Recherche avancée       Liste groupes



      
REVIVAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Led Zeppelin, Black Sabbath, The Answer
 

 Facebook (366)
 Site Officiel (314)

SCORPION CHILD - Scorpion Child (2013)
Par DARK BEAGLE le 17 Septembre 2016          Consultée 1307 fois

Il ne faut pas se fier aux pochettes, elles peuvent vous mentir, vous amener à un endroit qui n’a pas lieu d’être. Elle n’est pas toujours le miroir de la musique, de son âme. Celle-ci est un très bon exemple de pochette qui ment quant à ce qu’elle cache. Ici, elle utilise des codes propres au Progressif, en présentant une situation paradoxale, mais il n’en est rien. SCORPION CHILD évolue dans le registre du Revival ’70, avec une nette propension à avouer son amour pour le dirigeable LED ZEPPELIN.

Depuis quelques temps, c’est comme si les pontes de Nuclear Blast sentaient le vent changer, certaines de leurs signatures ont de quoi surprendre. BLUES PILLS pouvait déjà paraître incongru, TAX THE HEAT semble complètement hors de propos sur ce label qui a produit pléiade de formations extrêmes. On ne peut pas en vouloir à NB d’essayer de s’octroyer une part du gâteau, le Revival ayant le vent en poupe ces derniers temps. Et avec les Texans de SCORPION CHILD, le label tient là un élève très appliqué.

Si le spectre LED ZEPPELIN est présent, comme cela l’a déjà été suggéré un peu plus haut, il n’est pas le seul à hanter la musique du groupe. On trouve du Heavy à la BLACK SABBATH première époque, où les frontières entre le Hard Rock et le Heavy Metal commençaient à se dessiner, on descelle également des touches plus nuancés, voire cristallines. Et cet album éponyme offre un panel intéressant de compositions qui, pour certaines, parviennent à proposer des choses intéressantes.

Même si le champ des influences semble large, il y a une certaine cohésion qui se dégage de ce disque. Entre certains hommages parfois un peu trop appuyés ("Kings Highway" lorgne clairement du côté du dirigeable, avec un mimétisme vocal de Aryn Jonathan Black assez bluffant) et d’autres titres d’une justesse d’exécution remarquable ("Polygon Of Eyes" est le morceau incontournable de cette galette, puissant et racé, avec un refrain d’une justesse rare), SCORPION CHILD parvient à se frayer un chemin dans la jungle de son inspiration. Une ligne directrice qui parfois se tord, mais jamais ne se rompt.

Il se dégage quelque chose de ce disque. Dans l’idée, on serait proche de THE ANSWER, mais avec un rendu plus Heavy et avec une personnalité peut-être bien plus affirmée. A l’écoute de cet album, on peut deviner que l’on tient là un groupe qui peut marquer le Revival ’70 de son emprunte, à condition de confirmer toutes les bonnes choses présentes ici et en corrigeant les menus défauts que l’on retrouve çà et là.

On peut en effet accuser SCORPION CHILD d’avoir des pics de créativité et d’enclencher le pilotage automatique pour combler certains trous. Tous n’est pas qualitatif ici, certains titres se veulent passables ou manquent de certains ingrédients indispensables, comme un riff mémorisable, un refrain qui donne envie de hurler à tue-tête sous sa douche ou tout simplement de ce petit surcroît d’âme qui peut faire toute la différence.

Même imparfait, ce premier effort dévoile un potentiel que l’on souhaiterait voir exploité au plus vite. Les promesses délivrées à travers "Polygon Of Eyes" ou encore "Red Blood (The River Flows)" ne doivent pas rester sans suite. Ce serait dommage que le potentiel affiché ne soit qu’un feu de paille. Parce que tout n’est pas dit ici, malgré les qualités mises en avant par le groupe. Parce qu’il est toujours triste de voir un talent gâché car non utilisé.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


DEWOLFF
Tascam Tapes (2020)
On the road again




CREAM
Disraeli Gears (1967)
RIP Ginger Baker


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Aryn Jonathan Black (chant)
- Christopher Jay Cowart (guitare)
- Chris Hodge (guitare)
- Alec Padron (basse)
- Jon Rice (batterie)


1. Kings Highway
2. Polygon Of Eyes
3. The Secret Spot
4. Salvation Slave
5. Liquor
6. Antioch
7. In The Arms Of Ectasy
8. Paradigm
9. Red Blood (the River Flows)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod