Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2011 Under Ancient Ground
 

- Style : Earthside, Full Nothing, Kingcrow, QueensrΫche [queensryche], Riverside, Sunburst, Speaking To Stones
 

 Bandcamp (309)
 Chaîne Youtube (872)
 Facebook (338)

KING MISFIT - Under Ancient Ground (2011)
Par HAPLO le 6 Mai 2020          Consultée 1340 fois

Est-il réellement possible de pouvoir concilier popularité et qualité ? C’est à cet épineux dilemme qu’ont du être confrontés les (talentueux) musiciens de la formation de Metal Progressif énergique et soigné KING MISFIT quelques temps après la sortie de leur premier album studio "Under Ancient Ground" en 2011. Aux dires des informations (très parcellaires) glanées sur le Web, parmi lesquelles un compte Facebook « officiel » en déshérence depuis quelques années, nos six zicos canadiens avaient pourtant bossé dur pour parvenir à accoucher de ce premier-né ! Résultat de la fusion des groupes FIT FOR RADIO et 8IGHT PAST NINE, le combo sort un premier EP "Light And Shadows" en 2010 sur lequel figurent quelques titres léchés du futur opus en guise d’apéro...
Quoi qu’il en soit, il semble que l’enchaînement lié à une promo globale maigrichonne, des interviews plus que rares cumulées à une absence quasi-totale de relais médias aient fait en sorte que KING MISFIT n’ai jamais trouvé :
- son public,
- des critiques (mêmes négatives !)
- le succès…
Alors du coup, on débranche le matos, on coupe les amplis, on vide les cendars et les poubelles, on éteint la lumière, et bisous on se rappelle un de ces quatre pour un barbecue à la maison : on regardera les vieilles photos de promo et on fera des selfies avec les gamins et les vieux tee-shirts qu’on avait pas réussi à écouler !

Donc, comme tu l’auras finement subodoré, Ô lecteur attentif, côté popularité, "Under Ancient Ground" a plutôt loupé sa cible, forçant nos amis canadiens à retrouver rapidement une vie de terrien lambda, d’aucun proposant des cours de guitare tandis que d’autres fondent leur petit boite d’artiste freelance pour tenter de rebondir. Mais face à ce plouf d’engouements, quid de la qualité de cette formation et de sa musique ?
Et, là… Pas pareil Monsieur ! Autant le dire ici et maintenant avant de le mâcher durant deux plombes, j’ai personnellement rarement entendu un groupe faisant preuve d’autant de finesse de jeu et de musicalité comme les porte KING MISFIT sur cet album.
Car ce qui frappe d’abord les oreilles à l’écoute de cette pépite (oui, j’ose le terme !), avant même la technicité irréprochable des musiciens et chanteur compris, c’est avant tout une cohérence ainsi qu’une signature artistiques indiscutables, le tout s’appuyant sur une fichue maturité musicale.
Doués, c’est indéniable, et surgissant tous crottés des grands espaces de l’Ontario, les six membres de KING MISFIT nous pondent ici sans préavis un album méchamment abouti, qui se tient artistiquement du début à la fin, et sur lequel un Metal Mélodique très soigné décharge néanmoins une énergie parfois contenue, mais le plus souvent débridée.
Riche, variée et puissante, la musique servie par KING MISFIT parvient ainsi à réaliser un tour de force bluffant consistant à demeurer simple tout en étant complexe ! Cette fluidité, cette aisance naturelle (ce qui ne la rend pas pour autant prévisible !) s’appuie elle-même sur un son tant dynamique qu’équilibré… Ce qui laisse le champ libre à nos instrumentistes pour se faire plaisir… Plaisir partagé avec l’auditeur, immergé du coup dans cette sphère vivante et sonore.
Les titres se suivent, sans se ressembler, chacun déployant une ambiance très prenante, armés pour cela de synthés qui soutiennent mais sans être envahissants, de guitares qui jouent à se répondre, délivrent des lignes rythmiques abrasives et travaillées ou s’évadent dans des soli techniques tout en étant mélodiques mais surtout bien pensés, et enfin d’une base rythmique fine, ronde, discrète mais diablement efficace… On atteint ici l’équilibre parfait !

Cette alchimie réussie entre performances instrumentales, style affirmé et son dynamique donne des morceaux qui s’égrainent comme les diamants successifs d’un pendentif et dont les trois joyaux, habilement placés en début, milieu et fin d’album, rayonnent tout en structurant l’ensemble. Il y a d’abord le technique et ambitieux "Under Ancient Ground" fort de sa ligne rythmique musclée, de ses jeux de guitares qui se répondent et de son bridge final accélérant… Il y a surtout la pierre angulaire que constitue l’époustouflant "Anguish" marqué par ses montées en puissance et ses breaks, où la voix d’un William Hawksworth transcendé nous tire vers des sommets rarement atteints (un vrai moment de grâce!)… Il y a enfin le très QUEENSRΫCHEsque "Five Dollar Soldier" où le rythme lent et pesant ainsi que les multiples variations menées avec feeling laissent imaginer ce qu’aurait pu/dû être le titre "A Dead Man’s Word" tiré de "American Soldier" (2009) et selon moi un chouïa bâclé par le combo de Seattle…

Est-ce à dire que le reste de "Under Ancient Ground" est quelconque voire mauvais ? Que nenni mon bon ami ! Ayant planté ses tours d’angle et son donjon, KING MISFIT s’attelle à de jolies arabesques architecturales aux caractères prononcés qui illustrent les différentes facettes du talent dont nous gratifient les musiciens : le rythmé "Council Of Deceit" et ses montées mélodiques entraînantes, l’original "Dislocated" aux multiples nuances et variations, jusqu’au syncopé "Shadow Of A Crown" au ton plus agressif, démontrent, s'il en est besoin, que les membres de KING MISFIT n’ont pas placé leurs œufs que sur trois pistes mais qu’ils ont généreusement nappé cet album avec toute la confiture de leur talentueux savoir-faire… Un régal uniforme donc.

C’est ainsi quelque peu chamboulé que je ressors de cette écoute, remué et touché par ce groupe si habile à composer puis à laisser vivre sa musique… Une musique dont les ambiances successives et l’énergie qui les sous-tend m’ont aussi bien alimenté le cœur que donné des étincelles dans les jambes. Alors oui… Je suis peut-être le seul et l’unique, sur cette planète en proie à des soucis virussants qui nous font focaliser sur des achats en masse de PQ, le seul à avoir eu un petit vide que KING MISFIT, telle la dernière pièce d’un grand puzzle, est venu combler. Par sa cohérence d’ensemble et sa musique très aboutie, le combo a semble t’il mis dans "Under Ancient Ground" une part de son âme… La magie de la maîtrise instrumentale alliée à une cohérence de groupe selon moi unique faisant le reste. Que cette offrande n’ait pas reçu en son temps une reconnaissance commerciale est certes décevant mais pas irréparable… Et à l’instant où j’écris ces lignes que je me dis que cette chronique pourra peut-être servir à rétablir un tantinet ce déséquilibre en faisant (re)découvrir cette étoile filante disparue si subitement dans les cieux de 2012.

C’est donc arrimé à mon caddie de supermarché comme un naufragé à sa planche pourrie, à moitié asphyxié par ce masque dont les élastiques me chatouillent furieusement l’oreille gauche, que j’arrive devant un rayon de nouilles vide ! Constatant par-delà même que la popularité n’implique pas forcément la qualité, je maudis les médiocres et décerne très subjectivement un 5/5 rageur et vengeur à ces Canadiens talentueux et inspirés de KING MISFIT pour l’offrande "Under Ancient Ground" à qui je souhaite une belle seconde vie !

- pour ne pas mourir idiot : "Under Ancient Ground"
- pour toucher les cieux du bout des doigts : "Anguish"
- pour continuer à se faire plaisir : le reste de l’album...

A lire aussi en METAL PROG par HAPLO :


STATUS MINOR
Ouroboros (2012)
Love story Power Mélodique !




DREYELANDS
Rooms Of Revelation (2010)
Combats intérieurs !


Marquez et partagez




 
   HAPLO

 
  N/A



- William Hawksworth (voix)
- Richard Miles (guitare)
- Todd Kidd (guitare)
- Chuck Arsenault (claviers)
- Mike Burke (basse)
- Michael Dean Muzzatti (batterie)


1. Corridor
2. Under Ancient Ground
3. Council Of Deceit
4. Ground Wave
5. Anguish
6. Dislocated
7. Shadow Of A Crown
8. Stone Gravity
9. Five Dollar Soldier



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod