Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Soul Sirkus, Steve Vai , James Murphy , G//z/r, Axel Rudi Pell , Ozzy Osbourne , Marty Friedman , Cacophony, Fear Factory, Bad English
- Style + Membre : Revolution Saints, Journey, Hardline

GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire (2018)
Par JEFF KANJI le 12 Août 2018          Consultée 621 fois

En fin de compte, les ennuis qu'a connu Deen Castronovo ont permis de tirer la sonnette d'alarme, et malgré le congé que lui a donné JOURNEY, donné l'opportunité de se mettre réellement en valeur. Les deux albums de REVOLUTION SAINTS ont permis aux jeunes comme moi de découvrir derrière le batteur au CV impressionnant (de SOCIAL DISTORTION à FEAR FACTORY en passant par BAD ENGLISH et Ozzy OSBOURNE) un vocaliste de très grande qualité. Aujourd'hui successeur de Brian Tichy au sein des DEAD DAISIES, sa carrière connaît un nouveau souffle. Et il a pu compter pour cela sur le soutien de plusieurs amis du business, comme Jonathan Cain (JOURNEY), ou Johnny Gioeli, qui n'a pas hésité à envoyer paître un journaliste qui lui posait trop de questions sur Deeno, qu'il connaissait bien pour avoir joué avec lui au sein d'HARDLINE au début des nineties.

C'est suite à cet évènement que Deen a pris son téléphone pour appeler Johnny et le remercier chaleureusement pour cette fidélité den vingt ans. Cela faisait dix-neuf ans que les deux Américains d'origine italienne ne s'étaient pas vus, et "Double Eclipse" de HARDLINE, le dernier album sur lequel ils aient joué ensemble, est sorti il y a vingt-cinq ans maintenant. Il a suffi de trois secondes entre le moment où Deen Castronovo proposait à Johnny Gioeli de faire un album ensemble et la réponse de l'intéressé : GIOELI – CASTRONOVO était né. Ainsi, l'idée de Serafino Perugino a pris corps sans qu'il n'ait rien à faire.

Le business se met alors en marche, et Alessandro Del Vecchio dépêché pour assembler et écrire un album aux deux artistes. Onze compositions et une reprise un peu malencontreuse (LADY ANTEBELLUM et son tube "Need You Now" sur lequel Deen laisse le micro à une jeune femme) qui constituent donc "Set The World On Fire" qui va d'emblée s'ouvrir sur un Hard Mélodique couillu qui n'est pas sans rappeler le AVANTASIA récent mais aussi HARDLINE bien sûr avec ses grosses guitares. Le son Metal est là et d'emblée nos deux vocalistes sont en très grande forme et ont mis d'eux dans des textes parfois autobiographiques ("Who I Am", "Through").

Johnny Gioeli possède toujours ce gosier rocailleux qui fait le bonheur d'Axel Rudi PELL depuis bientôt vingt ans, et Deen confirme tout ce qu'on pouvait en entendre sur les deux albums de REVOLUTION SAINTS ou lors de ses prestations live avec JOURNEY. Les deux timbres se marient à merveille, et le single "Through" en est la parfaite illustration, une homogénéité et une dualité parfaite pour la musique proposée. Et contrairement à la plupart des albums mettant en vedette deux vocalistes sortis jusqu'à présent par…. Frontiers bien entendu, il n'y a que deux titres où le chant n'est pas partagé, "Mother", que Johnny Gioeli souhaitait beaucoup interpréter seul, et "Ride Of Your Life" où Deen Castronovo est confondant de feeling et de sens mélodique.

Mais parlons des compos. Je dois dire que la variété des vibes de ce disque a tendance à désarçonner, mais c'est aussi ce qui contribue à la facilité de son écoute et au fait qu'on en retienne réellement quelque chose. Enregistré à l'ancienne, il y a indéniablement du feeling dans les parties de nos artistes, compris dans les parties de batterie une nouvelle fois impeccables de Deen. L'enchaînement des quatre premiers titres est impeccable avec comme point névralgique "Through" qui est un véritable tube d'AOR comme je n'en ai pas entendu depuis longtemps. Après l'écriture reste classique et on ne peut attendre quoi que ce soit d'autre qu'un bon album de Hard Mélodique. Après on est régulièrement surpris par quelques titres plus Heavy ("Set The World On Fire", "Fall Like An Angel")

Et la reprise de LADY ANTEBELLUM, précédée par "It's All About You" (où Johnny Gioeli démontre une nouvelle fois son talent pour les ballades, largement éprouvé avec ARP), casse la dynamique d'un disque parti sur un excellent couple. Heureusement que "Ride Of Your Life", porté par un Deen irrésistible, sur un nouvel hymne indiscutable de ce disque, permet de relancer la machine qui laisse la place à plus d'intimisme et davantage de claviers (le piano y est beaucoup plus présent), sans pour autant perdre cette énergie que l'on ressent sur quasi tout le disque. L'écriture est comme je le disais assez classique, mais plutôt bien équilibrée par une interprétation au poil où les deux vocalistes se font plaisir. Même si 'Run For Your Life" est assez déroutante avec son introduction clavier/guitare qui rappelle étrangement "When The Rain Begins To Fall".

Cela n'est pas si courant sur ce genre de projet collaboratif, mais le duo envisage désormais de partir en tournée en 2019, en attendant une réunion de HARDLINE, qui pourrait se profiler à l'horizon 2020, après l'album solo de Johnny GIOELI attendu pour la fin 2018.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par JEFF KANJI :


Brian MAY
Another World (1998)
We could be heroes




MAGNUM
On The Thirteenth Day (2012)
♫ l'horloge tourne ♪


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Johnny Gioeli (chant)
- Deen Castronovo (chant, batterie)
- Alessandro Del Vecchio (claviers, chœurs)
- Mario Percudani (guitare)
- Nick Mazzucconi (basse)


1. Set The World On Fire
2. Through
3. Who I Am
4. Fall Like An Angel
5. It's All About You
6. Need You Now [cover Lady Antebellum]
7. Ride Of Your Life
8. Mother
9. Walk With Me
10. Run For Your Life
11. Remember Me
12. Let Me Out



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod