Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM ATMOSPHéRIQUE  |  STUDIO

Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (399)

DARKFLIGHT - Perfectly Calm (2008)
Par VOLTHORD le 2 Novembre 2015          Consultée 599 fois

Ah si vous saviez le temps que j’ai pris avant de décider à écrire sur "Perfectly Calm". Demandé par des lecteurs sur la boîte à demandes, j’en ai fait un premier jet qui était quasiment terminé... avant de le laisser dans les limbes des fichiers perdus. Et je l’ai écouté moult fois cet album. Je ne compte même plus les écoutes. Et j’ai toujours eu une envie de l’aimer tout comme j’ai aimé son prédécesseur. Un peu comme un couple qui essaie d’aimer son deuxième enfant adopté autant qu’ils ont aimé le premier. Mais ça ne passe pas.
"Under The Shadow Of Fear" sera toujours pour moi une perle de Dark fantasy mise en musique. Un truc entre SUMMONING et BLOODTHORN, sans l’aura du premier, et avec plus de magie que le second. Mais voilà, j’avais l’oreille neuve à l’époque, et la formule de DARKFLIGHT, elle aussi, avait un aspect original. Avec un EP que j’avais évalué à la hausse en donnant à Ivo Iliev le bénéfice du doute (tout en me réjouissant du retour de la formation), je n’ai donc pas vraiment vu venir la déception de "Perfectly Calm".
Déception incompréhensible, tant on pourrait dire que DARKFLIGHT perfectionne ici sa formule. Des guitares plus présentes, des nappes de claviers enrobant de mystère une lourdeur doomesque aussi astrale qu’étouffante. Étouffante au point qu’à la fin de "Indifferent", on a l’impression que deux morceaux sont joués en simultané, c’est la syncope Doomesque dans le mauvais sens du terme. "Perfectly Calm" représentera pour moi ce lendemain où on se rend compte que l’on n’aime plus la personne avec laquelle on vit. Une sorte de facteur X difficilement explicable.

Ou est-ce simplement qu'aucune mélodie n'accroche l'oreille. Et point barre ?

Je peux me tenter à une explication : les guitares dans cet album sont horriblement envahissantes, et vont du tout juste supportable au vraiment carrément putain d’insupportable (le début de "Regard d’Outre-Monde" me pète les oreilles, surtout après 1 :15 où des pistes de guitares supplémentaires viennent se greffer). Mon DARKFLIGHT, je l’aimais ambiant et simpliste, je l’aimais dans son amour des claviers. Les ciels menaçants mais rêveurs de "Under The Shadow Of Fear" se transforment ici en brouillard asphyxiant et dissonant. Je l’aimais dans toute sa mesure et dans toute sa naïveté, mon DARKFLIGHT. Lorsqu’il m’assomme de ce Doom dont la lourdeur et la violence devrait au contraire intensifier les tons, transcender ses acquis, il ne me convainc pas.
"Dissolving Into Nothingness" et ses grosses trompettes funèbres devraient me transporter loin. Cette éclaircie de riffs dooms conventionnels mais pourtant touchants, ce passage acoustique évasif... j’aime, ça oui. Mais pas assez. Sur tout un album, c’est le seul titre ou presque qui me fait un réel effet. "Here I Stand" passe encore, mais mon appréciation du titre s'est un peu perdu avec le temps.

That's all folk ! Pas d'autres excuses ni d'arguments, "Perfectly Calm" sonne comme un épilogue interminable à un "Under The Shadow Of Fear" que je trouve toujours aussi fantastique, même si sa qualité « objective » (si je puis dire) reste fondamentalement discutable.

Par pitié, contredisez-moi : vous, les deux trois personnes fans de DARKFLIGHT qui auront plus apprécié cette galette que moi. Dites-moi que la magie opère pour vous, et que les Bulgares font simplement un truc que je ne pige plus. Aidez-moi à percer cette énigme. Trouvez-moi une putain d’excuse pour aimer ce gosse !

A lire aussi en DOOM METAL par VOLTHORD :


DARKFLIGHT
Under The Shadow Of Fear (2003)
Metal fantasy pour le moins personnel




DARKFLIGHT
Distant Pain (2007)
La douleur et l'imaginaire


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Dean Todorov (basse, percussions)
- Ivo Iliev (chant, guitare, synthé)


1. Indifferent
2. Dissolving Into Nothingness
3. Distant Pain
4. Perfectly Calm
5. Yet Here I Stand
6. Better Than Real
7. Regard D'outre Monde
8. L'ether Astral



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod