Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  E.P

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Morbid Angel
- Membre : Defecal Of Gerbe
 

 Bandcamp (82)
 Myspace (86)
 Chaine Youtube (138)

SAVAGE ANNIHILATION - Soumises à La Procréation (2020)
Par T-RAY le 2 Août 2020          Consultée 725 fois

Montargis exhale à nouveau des parfums de mort en cette année 2020. La faute à un SAVAGE ANNIHILATION qui n'avait pas l'intention de laisser longtemps dans l'ombre les chutes de studio de son précédent album, le méchant "Quand S'Abaisse La Croix Du Blasphème", sorti en 2017. Mais parce qu'il manquait tout de même une odeur plus charnelle, plus sexuelle, à ce disque pourtant excellent, le groupe constitué par Mike Savage et Dave Chaigne (frangins dans la vraie vie) a exhumé de sa précédente session studio deux titres aux effluves prononcées de stupre, délicatement intitulés "L'Orgie Des Morts" et "Soumise À La Procréation".

Deux morceaux qui s'interpénètrent en un coït Death Metal sulfureux qui ne dépareille pas, auditivement parlant, de ce que le combo proposait sur son deuxième opus. On y retrouve toute la puissance, la noirceur MORBID-ANGELienne qui caractérise la musique du groupe depuis ses débuts… mais avec un degré d'accroche légèrement inférieur aux titres finalement conservés sur "Quand S'Abaisse La Croix Du Blasphème", cependant. Pourtant, lorsque démarre "L'Orgie Des Morts", avec ses voix de femme en plein orgasme sur fond de cordes frottées et de percussions cristallines, façon "Venus In Fear", on se demande si les gars du Gâtinais ne vont pas nous la jouer CRADLE OF FILTH…

Ce qui aurait pu être original pour SAVAGE ANNIHILATION, apporter un peu d'orchestrations sur son Death sombre et sans concession, est vite balayé, toutefois, par le premier accord de guitare, qui vient éteindre sans vergogne l'ambiance nécrophile suave qui commençait à se dégager pour ne baigner que dans la nécrophilie pure. Et au diable la suavité ! "L'Orgie Des Morts" reste un morceau fondamentalement Death Metal, bien brutal, qui bénéficie d'un enchaînement de riffs solides et qui sortent du lot ici mais qui se seraient moins fait remarquer sur l'album auquel ils étaient destinés au départ. C'est en réalité dans la doublette qu'il forme avec "Soumise À La Procréation" que ce titre trouve sa force.

Car le morceau, qui donne, à une lettre près, son titre à l'E.P, a beau démarrer pied au plancher, avec blast beats et tout le toutim, il ralentit fréquemment le tempo et se gorge de breaks bienvenus qui apportent un peu d'air à cette suffocante atmosphère de lupanar mortuaire. M'enfin, la procréation forcée, c'est bien beau mais c'est plus dans le trépas authentique que dans la "petite mort" que SAVAGE ANNIHILATION se réalise pleinement. Aussi a-t-on vite droit à deux autres pures bourrinades bien Death : l'inédit et HATE-ETERNALien "Sous Terre" - lui aussi recalé du deuxième album mais pas parce qu'il manque de vigueur - et la reprise de DEICIDE, "When Satan Rules His World".

Classique dans son exécution, cette revisite d'un standard du Death Metal US, celui dont SAVAGE ANNIHILATION se revendique, voit Max Otero (de MERCYLESS) prêter voix forte aux deux frères et offrir aux amateurs un petit voyage dans le passé. Car les frères Chaigne ne se privent pas pour nous envoyer toutes leurs influences à la gueule sur cet E.P. Et le plus remarquable, c'est qu'elles ne sont pas toutes Death, loin de là. Au contraire, ce sont les deux autres hommages qui sont les plus marquants ! Quand le premier nous emmène en territoire Thrash Metal, le deuxième nous ramène aux racines Speed du Power Metal !

D'abord "When The Slayer Bangs His Head" vient nous raboter la tronche avec ce son de guitare typique des Thrashers d'Huntington Park. Constitué de collages de célèbres riffs composés par feu Jeff Hanneman et sur lesquels Dums (PLEASURE TO KILL) et Sibylle Colin-Tocquaine (WITCHES), sœur de l'Alexor d'AGRESSOR, viennent s'amuser à hurler des titres de morceaux de SLAYER en guise de paroles, ce petit plaisir de Thrash régressif fait du bien par où il passe. Et nous rappelle d'où vient, en partie, le Death auquel SAVAGE ANNIHILATION se consacre. Rien d'étonnant, dans le fond, mais du détonnant, certainement !

Le plus détonant, toutefois, reste cette reprise du "Savage" d'HELLOWEEN, face B du Single "Dr. Stein" sorti en 1988 et compilé par la suite sur "The Best. The Rest. The Rare" en 1991. Le traitement que lui applique SAVAGE ANNIHILATION, en conservant le riffing Power mais en l'alourdissant et en growlant par-dessus (avec Trivette, ex-KRONOS, en guest), donne à ce morceau méconnu des Citrouilles un nouveau visage presque Death'N'Roll ! Inattendu et vraiment rafraîchissant pour une formation à l'esprit bien loin du Happy Metal des Hambourgeois. La surprenante variété de la deuxième partie de cet E.P., qui complète une solide mais plus conventionnelle première moitié, achève de faire de "Soumises À La Procréation" une sortie tout sauf anecdotique. Ni négligeable.

A lire aussi en DEATH METAL par T-RAY :


BENIGHTED
Brutalive The Sick (2015)
Ça valait le coup d'attendre !




NECROT
Blood Offerings (2017)
Le bon vieux temps... updaté !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
  N/A



- Dave Chaigne (vocaux, guitares, basse sur 5-6)
- Mike Savage (batterie)
- Benoît Jean (basse 1-4)


1. L'orgie Des Morts
2. Soumise à La Procréation
3. Sous Terre
4. When The Slayer Bangs His Head (a Tribute To Jeff
5. When Satan Rules His World (cover Deicide)
6. Savage (cover Helloween)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod