnivore, D.r.i., Iron Reagan, S.o.d., Pro-pain
- Membre : Fishbone
- Style + Membre : Agnostic Front, Sick Of It All, Suicidal Tendencies
 

 Facebook (138)

CRO-MAGS - 2020 (2020)
Par DARK BEAGLE le 24 Février 2021          Consultée 426 fois

D’après vous, que fait Harley Flanagan quand il ne peut pas tourner pour promouvoir convenablement "In The Beginning", le dernier méfait en date de CRO-MAGS ? Il va à la salle de sport soulever de la fonte ?!? Ok, qui a dit ça ? T’as l’impression que ta salle de sport est ouverte près de chez toi ? Non ? Alors TU SORS ! Bon, reprenons pour les plus malins d’entre vous. Que fait donc Flanagan ? Il réunit à nouveau son groupe en studio pour pondre un petit EP qui n’a pas besoin d’un titre qui en jette comme un bourre-pif sur le groin. "2020". Paf. Ça veut tout dire (et rien en même temps, je vous le concède). "2020", comme l’année du Virus et celui des élections présidentielles parmi les plus barrées que les USA ont connu.

Flanagan le dit (enfin, il le martèle. Bon, ok, il le hurle) d’entrée de jeu : c’est l’Âge de la Quarantaine. Quand Positron nous défie continuellement à "Age Of Empire", Flanagan lui nous parle d’une situation que l’on connait que trop bien et qui le fait suer. Oui, comme s’il allait à la salle de sport. Le morceau est de fait bien balancé. Il oscille entre diverses humeurs, son introduction relativement calme s’ouvrant sur du riff de coreux bien métallisé ceci dit. Le chanteur y expulse son mécontentement, puis il y a ce break inattendu, moment de paix comme si tout le groupe se résignait à cette situation, avant de se révolter à nouveau. Nul doute que ce titre va clairement briser des nuques en concert, quand ces derniers pourront reprendre. Un jour.

Pour les plus rageux, les deux morceaux suivants sont pile ce qu’il vous faut : des petites décharges bien in your face dont le groupe a le secret, cet espèce de radicalisme musical où l’on sent toute l’influence qu’a eu le Punk sur CRO-MAGS. C’est du défouloir, un condensé d’énergie à l’état brut. Et ça fait quand même du bien par où ça passe. Les paroles sont somme toute assez simples, et cela les rend au final assez pertinentes ; celles de "Life On Earth" sont complètement désabusées, entre pandémie, émeutes raciales, foutage de gueule orchestré en haut lieu, le tout avec des phrases courtes qu’il est facile de balancer avec toute la rage possible. Simple, vous dis-je. Et de ce fait, efficace.

Dans la même veine bien rentre-dedans, "Chaos In The Streets" aurait pu servir de prologue aux événements du Capitol (ou, appelé dans les milieux spécialisés, l’An 1 du Schaffergate. Me regardez pas comme ça et continuez votre lecture). Là encore, Flanagan et sa bande vous décrassent les oreilles au papier de verre et ça dépote sévère, un joli contrepied à "Violence And Destruction" qui peut être considéré comme le slow de cet EP. Attendez, ne partez pas en fuyant, je vous explique ! "Violence And Destruction", malgré ce que son titre laisse présager, est le morceau « mélodique » de l’album, celui sur lequel Flanagan se veut plus grave et vient chanter (et non pas hurler), avec une introduction pour le moins étonnante puisqu’il s’agit d’une espèce de petit Reggae qui laisse sa place à quelque chose de plus abrupt tout de même.

L’instrumental "Cro-Fusion" vient terminer le disque sur une note cool, avec sa basse bien mise en avant, qui porte pour ainsi dire l’ensemble sur ses épaules. Pas dégueulasse, pas vraiment très utile non plus, ça sent plus le bouche-trou qu’autre chose, enfin bon il en faut pour tous les goûts. Ça groove bien, c’est l’essentiel, même si je ne suis pas particulièrement client de ce genre de morceau. Et voilà comment "2020" s’achève. Ouais, ça ne fait pas trop champagne et huîtres, mais il est vrai que les fêtes de fin d’année n’ont pas eu grand-chose d’exubérant (et croyez-moi, je bosse dans le commerce, la magie s’est envolée depuis longtemps, mais cette fois, c’était particulièrement perceptible).

Avec cet EP, CRO-MAGS permet aux fans de patienter un peu avant d’avoir quelque chose de plus consistant à se mettre entre les oreilles (enfin, normalement, c’est la place du cerveau, donc oubliez cette expression). Et comme souvent avec ce groupe, sur le format court (plus qu’un album s’entend), c’est toujours assez intense, avec une réelle volonté d’en découdre. Qu’attendre de plus de ce groupe finalement assez sincère et qui a su revenir sur le devant de la scène quand en 2019 encore, plus beaucoup espérait un jour entendre de la nouvelle musique sous ce nom-là. Un retour qui est donc bien confirmé, même 2020 n’était pas l’année idéale pour cela.

A lire aussi en HARDCORE :


HATEBREED
Live Dominance (2008)
La démonstration live d'un talent monstrueux




THURSDAY
War All The Time (2003)
Fort et fondant à la fois


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Harley Flanagan (chant, basse)
- Rocky George (guitare)
- Gabby Abularach (guitare)
- Garry Sullivan (batterie)


1. Age Of Quarantine
2. 2020
3. Life On Earth
4. Violence And Destruction
5. Chaos In The Streets
6. Cro-fusions



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod