Recherche avancée       Liste groupes



      
PROGRESSIVE POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2018 Prisoner
 

- Style : Kamelot, Mindmaze, Serenity
 

 Site Officiel (3)
 Chaine Youtube (4)

LYRA'S LEGACY - Prisoner (2018)
Par JEFF KANJI le 18 Octobre 2018          Consultée 712 fois

Et voilà une nouvelle formation allemande qui fait son apparition sur la scène Metal et dans la base de données de Nightfall ! Comme on ne peut pas toutes les traiter, on fait son petit choix, et des fois ça tient pas à grand-chose : une pochette, un titre ou un nom de groupe qui vous attire. LYRA'S LEGACY fourbit ses armes depuis dix ans déjà et a évolué sous différentes formes, toujours sous la férule de Tobias Breuer (basse) et d'Andreas Denz (guitare lead). Articulé aujourd'hui en quintette, avec un clavier qui fait un super taf et une section rythmique compétente, la formation originaire de Bochum se sent mûre pour enfin proposer un premier album.

Et le groupe a certes travaillé fort j'imagine, sauvegardant de ses débuts "Breath Of A Winter Night" et de sa seconde démo "Utopia", qui se font place sur "Prisoner", premier longue-durée de LYRA'S LEGACY. Il s'avère que les membres du groupe ne sont pas des gamins et n'auront ainsi pas l'excuse des erreurs de jeunesse pour atténuer les défauts de leur musique.

Car "Prisoner" est tout d'abord un disque un peu coincé au carrefour des genres. Ne disposant pas d'une personnalité imposante, il ne se les approprie jamais totalement, d'où la sensation d'écouter un groupe le cul entre deux chaises. Le Heavy et régulièrement sa facette Power semblent constituer la base du discours des Allemands qui ne rechignent pas non plus à adopter des atours symphoniques ou Prog, avec notamment des claviers aux arrangements assez fins mais peinant malgré tout à se détacher, et ce malgré des parties (de piano notamment) bien troussées ("Utopia"). On pourra penser à un KAMELOT des années 2000 ou encore à SERENITY.

Après quelles sont les compétences intrinsèques du combo ? On a déjà parlé de Sven Reinicke, mais Christian Casaccia, manque certes de charisme (critique sur la ballade "Dust In The Wind"), mais il fait bien le job, et on peut dans une certaine mesure déjà affirmer que nos métallurgistes sont plus que qualifiés. Le hic, c'est qu'ils font rarement des prouesses sur ce skeud, mais la rigueur allemande s'exprime une nouvelle fois au travers d'un album très bien produit, à la mise en son puissante, cachant cependant assez mal un manque de maturité dans les compositions.

On peine à comprendre où le groupe veut nous mener sur ses onze titres Et outre une inspiration pas des plus régulières, le groupe manque un peu de recul pour aiguiser ses compositions, qui trop souvent nous perdent. On peut reconnaître au groupe une volonté de ne pas copier les ténors de son style malgré une parenté avec KAMELOT assez présente (ou d'autres combos plus récents comme MINDMAZE). Mais en voulant à tout prix proposer du matériel original, LYRA'S LEGACY manque de fluidité dans son écriture, empilant parfois trop de passages différents, ou en les surchargeant d'arrangements, ce qui leur fait indéniablement perdre en force de frappe, alourdissant les compositions. "Since You Left Me" est un exemple parlant, les rythmiques solides se perdant dans un assemblage Prog que je n'arrive pas à relier aux paroles.

En bref, voilà un groupe de quadras qui écrit comme des gamins de vingt ans. Je ne pensais pas dire ça, mais LYRA'S LEGACY, malgré dix années de carrière, manque de maturité et d'à-propos dans son écriture. Et on peut leur laisser une chance certes, même si j'ai bien peur qu'il n'ait que trop peu de temps pour affiner son discours. Un groupe de Heavy générique de plus en vérité, ce qui est fort dommage pour un LYRA'S LEGACY qui a visiblement tout tenté pour éviter ça.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


LIONSOUL
Omega (2013)
Parcimonie, c’est pas italien ça ?




AXENSTAR
Far From Heaven (2003)
Quand ma petite Scandinave


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Christian Casaccia (chant)
- Sven Reinicke (claviers)
- Tobias Breuer (basse)
- Fabius Farkas (batterie)
- Andreas Denz (guitare)


1. The Arrival
2. Reign Of Greed
3. Utopia
4. Dead Roses
5. Hero Of The Night
6. Prisoner
7. Since You Left Me
8. Dust In The Wind
9. Mirror Of My Life
10. The Unknown Gate
11. Misguided
12. Breath Of A Winter Night



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod