Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bathory, Ensiferum, Thyrfing
 

 Site Officiel (1586)

EINHERJER - Av Oss, For Oss (2014)
Par VOLTHORD le 13 Janvier 2015          Consultée 1634 fois

C’était avec un enthousiasme bien réel que je vous parlais il y a deux ans de cela du retour, en demi-teinte certes, des Norvégiens d’EINHERJER. Groupe n’ayant jusque là reçu que peu de reconnaissance, il est, je le dis et je le répèterai jusqu’au Ragnarök et au-delà, un des groupes les plus intéressants dans l’évolution du Viking Metal comme genre, même si au fil du temps la qualité autant que la forme des compositions aura pas mal changé.

Le retour des Nordiques, depuis leur nouvelle vie avec "Norrøn", était attendu au tournant par à peu près personne sauf votre serviteur : EINHERJER pousse plus loin une formule presque raw, plongeant dans ses racines les plus extrêmes en jouant, avec plus ou moins de succès, avec un filon émotionnel authentique et viscéral.

"Av Oss, For Oss" veut continuer dans cette lignée, en faisant un pas de plus vers des compositions déshabillées de tout artifice, ce qui aurait pu être une sacrément bonne idée si la moelle épinière des compositions parvenait à tenir l’ensemble. Cet album serait alors à EINHERJER ce que "Heimgang" était à KAMPFAR : un album dont l’enjeu est de retrouver pureté et minimalisme pour mieux saisir et redéfinir l’identité du groupe. Et tout comme "Heimgang", le dernier EINHERJER paraît au final peu engageant et sans grand pic émotionnel, car tournant autour de riffs bien peu solides.

Le titre phare qu’est "Nidstong", avec son refrain à deux syllabes et son riff Black’N’Roll à la VREID cherche à tirer les ficelles d’une rythmique millimétrée et de variations subtiles. Attitude répétée sur quasiment chaque titre, il faut donc forcément une flopée d’écoutes pour réellement se rendre compte que oui, il y a du travail derrière un tel album. Cela suffira-t-il à casser la petite moue que certains aperçoivent entre mes lignes ? Au contraire, cela amplifie ma frustration.

J’ai un mauvais feeling avec "Av Oss, For Oss". Ses quelques riffs mélodiques semblent hérités de "Blot" sans en atteindre la grandeur, ses riffs plus charnus et rythmiques semblent venir autant de "Norrøn" que du plus lointain "Far Far North", sans reproduire ni la fougue de leur retour, ni la naïveté enchantée des origines qui faisait dudit EP l’un des plus grands travaux du groupe.

Il y a surtout des titres que j’aimerais beaucoup aimer, comme ce "Hammer I Kors", belle coquille vide jusqu’à sa dernière minute qui, après un court métrage, le fait exploser dans un flot d’Epicness digne du grand EINHERJER que l’on connaît. Le problème étant toujours qu’il est difficile d’adhérer à 70% du morceau. Car EINHERJER n’est pas MOONSORROW, il n’a pas la faculté de nous faire apprécier chaque micro variation et de s’étirer de tout son long jusqu’à créer un orgasme musical furieux. Il ne peut non plus tirer vraiment partie du chant hargneux mais assez monolithique de Frode Glesnes (un mix entre Abbath et Ned dans South Park) sans meubler avec détail le décor comme un bon photographe qui sait gérer sa lumière pour rendre intéressant le visage d’un modèle rachitique.
Reste encore un titre final franchement appréciable qui tire de ses dix minutes une mélancolie, une fureur et une authenticité qu’on croise trop rarement sur cet album, des nappes de claviers discrètes mais intensifiant avec froideur un guitariste inspiré.

Même avec tous les efforts que j’ai fait pour rentrer dans cette galette, je suis toujours aussi peu enthousiaste au final. Et là aussi, je me sens assez seul lorsque je vois que la toile et la presse écrite qui a eu l’album entre les mains trouve que "Av Oss, For Oss" s’impose comme le meilleur album des Norvégiens. Dur...

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


EINHERJER
Blot (2003)
L'album ultime avant le ragnarok!!!




SORGSVART
Vikingtid Og Anarki (2008)
Moi, les mythes, l'anarchie...et rien d'autre


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Frode Glesnes (guitare, chant)
- Gerhard Storesund (batteri, clavier)
- Aksel Herløe (guitare, basse)


1. Fremad
2. Hammer I Kors
3. Nidstong
4. Hedensk Oppstandelse
5. Nord & Ner
6. Nornene
7. Trelldom
8. Av Oss, For Oss
9. Blodsbånd



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod