Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2020 Blue
 

- Style : Aerosmith, Clutch, Rory Gallagher, Nazareth

UNCUT - Blue (2020)
Par DARK BEAGLE le 19 Décembre 2020          Consultée 1073 fois

À quoi vous fait penser la pochette ? Deux flingues dont les crosses sont des têtes d’aigle, cela fait très texan. Ou un autre État des USA où le réflexe de tirer avant de poser des questions demeure un réflexe reptilien. Et que les musiciens sont daltoniens vu que l’album s’appelle "Blue" et que la jaquette est quand même plutôt maronnasse. Pourtant, UNCUT est un petit combo qui nous vient du côté de Poitiers, dans la Vienne et qui délivre sur ce premier effort un mélange tonique et efficace de Blues, mais également de Rock bien méchamment amené. Et en cette période où le Revival ’70 bat son plein, nous serions tentés de dire « encore ? », pourtant la formation a bien des choses à dire et elle le fait avec une certaine justesse.

Parce que oui, l’ensemble baigne pas mal dans un style proche de ce qui se faisait dans les années 70, tout en captant quelques sonorités plus récentes (ce qui ne veut pas forcément dire actuelles). Nous sommes dans une lignée Blues Rock, avec un son bien lourd, dans la veine de celle qui fut initiée il y a bien longtemps par CREAM, piochant l’inspiration parmi d’autres grands noms de l’époque sans pour autant les copier, ou pire, les plagier. Déjà, UNCUT a la particularité d’évoluer sans bassiste. Je laisse le temps à Wën, bassiste de son état, de s’étouffer avec sa tranche de saucisson avant de reprendre. Donc nos joyeux Poitevins est un power trio formé de Pablo Fathi à la batterie, Enzo Alfano à la guitare ainsi que de Alexy Sertillange au chant et à la guitare baryton, un instrument qui fait justement le trait d’union entre la basse et la guitare « classique », avec son manche plus long et son accordage plus bas.

Et cette absence de basse ne se remarque absolument pas. Le son d’UNCUT est bien épais comme il le faut, grave et sensuel à la fois. Le trio semble parfois hésiter entre l’approche totalement Blues ou quelque chose de foncièrement Rock, mais il mène parfaitement sa barque à travers ce premier album qui a intégré "From Blue" (eux, quand ils ont une idée dans la tête, ils ne l'ont pas ailleurs !), un EP sorti en 2019 et qui formait déjà une bien jolie carte de visite. Ici, UNCUT passe un nouveau palier, en sachant diversifier son propos avec beaucoup de justesse malgré une formule des plus simples. Du moins, en apparence, parce que le groupe sait également se projeter et prendre son public à contrepied sans le ni se trahir.

Fondamentalement, la base est donc Blues Rock, avec un sacré héritage puisque nous pouvons citer pas mal de grands noms, comme celui de Rory GALLAGHER, AEROSMITH (à l’époque où c’était vraiment bien), NAZARETH ou encore CLUTCH pour une référence plus récente. Et, à l’instar de ces derniers, UNCUT aime bien sortir de temps en temps de sa zone de confort, pour visiter un peu plus les sources du Rock et en rapporter des trésors inestimables, à l’image d’un Allan Quatermain avant que le cynisme d’Alan Moore ne le rende plus fragile. Aussi, "Display" va prendre une tournure plus Soul, avec des passages qui n’auraient pas dépareillés dans la discographie d’Otis Redding.

D’ailleurs, "Display" va marquer une cassure dans l’album, vu que les deux derniers morceaux sont clairement les plus ambitieux. Sans aller jusqu’à dire que jusque là la musique d’UNCUT était banale, elle semblait rester dans un carcan, qui sentait parfois un peu le bayou (la proximité du Marais Poitevin, sans aucun doute). Pourtant des titres comme "Family Blues" et son orgue se veulent très efficace, mordant bien comme il faut, "Blue Eyes" Lover ne perd pas de sa justesse avec le temps, "Snake Boogie" ressemble à un parpaing balancé dans la mare avec son agressivité à peine contenue. Et toujours cette hésitation entre l’approche Blues stricte et ce clivage plus Hard Rock. A moins que le trio ne joue au jeu du chat et de la souris avec nous, les auditeurs. Bref, déjà de quoi passer un très bon moment.

Mais "Diplodocus" et "The Trap" viennent donner une toute autre dimension à ce premier album pour un final qui se veut bien plus ambitieux. Le premier morceau va reposer sur l’équilibre entre la guitare et un saxophone qui va venir un esprit un peu plus jazzy à l’ensemble, sans pour autant casser l’aspect Heavy qui se dégage de l’ensemble, lui conférant un aspect Stoner des plus sympathiques. Quant à "The Trap", il s’agit probablement du meilleur morceau de l’album, un titre long, qui ne se contente pas d’aller du point A au point B, il va prendre différents embranchements pour finalement atteindre sa destination finale qui prend la forme d’un solo de guitare très réussi. Une bonne petite gifle pour terminer le disque en somme.

Pour un premier album, "Blue" tape plutôt bien et fort. Précis, varié, dans les clous du genre mais avec des passages qui montrent que les musiciens sont capables de se projeter plus loin que sur les rives d’un Blues Rock robuste, mais dont les côtes ont été maintes et maintes fois abordées (et pas que par de vaillants explorateurs). Ce n’est donc pas un disque de plus dans le genre, au contraire. UNCUT montre l’étendue de son potentiel et il est juste à espérer que le trio n’a pas déjà vidé les batteries, qu’il n’a pas tout donné et que la suite ne sera plus qu’une longue et stérile redite. Parce que vu la qualité de ce "Blue", l’envie d’en entendre plus se fait des plus tentantes.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


Rory GALLAGHER
Tattoo (1973)
Dans la peau et pas ailleurs




RIVAL SONS
Feral Roots (2019)
Mother's milk


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Alexy Sertillange (chant, guitare)
- Enzo Alfano (guitare)
- Pablo Fathi (batterie)


1. Family Blues
2. Highway To Cagne
3. Deandra
4. Blue Eyes Lover
5. Bee Blues
6. Small Steps
7. Snake Boogie
8. Display
9. Diplodocus
10. The Trap



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod