Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2018 Stronger
 

 Site Officiel (11)

FLOWERLEAF - Stronger (2018)
Par JEFF KANJI le 21 Janvier 2019          Consultée 548 fois

Derrière le patronyme FLOWERLEAF se cache un duo, et pas n'importe lequel. Vivs Takahashi et Marcelo Kaczorowsky sont brésiliens comme leur nom ne l'indique pas, et sont inséparables à la ville comme à la scène. Si vous suivez leur page Facebook, vous y verrez des photos de la vie d'un couple de metalleux comme vous le formez peut-être avec vos conjoints. Sauf qu'eux deux se sont décidés à se lancer dans l'aventure d'un projet musical Power Symphonique à travers lequel ils pourraient communier avec leur passion commune : la musique Metal, ça c'est peut-être moins banal.

Pour se faire, les deux tourtereaux se sont entourés bien sûr, avec Raphael Gazal à la production. On n'en saura pas plus, le line-up est officiellement juste constitué de Vivs et Marcelo, respectivement au chant et à la basse. C'est la première fois que je vois ça, impossibilité totale de savoir qui joue des claviers ou de la batterie (que je suspecte tout de même fortement d'être programmés, comme ce fut le cas pour EDENWAR) mais même de la guitare ! Pour un groupe de Metal c'est curieux n'est-ce pas ? Après deux singles en avril puis en juillet, le premier album de FLOWERLEAF est disponible début novembre 2018 sur les plateformes de téléchargement, mais la hype est forte, Vivs apparaissant même dans certains classements des chanteuses de Metal les plus en vue de 2018 aux côtés d'autres jeunes pointures comme Julie Colin et Dianne Van Giersbergen. Si bien que finalement l'album sort physiquement début décembre.

La hype est-elle justifiée ? C'est toujours la grande question. Après tout ce n'est pas la première fois qu'un couple se lance dans ce genre d'entreprise (on parle d'EPICA ?). Mais les Brésiliens sont des gens passionnés, et "Stronger" – c'est son titre – est loin d'être anecdotique c'est certain. À dire qu'il est génial il y a un pas que je m'abstiendrai clairement de franchir, mais il est évident que pour un premier effort et ben c'est plutôt pas mal du tout !

À commencer par la mise en son, flatteuse, équilibrée, puissante, et mettant en valeur tous les éléments proposés, et en particulier la voix de Vivs Takahashi. On ne peut pas dire pourtant du départ qu'elle se distingue tant que ça de la masse, mais je pense que c'est parce qu'elle ne mise jamais sur la puissance. La voix est claire, pas trop lyrique, juste ce qu'il faut, et s'inscrit davantage dans la douceur des premiers NIGHTWISH ou EPICA, à savoir un chant plutôt enjôleur mais néanmoins expressif (bien plus proche de Simone donc). En bref un joli petit brin de voix, bien musical, et qui atteint pour moi son apogée quand il s'exprime dans sa langue ("Tupana"), comme j'ai souvent tendance à le trouver. J'éprouve la même chose quand j'écoute une Marcela Bovio chanter en espagnol par exemple, ou quand Tarja Turunen chante en finnois.

Pour pimenter sa sauce, FLOWERLEAF devise avec les vocaux arrachés de Mylena du combo Thrash/Death SINAYA (qui n'a rien à envier à une Angela Gossow) sur l'enlevé "Not My Fault", ainsi qu'à Marina La Torraca, plus connue pour être membre d'EXIT EDEN, sur l'hymne final, positif et épique "We Will Stand", où je dois avouer qu'elle ne se montre pas à son avantage face à la jeune brésilienne qui tient le micro sur tout l'album.

Les claviers et orchestrations sont évidemment très fournis, mais les guitares ont tout de même la place de riffer et les dynamiques sont plutôt bien gérées, l'ouverture "Paralysis" le montrant assez nettement avec ses alternances de moments intimistes et plus intenses. FLOWERLEAF est fortement marqué par NIGHTWISH c'est évident assez vite, mais un NIGHTWISH qui n'existe plus aujourd'hui, celui du passage de millénaire, quand le Speed Mélodique STRATOVARIUS-ien guidait encore en partie l'écriture d'un Tuomas Holopainen, l'amenant à une première maturité sur "Wishmaster". Donc à partir de là, vous savez déjà si ce disque a des chances de vous parler ou non.

Personnellement je n'attendais absolument rien de ce "Stronger", pioché au gré de mes recherches de talents à dénicher et à vous faire partager, mais dès la première écoute, j'avais trouvé ça suffisamment bien foutu pour me donner la mission de vous en parler un peu, d'autant qu'il m'est rare de réussir à prendre une formation au départ et de pouvoir la voir évoluer vers le succès (je lui souhaite, FLOWERLEAF réfléchit déjà à s'organiser pour pouvoir donner des concerts, c'est plutôt un bon indicateur). Une sortie tardive qui constitue ma foi une belle petite surprise.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


DAMNATION ANGELS
The Valiant Fire (2015)
L'anglais gagne un niveau




SERENITY
War Of Ages (2013)
Pastime with good company


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Vivs Takahashi (chant)
- Marcelo Kaczorowsky (basse)
- -
- Mylena (vocaux sur 4)
- Marina La Torraca (chant sur 10)


1. Paralysis
2. Firesoul
3. Grain Of Sand
4. Not My Fault
5. Girls In Pearls
6. Tupana
7. Rise Again
8. Desert Winds
9. The Flower And The Leaf
10. We Will Stand



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod