Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2017 Bigfoot
 

- Style : Extreme, Tyketto, Inglorious

BIGFOOT - Bigfoot (2017)
Par FREDOUILLE le 24 Janvier 2018          Consultée 1327 fois

Nul doute qu'avec un album pareil, BIGFOOT groupe de Hard Rock originaire de Wigan en Angleterre aurait tout simplement cassé la baraque à la fin des années 80 ou bien au début des années 90. Et autant briser immédiatement le suspense, il s’agit ici d’une des meilleures sorties 2017 du Label Frontiers Records c'est tout dire.

Non seulement, ce premier album éponyme est musicalement très bon je trouve, les musiciens assurent grave dans l'ensemble - la paire de gratteux est d’ailleurs en première ligne, leur travail est tout simplement impeccable c'est à souligner, quant au timbre clair, un poil atypique par moments (sur "Karma" notamment, on peut même penser à l'ami Blaze Bayley) et passionné du chanteur Anthony Ellis (plutôt proche vocalement d’un Danny Vaughn de TYKETTO), il captive d’entrée - mais il possède aussi une production particulièrement soignée. "Bigfoot" à l'instar d'un "Pornograffitti" (EXTREME) de l'époque sonne vraiment très frais et plutôt très actuel.

De surcroît, l’album dispose de compositions particulièrement travaillées à l’image du plutôt sombre et addictif "Yours" - plus de huit minutes quand même - qui termine l'opus avec brio et qui démontre là tout le potentiel du groupe puisque que c’est là-même que les Anglais décident de sortir de leur zone de confort : c’est léger, diversifié, ambiancé et presque beau (refrain impeccable, belle mélodie). À défaut d'être original, bien que quelques surprises soient aussi présentes sur l'opus, tel ce passage Reggae (un peu hors de propos j’en conviens) sur le convenu (un petit air de déjà entendu) mais sympathique "I Dare You", d'autres compositions se montrent particulièrement musclées, énergiques et dynamiques avec des grosses rythmiques pour le moins percutantes. Aussi les quelques attaques de guitares disséminées çà et là tout au long de l'album ne vous laisseront d’ailleurs pas insensibles.

Tant et si bien que des titres tels que le titre d’ouverture "Karma", musclé à souhait, avec même quelques influences à la PANTERA, l’excellent "The Fear" particulièrement enjoué et ses accointances avec l’AOR notamment sur son refrain ou bien encore "Tell Me A Lie" qui possède de belles velléités guitaristiques ainsi que de quelques cuivres tapent dans le mille dès la première écoute ce qui est suffisamment rare pour être souligné. "Tell Me A Lie" me rappelle d’ailleurs et là encore EXTREME dans l’approche époque "Pornograffitti", idem pour l'incroyablement accrocheur "Eat Your Words" fort de chœurs puissants que n'aurait pas renié un BLACK STONE CHERRY par exemple. Quant à la superbe ballade "Forever Alone", fort d'un très bon refrain (le boulot réalisé par Anthony Ellis y est admirable), elle n’est pas non plus sans rappeler le "More Than Words" de qui vous savez (en son début) avec même ce subtil soupçon de GUNS N'ROSES (mélodie et passage avec de superbes chœurs féminins).
On retiendra enfin le légèrement bluesy "Prisonner Of War" un poil classique certes mais magnifié par les très bons soli de la paire Sam Millar/Mick McCullagh, le groovy et plutôt fun "Freak Show" à la rythmique plus lourde (la basse y est également bien mise en avant) est plutôt efficace dans son style, quant au puissant "Uninvited" il possède une pêche évidente et semble indéniablement taillé pour la scène avec un refrain pour le moins efficace renforcé là aussi par des chœurs puissants.

"Bigfoot" constitue donc en cette année 2017 une très belle surprise en matière de Hard Rock, à des années lumière par exemple du dernier L.A. GUNS (sorti lui aussi en 2017 sur Frontiers Records) beaucoup trop classique et qui sonne aussi bien trop vieillot malheureusement. Tout le contraire de ce "Bigfoot" qui propose donc non seulement un son plutôt léché et actuel et des compositions plutôt attrayantes, certaines plus directes et jouant véritablement la carte de l'efficacité ("Karma", "The Fear", "Freak Show") et d'autres plus travaillées jouant davantage sur les atmosphères ("Yours", "The Devil In Me"), l'ensemble étant servi par de très bons musiciens (plutôt techniques même) et par un très bon vocaliste à la voix claire et puissante et qui colle parfaitement aux compositions. Un vent de fraîcheur vient de souffler sur le monde du Hard Rock ! Merci BIGFOOT ! Espérons tout simplement que le groupe n'en reste pas à ce premier et joli coup d'essai.

Note : 3,5/5 arrondie à 4.

Morceaux préférés : "Karma", "The Fear", "Yours", "Tell Me A Lie".

A lire aussi en HARD ROCK par FREDOUILLE :


SANTA CRUZ
Santa Cruz (2015)
Un SKID ROW des temps modernes !




TORA TORA
Wild America (1992)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Anthony Ellis (chant)
- Sam Millar (guitares)
- Mick Mccullagh (guitares)
- Matt Avery (basse)
- Tom Aspinall (batterie)


1. Karma
2. The Fear
3. Tell Me A Lie
4. Forever Alone
5. Eat Your Words
6. Prisoner Of War
7. Freak Show
8. I Dare You
9. The Devil In Me
10. Uninvited
11. Yours



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod