Recherche avancée       Liste groupes



      
METALCORE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2018 Defy

OF MICE & MEN - Defy (2018)
Par PINPIN le 17 Avril 2018          Consultée 541 fois

Encore une pochette avec une esperluette, et la tracklist annonce un nouvel épisode de "YDG", pas de doute OF MICE & MEN joue la carte du retour aux sources. Mais sans Austin Carlile et sa technique vocale spécifique, c’est impossible. J’imagine que le but est de marquer le coup et d’affirmer que l’aventure "Cold World" est terminée. Rien qu’au son, le morceau "Unbreakable" diffusé très peu après ce précédent disque, laissait entrevoir des conflits internes ; il était à la fois rassurant, promettant quelque chose ressemblant plus à du OM&M, mais aussi déroutant car un peu bateau. Et c’est finalement assez représentatif de l’album.

Si l'on considère qu’il n’y a qu’une alternative : changer de style ou rester sur ses acquis, les artistes sont condamnés à décevoir. Impossible de satisfaire cent pour cent des nostalgiques et des avides de nouveauté, ici OM&M fait un choix plutôt passéiste.
Et c’est bien ?

Comme d’habitude ça se discute, pour ma part j’y trouve mon compte grâce aux progrès réalisés par le groupe et à la diversité des pistes. Des morceaux comme "Instincts", "Forever YDG’n", "Warzone" ont clairement cette trempe un peu immature des débuts d’OM&M, ces breakdowns stupides et en même temps (*) jouissifs. Cependant ils sont ici mieux introduits et moins étalés que ce qu’ils n’étaient il y a huit ans. Et même sur les morceaux lourds les riffs sont travaillés, d’ailleurs je vous défie (marrant ça) de dire sincèrement qu’aucun des riffs n’est séduisant.

À l’opposé de ces morceaux bourrins il y a des quasi-ballades, "Vertigo", "Sunflower", "If We Were Ghost", exercice auquel ne s’était pas vraiment prêté le groupe auparavant. Aaron Pauley le chanteur qui avait pris le train en route se retrouve propulsé aux commandes, pas étonnant que OM&M change de voie. Pauley devant s’occuper désormais seul de tous les vocaux, et bien qu’il s’en sorte honorablement côté screams, on peut comprendre qu’il ait voulu mettre en avant son chant clair à travers des morceaux plus appropriés.

Et au milieu de l’album on pourra entendre une caisse enregistreuse et de la monnaie sonnante et trébuchante. Et là on croit rêver, mais oui c’est effectivement une reprise de "Money" de PINK FLOYD, et bien que ce ne soit pas complètement raté, on se dit que c’est au minimum une erreur de casting, peut-être un pari perdu, une pulsion d’envie de se mesurer aux grands anciens. Sur le plan personnel les reprises m’intéressent très peu, seul son placement en septième position fait que je l’écoute parfois, sont astucieux chez OM&M.

"Defy" est un album synthétique pour OM&M, et c’est une bonne chose. Après avoir commencé comme leaders de cette seconde vague de Metalcore de la fin des années 2000, assez peu technique, saupoudrée d’Electro, caractérisée par une obsession pour les breakdowns monocordes, le groupe a rapidement travaillé sa recherche de riffs et de mélodies. Ce qui a aussi valu à OM&M quelques errements. En fin de compte "Defy" redonne de la cohérence à la discographie du groupe. Les aboutissements de cette recherche de mélodie se retrouvent sur cette galette et de l’équilibrage entre passages massifs et refrains easy listening sont bien mieux gérés qu’auparavant. Je ne mets pas quatre étoiles parce que je sens bien qu’il n’est pas impérissable.

3,5/5.

(*) maudit soit le président qui a dévoyé cette expression très pratique.

A lire aussi en HARDCORE par PINPIN :


IWRESTLEDABEARONCE
It's All Happening (2009)
Je plaide la folie votre honneur !




PARKWAY DRIVE
Horizons (2007)
Une musique très ricaine jouée par des Australiens


Marquez et partagez




 
   PINPIN

 
  N/A



- Aaron Pauley (chant, basse)
- Alan Ashby (guitare)
- Phil Manansala (guitare)
- Valentino Arteaga (batterie)


1. Defy
2. Instincts
3. Back To Me
4. Sunflower
5. Unbreakable
6. Vertigo
7. Money
8. How Will You Live
9. On The Inside
10. Warzone
11. Forever Ydg'n
12. If We Were Ghosts



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod