Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER SYMPHONIQUE  |  E.P

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2014 Moonrise
 

- Style : Rhapsody, Sirenia, Symphony X

The L-TRAIN - Moonrise (2014)
Par ANIMA le 10 Mai 2020          Consultée 278 fois

S'il y a une chose que j’ai remarqué en traînant dans la scène musicale Brony (My Little Pony, toussa toussa, j’ai déjà évoqué ça dans d’autres chroniques), c’est qu’il y a une grosse emphase sur les collaborations entre artistes. Tout cela est bien sûr lié à l’aspect internet et communautaire de cette scène et certains de mes morceaux favoris sont issus de telles collaborations. Si je parle de ça c’est parce qu’en 2014 est sorti ce qui était à l’époque une des plus grosses collaborations entre musiciens de la scène, un projet assez ambitieux, composer un morceau épique et opératique de vingt-cinq minutes. Et devinez quoi ? C’est du Power Symphonique.

En chef d’orchestre de tout ça, on retrouve The L-Train qui s’occupe de composer la majorité des morceaux et d’officier à la basse et à la guitare, les autres musiciens étant là principalement pour poser leurs voix ou jouer un des nombreux solos de guitares du morceau. En tout, c’est une dizaine de musiciens qui sont crédités, ce n’est certes pas aussi énorme qu’un AYREON mais pour un projet de cette échelle c’est déjà conséquent.

L’EP démarre de manière totalement conventionnelle avec une intro symphonique grandiose mais passe-partout. Elle permet néanmoins de se rendre compte que pour du fait maison, le son est relativement propre et les orchestrations ne se montrent en aucun cas trop pompeuses et surtout, elles n’empiètent pas sur les guitares. D’ailleurs, tout au long de l’album ces orchestrations sont dans l’ensemble dans le ton et ne prennent jamais le pas sur le Metal.

Ne vous attendez pas forcément à quelque chose d’original, L’EP applique à la lettre le manuel du bon petit Power Symphonique et le fait suffisamment correctement pour que ce manque d’originalité ne soit pas un mal. Certaines mélodies sont d’ailleurs bien foutues et restent facilement en tête comme le riff principal de "Harmony" (ainsi que son refrain) ou l’introduction de "Lunar March" qui sent bon le SYMPHONY X période "Paradise Lost". Oui ça va taper large niveau influences Power Metal, et vous pouvez vous amuser à comparer chaque instant avec tel ou tel groupe.

En parlant de comparaison, mon principal problème avec "Moonrise", c’est le chant féminin me rappelant pas mal celui de SIRENIA. En soit, les deux chanteuses s’en tirent bien, pas de problème là dessus, le problème pour moi est qu’ils sont beaucoup trop passe-partout et il y a ce moment de "Lunar March" où le chant semble vouloir se montrer un poil inquiétant, mais il manque clairement de conviction et peut-être d’agressivité pour vraiment atteindre cet objectif. Et heureusement, ce problème est contrebalancé par ce qu’il faut de douceur et d’émotion sur un "Daybreak" servant de respiration après l’instrumental "Battle Of Sun And Moon". Pour rester sur le chant, la voix masculine, servant de narrateur à l’histoire est quand à elle très bien gérée et ne tombe pas dans le piège de la voix haut-perchée plus ennuyante que prenante.

Hormis ce manque d’originalité et le petit cafouillage au niveau du chant, cet EP est un agréable moment qui certes ne touchera pas forcément les allergiques au Power Symphonique à tendance opératique voire même certains fans du genre qui auront trouvé mieux ailleurs. Il reste néanmoins une charmante friandise du genre et même après six ans à l’écouter régulièrement, il conserve toujours son petit goût de reviens-y. D’ailleurs la chose a eu son petit succès dans le fandom, suffisamment pour que The L-TRAIN retente par deux fois l’aventure avec des Opera-Metal sous le nom de ROYAL CANTERLOT SYMPHONIC METAL ORCHESTRA pour quelque chose qui personnellement ne me touche pas autant que ce "Moonrise" mais qui n’est pas dénué d’intérêt.

A lire aussi en POWER METAL :


BRAINSTORM
Metus Mortis (2001)
Power symphonique




MANTICORA
Hyperion (2002)
Une bombe!


Marquez et partagez




 
   ANIMA

 
  N/A



- The L-train (guitare, claviers, basse, programmation)
- Secret Metal (chant, solo sur 'lunar march')
- Lukas Lindner (solo sur 'harmony')
- Ponysphere (solo sur 'battle of sun and moon')
- Gatopaint (solo sur 'harmony restored)
- Anna Havránková (chant)
- Haylizbeth (chant)
- Okydooky (choeurs)
- Shaloxeroligon (choeurs)
- Swedely (choeurs)


1. Scene 1: Prelude
2. Scene 2: Harmony
3. Scene 3: Nightfall
4. Scene 4: Lunar March
5. Scene 5: Battle Of Sun And Moon
6. Scene 6: Daybreak
7. Scene 7: Harmony Restored



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod