Recherche avancée       Liste groupes



      
EMO/POST-HARDCORE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2017 Coven
 

- Style : Birds In Row

DIE HEXE - Coven (2017)
Par ISAACRUDER le 12 Janvier 2018          Consultée 511 fois

Dressée aux abords du Lac Ontario, Toronto est considérée comme une petite New-York, sans l'histoire, sans le charme manifeste. Une cité-marchande de plus, dont les tours sont autant de Babel défiant le spirituel. Ici le travail est important, l'argent aussi. On se console avec une street food renversante, car Toronto est aussi cosmopolite que sans âme. Propre, elle l'est, comme peut l'être une catin des quartiers chics. Aussi, il me paraît toujours surprenant - ou non - de trouver en son sein des groupes aussi incroyables que DIE HEXE.

Manifestement fatigué du vacarme de la ville, des regards vitreux, de l'isolement de chacun dans sa sphère médiocre, DIE HEXE a décidé de jouer un Emo/Post-Hardcore aux thématiques mythologiques. De fait, "Coven", son dernier EP en date, est comme son nom l'indique articulé autour de la figure de la sorcière. Un prétexte pour jouer une musique à l'atmosphère léchée, à la production soignée, et à l'efficacité certaine, dont l'émotion dégagée renvoie tout de suite à BIRDS IN ROW. Ce besoin de retrouver une Nature perdue dans la grisaille de la ville apparaît dans la rage déployée ("Buried", violente charge inarrêtable), les mélodies délicates ("Distress") et l'atmosphère d'un EP qui dévoile une beauté certaine, dont "Black Crown", très Post.

Clairement BIRDS IN ROW apparaît comme une influence majeure, trop certainement. La rapidité d'exécution, les titres qui ne dépassent pas la deuxième minute, et les tendances Post Hardcore qui apportent un souffle à un EP déjà chargé en émotions. Pourtant, DIE HEXE peut se révéler plus Post encore, dans le titre éponyme par exemple, Post Rock, très subtil. Mais l'impression d'écouter BIRDS IN ROW en plus mystérieux est présente, c'est indéniable. Néanmoins, la comparaison ne doit pas occulter les qualités d'un groupe qui joue avec une passion authentique - pour les avoir vus live je peux confirmer - et promet pour la suite, en espérant qu'ils oseront enfin déployer leur concept sur un format plus long.

A lire aussi en POST-HARDCORE par ISAACRUDER :


CORTEZ
Phoebus (2013)
Lumière fuligineuse




AS WE DRAW
Mirages (2014)
Ce ne peut être que la fin du monde, en avançant


Marquez et partagez




 
   ISAACRUDER

 
  N/A



- Inconnu


1. Tough Love
2. Black Crown
3. Unrest
4. Distress
5. Buried
6. Coven
7. Comanche



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod