Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : No Return

KOZH DALL DIVISION - Kozh Dall Division (2017)
Par JEFF KANJI le 31 Janvier 2018          Consultée 572 fois

Vous vous rappelez le bon vieux temps des années 90 ? Ceux qui ont dépassé les trente-cinq ans et les jeunes quadras me comprennent sans doute. Je parle d'une époque où le Death Metal était le genre le plus prolifique et le plus innovant du style et où la France pouvait compter sur une scène florissante pleine de groupes qui avaient des choses à raconter ; certains existent toujours mais sont loin de leur grandeur passée (LOUDBLAST) et d'autres ont disparu dans les limbes (TOTEM PHASE, MASSACRA) pendant qu'une poignée d'autres continue à tracer son chemin sans se préoccuper des modes et des tendances (MISANTHROPE, NO RETURN, MERCYLESS). Cette scène jadis puissante pour beaucoup de deatheux de cette génération a connu son jubilé en 1995 lors de la publication par Semetery Records de la compilation "Brutale Génération", un must-have renfermant un paquet d'inédits de ces formations.

Pourquoi je vous parle de ça, il y a pas écrit "Brutale Génération" dans le titre de cette chronique ? Ben non effectivement, mais le préambule était, me semble-t-il, nécessaire pour cerner la créature KOZH DALL DIVISION, découverte par le biais de Rock Hard avec le titre "The Night" réalisé en featuring avec Arno Strobl (CARNIVAL IN COAL, WE ALL DIE [LAUGHING]) qu'on ne présente plus. L'alliage de vocaux habités avec une musique prenante, où la mise en son précise rappelle à la fois la grandeur du Death français et la précision des productions actuelles, a suffisamment titillé ma curiosité pour que je contacte la tête pensante du projet Laurent Plainchamp (ex-NO RETURN) qui m'a très gentiment envoyé l'album pour que je puisse vraiment entrer dans l'univers de KOZH DALL DIVISION.

Laurent et ses deux acolytes Vince et Chris ont composé un disque de Death aux relents Thrash qui sent bon la décennie bénie. Et le petit plus, qui rend à la fois cet album éponyme pas évident à comprendre, mais lui donne aussi ses couleurs, c'est que le trio ne se produit pas seul, conviant de nombreuses personnalités du Metal Extrême francophone à participer au disque, la plupart étant des vocalistes venus poser leurs mots et leurs tripes sur "Kozh Dall Division". Mais comme ce n'est pas aussi simple, on retrouve aussi parfois des invités comme les frères Loez de SUPURATION qui ont également posé la basse, ou carrément, dans le cadre de "13/11/2015" réalisé avec les mecs d'ADX, rameuté les guitares, contribuant à faire ressortir ce morceau qui sonne du coup très proche de l'univers d'ADX, la date étant devenue tristement historique... Et Phil sait écrire des textes sans sombrer dans la démagogie de bas étage.

Et c'est parfois un véritable retour en arrière pour les amateurs, Philippe Ordon aka Philtor, premier vocaliste de NO RETURN, venant pousser ses râles sur plusieurs titres, tant en lead qu'en chœurs. Tanguy (THINK) qui apparaissait à l'époque sur "Brutale Génération" lorsqu'il faisait lui aussi partie de NO RETURN vient délivrer un surprenant "À Qui La Faute ?" au tempérament Punk Hardcore qui s'affirme comme l'un des points forts de ce premier opus. "The Night", réalisé avec Arno Strobl, fait partie de ces titres plus ambiancés qui font mouche, tout comme la Doomy "Amanda" dont le groove hypnotique continue à bien marcher sur moi. Les vocaux de Max Otero (MERCYLESS) sont également de la partie sur deux titres, et le premier "Devoted To Evil" est une démonstration de force, où il gagne le concours de la plus grosse paire à plates coutures. J'ai précisé scène francophone et pas française, car Laurent Plainchamp a réussi à convertir Eric Forrest (ex-VOÏVOD) qui hurle à s'en faire péter les cordes vocales jusque dans les dernières encablures de "Tormented" qui vient conclure l'aventure en fanfare (bon une fanfare morbide et mortuaire, ne nous emballons pas).

D'autres s'y sont mêlés, et en réalité le projet est tellement collaboratif qu'on a quasi un line-up par morceau, à l'exception de "Vision D'Horreur", "Pourquoi ?" et "Once Upon A Time In Hell" réalisés par le trio de base Laurent (qui en sus des guitares joue la batterie), Chris (basse) et le concours de Vince qui écrit les textes. La vision de Laurent Plainchamp est intéressante, car ces titres aux textes plutôt limite ne sont pas ceux qui se démarquent le plus, et la tête pensante du projet voit son talent décuplé par la collaboration avec d'autres artistes, car en termes de qualité il y a largement ce qu'il faut sur "Kozh Dall Division" pour satisfaire l'amateur que je décris depuis le début de ma bafouille.

"Squads Of Despair", "Your Life", "13/11/2015", "À Qui La Faute ?", "Amanda", The Night" et "Tormented" valent vraiment le coup, et leur personnalité forte leur permet de servir l'album, qui grâce à eux arbore un relief des plus plaisants, facilitant la digestion de "Kozh Dall Division" (quatorze titres quand même), un album original, déguisé en petite sauterie qui fait honneur à cette scène française désormais hors du temps et toujours capable de coups d'éclats. Je suis très curieux d'écouter ce que donnera le deuxième opus, d'ores et déjà prêt à débouler dans les bacs.

A lire aussi en DEATH METAL par JEFF KANJI :


MAYAN
Antagonise (2014)
Plus maîtrisé déjà




HYPOCRISY
Hell Over Sofia: 20 Years Of Chaos And Confusion (2011)
La guerre des mondes

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Laurent Plainchamp (vocaux, guitare, batterie, composition)
- Chris (basse)
- Vince (textes sur 1,10,12)
- -
- Philtor (vocaux et textes sur 2,11, chœurs sur 4)
- Ludovic Loez (vocaux et textes sur 8)
- Fabrice Loez (basse sur 8)
- Tanguy Bourgeois (vocaux et textes sur 7)
- Max Otero (vocaux et textes sur 6,11)
- Eric Forrest (vocaux et textes sur 5, 14)
- Phil Grélaud (chant et texte sur 4)
- Betov & Nicklaus (guitares lead sur 4)
- Didier 'dog' Bouchard (chœurs sur 4)
- Michael 'crass' Da Silva (vocaux et texte sur 3)
- Arno Strobl (chant et texte sur 9)


1. Vision D'horreur
2. Squads Of Despair
3. Your Life
4. 13/11/2015
5. Contorted
6. Devoted To Evil
7. À Qui La Faute ?
8. Amanda Part 1 & Part 2
9. The Night
10. Once Upon A Time In Hell
11. From Dust And Ashes
12. Sanctification
13. Pourquoi ?
14. Tormented



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod