Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Stratovarius, Sonata Arctica, Frozen Land
- Membre : Twilight Force, Udo, Trans-siberian Orchestra, Yngwie Malmsteen

NORTHTALE - Welcome To Paradise (2019)
Par FREDOUILLE le 27 Octobre 2019          Consultée 1190 fois

Voici un album que j’ai acheté en me fiant à la pochette plutôt jolie soit dit en passant et au nom du groupe qui avait tout d’un nom de combo jouant du Power Metal. Et bien bingo, NORTHTALE joue en effet du Power Metal ! Et ça tombe bien car c'est un peu ma tasse de thé. Un Power Metal au final, pas franchement original pour un sou, mais doté cependant de multiples et incontestables qualités. NORTHTALE, combo suédois/américain récemment formé, en 2017, est constitué de musiciens pas nés de la dernière pluie puisqu’y figurent non seulement le chanteur Christian Ericksson (Ex-TWILIGHT FORCE), mais aussi le guitariste Bill Hudson (TRAN-SIBERIAN ORCHESTRA, Ex-UDO/Dirk Schneider) et le batteur Patrick Johansson (Ex-Yngwie MALMSTEEN). Jimmy Pitts aux claviers et le bassiste Mikael Planefeldt (étudiant avec Christian Eriksson au Musician Institute à Hollywood) complètent le line-up.

"Welcome To Paradise" sous son attrait somme toute sympathique a tout du petit album de Power Metal illustré et respectable évoquant tour à tour la fraîcheur juvénile d’un SONATA ARCTICA à ses débuts, les envolées d’un STRATOVARIUS ou encore le côté "happy" et joyeux d’un HELLOWEEN. Autant dire que vu les influences, il y a de fortes chances que ce "Welcome To Paradise" soit une réussite. Et c'est bien le cas ! Tous les ingrédients sont ici réunis et de belle manière avec treize titres (dont un bonus - "Way Of The Light") relativement bons, très accrocheurs pour la plupart avec de belles mélodies, de jolis refrains et quelques belles parties/duels guitare/clavier comme aux plus belles heures de STRATOVARIUS. Alors certes, le groupe n'invente pas le fil à couper le beurre, il n'innove aucunement mais l'ensemble est particulièrement plaisant, varié, parfaitement exécuté et surtout ne plagie en rien les illustres aînés cités plus haut.

Une fois le disque positionné dans la platine, on a indiscutablement la confirmation du registre dans lequel NORTHTALE évolue. "Welcome To Paradise" très HELLOWEEN-ien dans l’âme ouvre l’album avec son côté mélodique joyeux, ses guitares si caractéristiques ou bien encore ses descentes de claviers à la STRATOVARIUS (sans compter les quelques paroles narrées dont la voix rappellera même les paroles de Nostradamus posées sur "Visions" le titre des Finlandais). Cette première composition fait vraiment plaisir à entendre, et pour cause, c’est frais, Happy Metal et très bien exécuté au final. On découvre là un groupe plutôt bon, adroit, avec qui plus est un très bon chanteur qui évolue dans un registre un tantinet aigu (pas autant qu'un Timo Kotipelto ceci dit) et nasillard ce qui a même tendance à rendre l’ensemble encore plus attachant. Et forcément, si Christian Eriksson est plutôt convaincant sur les titres les plus rapides et puissants de l'album ("Sirens Fall" déboule joliment avec sa rythmique speed, sa double grosse caisse et ses descentes de manche), il excelle aussi sur les deux très jolies ballades de l'opus : si "Way Of The Light" et son piano reste quand même assez classique (le passage a cappella est néanmoins superbe), "Even When", bien qu'un poil trop courte, laquelle clôture l'album avec brio, nous éclabousse de sa magnificence (limite elle nous fait même hérisser les poils sur les bras) avec ses chœurs féminins et ses arrangements grandioses.

Alors, je vous vois venir de loin avec vos remarques du genre, ah ouais NORTHTALE doit faire un peu dans le mielleux du coup etc... Je tiens à vous rassurer de suite, il n'y a que deux ballades sur le disque. Pour le reste, l'ensemble est assez diversifié, particulièrement catchy et puissant. On retiendra par conséquent des titres de la trempe de "The Rhythm Of Life" superbement mélodique et véritable hit dans l'âme (pas si éloigné d'un FREEDOM CALL au final) ou encore de ce "Shape Your Reality" un tantinet Pop et pas loin de rappeler un certain EDGUY. Si NORTHTALE sait composer quelques hits, il sait aussi et merveilleusement bien accélérer la cadence avec des compositions au tempo plus dévastateur comme les très enlevées "Everyone's A Star" et "Sirens Fall" ou encore ce titre Speed qu'est "If Angels Are Real" qui rappellera à bien des égards le STRATOVARIUS de l'époque Timo Tolkki (et oui, écoutez moi cette intro... Rythmique de folie, riff incisif, duels guitare/clavier). Enfin, on retiendra aussi ce "Bring Down The Mountain" un brin plus musclé avec ses quelques riffs thrashy et ce "Higher" superbement Heavy au niveau des guitares avec cette introduction là encore très HELLOWEEN-ienne et ces sempiternelles mélodies atypiques et ces soli là encore à la STRATOVARIUS. STRATOVARIUS par-ci, STRATOVARIUS par-là, ce n'est pas totalement faux, tant les compositions regorgent des éléments propres aux Finlandais (notez les soli guitare sur "Sirens Fall" suivis des claviers...). Et la séduisante "Follow Me" ne dérogera nullement à la règle avec ses attaques de guitare, ses quelques arrangements/orchestrations et une nouvelle fois ses descentes de claviers si caractéristiques.

Ce "Welcome To Paradise" s'avère être un premier album de très bonne facture. Et bien produit qui plus est. Bien évidemment, il manque encore ce petit quelque chose, cette touche de génie, oui cette fameuse petite touche de génie qui fait définitivement la différence, mais on peut dire que NORTHTALE frappe assez fort avec ce premier album (seule fausse note ? Peut-être "Playing With fire" qui ne m'enthousiasme pas plus que cela avec quelques enchaînements un peu trop maladroits !). La machine suédoise et américaine est en tout cas relativement bien huilée je trouve et franchement on ne peut qu'applaudir devant cette belle performance. Attendons la suite avec impatience, le potentiel a l'air d'être bien présent pour faire encore mieux la prochaine fois. En attendant, et au lieu de perdre son temps avec le dernier SONATA ARCTICA, activez-vous : courez acheter cet album particulièrement frais, plaisant et sympathique.

Note réelle : 3,5/5 (arrondi à un encourageant 4/5).

Morceaux préférés : "If Angels Are Real", "Bring Down The Mountain", "Follow Me", "The Rhythm Of Life".
La ballade de l'album : "Even When"

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


ICED EARTH
Incorruptible (2017)
Magistral album d'ICED EARTH !




HEAVENLY
Carpe Diem (2009)
Savourez le jour présent, savourez ce nouvel opus

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Bill Hudson (guitares)
- Christian Eriksson (chant)
- Patrick Johansson (batterie, percussion)
- Mikael Planefeldt (basse)
- Jimmy Pitts (claviers)


1. Welcome To Paradise
2. Higher
3. Follow Me
4. The Rhythm Of Life
5. Time To Rise
6. Way Of The Light
7. Shape Your Reality
8. Everyone's A Star
9. Sirens Fall
10. Bring Down The Mountain
11. Playing With Fire
12. If Angels Are Real
13. Even When



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod