Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP METAL / FUSION  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Tommy Lee , MÖtley CrÜe

METHODS OF MAYHEM - Methods Of Mayhem (1999)
Par KARL VON KARL le 8 Octobre 2015          Consultée 2438 fois

Une fois n’est pas coutume, évoquons les exploits non pas érotiques mais musicaux de l’inénarrable Tommy Lee. En 1998, celui-ci effectue un séjour en zonzon après un différend musclé avec son épouse Pamela Anderson. Ces congés forcés lui permettent de fuir pour un temps la vindicte populaire. C’est à cette occasion d’après lui qu’il débute la composition de morceaux pour son projet de Rap Metal/Fusion METHODS OF MAYHEM. Ça tombe bien me direz-vous puisque MOTLEY CRUE est en sommeil à cette période. Tommy s’entoure pour cela principalement du rappeur Tilo ainsi que d’une palanquée d’invités tape à l’œil. Pour quel résultat ? Une production généreuse et des arrangements soignés ne font pas tout, car malheureusement pour notre tatoué, les moments d’inspiration sont littéralement gangrenés par une escouade de titres tous plus farfelus et ratés les uns que les autres. En effet, la galette est diversifiée, mais sa triste variété cache une tentative de racolage mercantile dans différents registres, dont les conséquences éhontées laissent souvent pantois.

Parlons sans ambages de ce qui fâche : l’énervant Kid Rock qui pousse la chansonnette avec le maître de cérémonie sur l’insignifiant rock pop "New Skin" calibré et mollasson. Le plus mauvais Rap qui soit, avec ce "Proposition Fuck You" outrancier et irritant aux chants littéralement insupportables. "Crash" lorgne sur un Metal electro rébarbatif, tandis que "Metamorphosis" et le plombé "Anger Management" singent maladroitement le Néo-Metal de KORN. Les trois dernières pistes s’enfoncent encore un peu plus profond dans la fosse sceptique, puisqu’il s’agit de deux instrumentaux abrutissants, ainsi que du Gangsta de 38 petites secondes "Mr.Onsomeothersbitches" qui voie le passage éclair de U-God (WU-TANG CLAN),… on peut sérieusement s’interroger sur la valeur ajoutée de cette intervention.

Après ce constat alarmant, il convient de faire reluire quelque peu le carrosse brinquebalant en louant les qualités des morceaux d’ouverture, qui demeurent de petits miracles surnageant au milieu du marasme. Saluons les sons proposés et l’articulation de l’efficace "Who The Hell Cares" aux riffs surpuissants. Celui-ci alterne des couplets aériens et des refrains rouleau-compresseurs au chant scandé du plus bel effet. Un break mémorable suivra avec la participation du vicelard SNOOP DOG, puis un passage scratch fameux, avant un solo oriental décisif. Ces éléments augmentent encore l’impact de ce missile au punch communicatif.

Citons également l’imparable "Hypocritical" au rythme chaloupé, lequel enchaîne les couplets de manière fluide à l’aide d’une dualité de chants Rap rigoureux. Il est doté d’un gimmick électronique addictif qui maintient en haleine ainsi que de lourdes guitares qui interviennent aux moments opportuns. Ce titre fédérateur au refrain percutant marquera à coup sur les esprits. Parlons finalement du single "Get Naked", qui se révèle en vérité beaucoup moins détestable qu’on le dit. Ce bordel ludique recèle en son sein un break judicieux, qui voit la performance énergique de la chaudière Lil’ Kim voler dans les plumes de Tommy. L’honneur est donc étonnamment sauf.

Un opus malingre qui aura pourtant notre indulgence en raison de la satisfaction procurée par les réussites précitées, lesquelles extraites de leur gangue boueuse, rehausseront l’intérêt de l’œuvre et se rappelleront aux bons souvenirs des amateurs du style.

A lire aussi en FUSION par KARL VON KARL :


SENSER
Stacked Up (1994)
Rap metal rafraîchissant et inspiré.




URBAN DANCE SQUAD
Persona Non Grata (1994)
Rap Metal fameux.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   KARL VON KARL

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Tommy Lee (batterie, chant, guitare)
- Tilo (chant)
- Mix Master Mike (dj)
- Scott Kirkland (claviers)
- Randy Jackson (basse)
- Chris Chaney (basse)
- Audrey Wietchman (basse)
- Phil X (guitare)
- Kai Markus (guitare)
- Danny Lohner (guitare)
- Ken Andrews (guitare)
- Scott Phaff (guitare)


1. Who The Hell Cares
2. Hypocritical
3. Anger Management
4. Get Naked
5. New Skin
6. Proposition Fuck You
7. Crash
8. Metamorphosis
9. Narcotic
10. Mr. Onsomeothersbitches
11. Spun



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod