Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Twisted Sister

Dee SNIDER - Never Let The Bastards Wear You Down (2000)
Par MULKONTHEBEACH le 12 Mai 2015          Consultée 1774 fois

Cet album solo de Dee Snider est un recueil de titres principalement issus de ses deux précédents projets abandonnés brutalement pour d'obscures raisons de contrats discographiques peu scrupuleux, WIDOWMAKER et DESPERADO, et d'autres « outtakes » de la sœur cinglée...
La grande blonde à la chevelure péroxydée, principalement vocaliste/auteur/compositeur d'un TWISTED SISTER plus ou moins en sommeil à cette époque, en profite pour se faire plaisir en solo. Dire que cette sortie est une agréable surprise est un doux euphémisme. Il faut d'ailleurs se rappeler que Dee n'a jamais déçu son public et a toujours appréhendé la scène, son terrain de jeu favori, avec une conviction constante qui a fédéré des foules entières de metalheads, et est pourvu d'une voix qui n'a jamais souffert de l'âge. Avec lui, on en a toujours pour son argent.

Une pochette simple mais des plus efficace et un format idéal quand la qualité répond présente : 10 titres à la structure concise et complète, qui affichent une durée moyenne de quatre minutes.
"Hard Core" en plage une déboule sans crier gare, fait preuve de nerf et d'un tranchant indéniable, son intro étant un hommage au "Ace Of Spades" de Lemmy & Co. Les descentes de fûts du fidèle et regretté AJ Pero sont tout à fait appropriées et les deux compères de TWISTED montrent un plaisir évident de se retrouver ensemble en studio. Diable, le hurleur en chef reste un redoutable compositeur, classique dans la forme mais auquel aucune partie n'échappe. Sa capacité à pondre des hymnes à la pelle, sans aucune baisse de régime ou presque suscite le respect. D'autant qu'il est toujours très actif, que ce soit à son propre compte ou par le biais de comédies musicales se jouant à Broadway, tout lui sied comme un gant.

"Isn't It Time" emboîte le pas rapidement, s'affirmant d'emblée comme LE titre Heavy Metal de l'album, avec l'impression d'entendre toute la team de TWISTED SISTER derrière lui avec ces chœurs guerriers, scandés avec force et détermination. Un brûlot dont vous ne vous lasserez pas.
A l'instar de leurs aînés de KISS, Dee et ses collègues sont natifs de la grande pomme, et non de Los Angeles. On peut imaginer qu'ils ont été obligés de forcer le destin en adoptant un look, une Musique et une image ouvertement outrageux, sorte de compagnie itinérante avec ses propres règles, en réponse aux hiérarchies de la surface d'un New York urbain et hautain, peu enclin à laisser émerger au grand jour de tels énergumènes, voire marginaux, attention !
Souvenez-vous du PMRC, cette organisation catholique conservatrice qui leur a causé tant de problèmes dans les années 80. Il est amusant d'ailleurs de constater que les membres de TWISTED n'ont jamais touché à la drogue de leur vie. JJ French a tout arrêté avant d'intégrer la troupe...

Dee Snider, comme un Lemmy a un amour immodéré pour le Rock N' Woll, le vrai, celui des 50's et cela s'entend, avec notamment "The Wanderer", "Uh Huh Huh" et "Sometimes You Win", un peu lourdingues et téléphonées, les guitares trempées dans le Métal des jeunes Tony Palmucci et Dan Mc Cafferty étant un peu à la peine dans ce style. De petites fautes de goûts pardonnables qui ne nous donnent pas envie de pinailler pour autant...

La confrérie Metal est bien à l'honneur de ce "Never Let The Bastards Wear You Down", au titre sans équivoque. "Our Voice Will Be Heard" en est le porte drapeau, fier et déterminé tel un majeur brandi et lancé à la face de la bien-pensance et aux éternels donneurs de leçons qui façonnent notre monde. Car si Dee Snider ne s'encombre jamais d'arrangements superflus dans sa Musique, qui reste toujours aussi crue et rageuse, il demeure un vocaliste classieux et toujours très professionnel. La superbe ballade qu'est "Cry You A Rainbow" et sa construction quasi identique au classique "Suzette" nous apaise un peu de cette déferlante Heavy et nous rappelle le côté « fleur bleue » de Snider.

Un grand chanteur/compositeur à la forte personnalité, qui connaît son job sur le bout des doigts, et un plaisir immense de retrouver un batteur qui n'aura certes jamais joué du Free Jazz, mais dont l'oreille musicale aura marquée les esprits avec son jeu précis et puissant. Un excellent compagnon de groupe, sans qui rien n'aurait pu se passer.

Si vous aimez le Heavy Metal vaillant et burné comme un slip de hardeur, "Never Let The Bastards Wear You Down" est pour vous, efficace et sans fioritures.
Du très très bon Dee Snider, comme toujours.

A lire aussi en HEAVY METAL par MULKONTHEBEACH :


A PERFECT CIRCLE
Mer De Noms (2000)
Progressif

(+ 1 kro-express)



Randy Piper's ANIMAL
Virus (2008)
Le WASP des grands jours... Hourra!!!


Marquez et partagez




 
   MULKONTHEBEACH

 
  N/A



- Dee Snider (vocals)
- Tony Palmucci (guitar)
- Dan Mccafferty (guitar)
- Derek Tailer (bass)
- A.j. Pero (drums)


1. Hardcore
2. Call My Name
3. Our Voice Will Be Heard
4. Isn't It Time
5. Cry You A Rainbow
6. The Wanderer
7. Uh Uuh Uuh
8. Desperado
9. Sometimes You Win
10. Ride Through The Storm



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod