Recherche avancée       Liste groupes



      
POP ROCK / METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : 30 Seconds To Mars, Linkin Park

REFORM THE RESISTANCE - The Truth Is Dangerous (2011)
Par CHAPOUK le 5 Septembre 2015          Consultée 854 fois

Durant cet été, j'ai profité du fait d'être cloîtrée devant mon mémoire pour pouvoir écouter tous les groupes qui me passaient par les oreilles.

C'est donc comme ça que j'ai connu REFORM THE RESISTANCE, un groupe de Metal "Chrétien" assez jeune mais déjà bien lancé dans le monde de la musique puisqu'il s'est formé sur les cendres de JUSTIFIDE, un groupe de Metal Alternatif "Chrétien" mixant habilement Grunge, Pop Punk et Néo Metal et ayant deux albums à son actif.

Mais autant JUSTIFIDE sentait vraiment l'authenticité, autant ce que fait REFORM THE RESISTANCE est vraiment très téléphoné et sonne parfois beaucoup trop Pop pour mes oreilles. Comme avec "Tonight We Ride" par exemple, qui pourrait très bien passer sur les ondes aux heures de grande écoute. Certes il y a un fond "Rock" créé par les chœurs mais on sent vraiment trop les influences 30 SECONDS TO MARS, SNOW PATROL voire U2 dans ce titre, et ça me donne la nausée… "The Present Darkness" ne m'a pas convaincue non plus, même si les effets de pédales apportent une ambiance au titre, le tout sonne beaucoup trop propre, beaucoup trop moelleux, beaucoup trop contrôlé voire aseptisé. Je passerai rapidement sur cet espèce de slow mielleux qu'est "If I Can Survive" et ce générique de teen-movie qu'est "We Belong To Us", sinon je vais bâcher le groupe gratuitement…

Là vous vous dites alors mais pourquoi tu chroniques ça si t'aimes pas ?
Parce que je suis maso et schyzo !

Et puis parce que j'ai quand même trouvé des choses intéressantes chez eux : comme ce travail réalisé sur "Midnight Session" composé uniquement d'un beat Électro et d'une mélodie à la guitare sèche. Un interlude instrumental qui, quand tu l'écoute, te fais te sentir bien peu importe l'endroit où tu te trouves. Ou encore "Are You One Of Us, Or Are You One Of Them" dont l'intro très Électro, entre du FATBOY SLIM et un arrangement de chez LINKIN PARK, laisse progressivement place à la voix de Jason Moncivaiz avant d'enchainer sur un final un peu plus Grunge. Voire comme l'interlude "Depressed But Alive", pourtant relativement court mais bien placé après un "Tonight We Ride", qui sous ses airs Pop a un petit côté "je file droit vers la rédemption c'est trop chouette !", et juste avant un "Starlight", avec des penchants RADIOHEADiens et COLDPLAYiens, qui pourtant respire la sincérité.

En parlant de sincérité, je dois reconnaître avoir pas mal apprécié "Kill Lies" pour son léger penchant Punk Rock, mais également pour son énergie et le côté Néo qui se fait un peu plus ressentir sur le break, tout comme sur "Mercy In Blood". On laissera juste tomber le passage Rap, une faible imitation de The KENNEDY SOUNDTRACK, mais en plus ridicule. Venons-en à "Mercy In Blood", encore un titre très travaillé niveau ambiance, mais qui a enfin la pêche ! Là on a de l'énergie : Jason qui passait son temps à minauder depuis le début se lâche enfin et nous growl un peu dans les oreilles. Et puis ce solo complètement incongru, qui fait basculer le morceau dans une autre dimension, c'est très surprenant au premier abord mais très bien amené lorsque l'on réécoute le morceau.

Seul "YOU" me laisse un peu perplexe, au début je me préparais mentalement a devoir subir une ballade guimauve, et au final je me retrouve avec un interlude au beat limite Drum'N'Bass et à l'ambiance presque Trip-Hop. C'est là je crois que le groupe a montré le plus ses influences Post-Rock, et c'est là que j'ai trouvé mon seuil de tolérance à ce style. Cette chanson est la limite à ne pas dépasser pour ne pas perdre complètement mon attention. J'aime bien les expérimentations généralement, c'est pour ça que je n'ai rien contre le Post-Rock mais là c'est un peu trop pour moi.

Donc bilan très mitigé, parce que le groupe à l'air d'apprécier un registre que, de base, je ne peux pas blairer (les influences SNOW PATROL, JIMMY EAT WORLD, 30 SECONDS TO MARS…) et donc je dois faire un effort monstrueux pour rester objective, car je ne peux pas le nier il y a quelques éléments qui retiennent mon attention dans leur musique. Au-delà des paroles dont le sujet principal ne m'attire et ne me touche pas du tout, RTR a quand même un don pour créer des images avec sa musique, c'est vraiment ce qui m'a frappé en écoutant leurs compos. Le problème c'est cette atmosphère un peu trop "conditionnée pour la radio", à laquelle je suis allergique, qui m'empêche parfois de profiter pleinement des ambiances du skeud.

Cependant je promets de suivre au moins d'une oreille l'évolution de cette formation car même si eux et moi avons des goûts très différents en matière de musique, ils ont quand même un "truc" !

Note réelle : 2,5/5.

A lire aussi en POP ROCK / METAL :


AMORPHIS
Tuonela (1999)
La fin d'une période

(+ 1 kro-express)



BABYMETAL
Headbangeeeeerrrrr!!!!! (2012)
Japan, what the fuck seriously...


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Jason Moncivaiz (chant, guitare)
- Sambo Moncivaiz (basse, chœurs)
- Ryan Duggar (batterie, chœurs)


1. Kill Lies
2. Tonight We Ride
3. Depressed But Alive
4. Starlight
5. Are You One Of Us Or Are You One Of Them
6. Mercy In Blood
7. This Present Darkness
8. Midnight Session
9. If I Can Survive
10. You
11. We Belong Together



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod