Recherche avancée       Liste groupes



      
PAGAN DEATH MéLO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


CEREVISIA - Trails Of A Walker (2014)
Par MR LOUP le 4 Septembre 2014          Consultée 1899 fois

CEREVISIA. Un nom qui évoque la Gaule, qui sent bon la cervoise... et le Pagan Metal français. Avec des titres comme "Diviciacos" et "Dunmorix", comment en douter ? Ce jeune groupe de Death Melo marseillais à la verve païenne fondé en 2010 signe ici sa première œuvre, "Trails Of A Walker", surprenante de maturité. Nos Bardes-Guerriers nous content l'histoire d'un Marcheur qui va de village en village pour raconter des histoires. Il est suivi par une bien étrange entité, l'inquiétant "Nightbringer", que lui seul peut voir et entendre. Une aventure mélangeant plusieurs folklores : celtique, saxon et scandinave, qui débute à partir de la superbe couverture, dessinée par Slo Sombrebizarre. Le Marcheur contemple un village baigné par la lueur dorée du soleil levant, laissant brûler derrière lui ses ennemis...

On retrouve dans cet album tous les poncifs du Death Melo à thème païen, les guitares mélodiques et tranchantes, les chœurs, mais aussi le chant Death et Black assurés ici par Steph' qui partage certaines pistes avec une voix plus claire venant d'Aurélien et Johan. Cependant, même si on est en terrain connu, le groupe a su composer des morceaux à l'atmosphère froide et guerrière qui lui est bien propre, ce qui mérite d'être souligné, surtout quand il s'agit d'un premier album et que la qualité de production permet d'en profiter pleinement. On se laisse entraîner dans ce sombre conte fantastique avec son lot de titres enthousiasmants qui font certainement fureur en concert. "Diviciacos" en premier, avec ses riffs très classes et ses chorus qui se transforment en clameur guerrière. "The Walker", bien qu'un poil moins saisissant, n'est pas à sous-estimer aussi, surtout qu'il s'enchaîne aussitôt avec l'excellent "Heroic Charge", comme si les deux morceaux ne faisaient qu'un. Jouissif ! C'est lorsque CEREVESIA se lance dans ces compositions aux envolées épiques qu'on en prend plein la gueule. Je dois décerner une mention spéciale à "Once A Night". La première fois que je l'ai entendu, j'ai trouvé cette mélodie étrangement familière. Puis, ce fut comme un bond dans ma tête : "Mais... mais... WINDIR ne renierai pas une telle composition de riffs !" La mélodie qui clôture la première moitié m'a fait penser à l'invincible WINDIR ! Hasard ou référence ?

Néanmoins, j'ai beau écouter le disque en boucle et à chaque fois, j'ai l'impression que le groupe se retient et ne se lâche pas complètement. Cette impression ne veut pas me quitter. Je suis persuadé que les hymnes cités plus haut pourraient être beaucoup plus ravageurs et les autres morceaux plus captivants. De même, les instruments folkloriques restent relativement discrets, ponctuels, ils manquent d'émotion. Ils ne sont vraiment présents que sur "Sword's Dance" et "Summon The Nightbringer" sans pour autant être marquants ni joyeux. D'ailleurs, ce dernier sort du lot et surprend par son ambiance nocturne et ses notes au piano évoquant l'apparition de l'étrange et mystérieuse créature qui suit (ou traque ?) le héros. On ressent aussi un léger côté FINNTROLL.
Et "One More Beer" alors ? Hein, sac à puces ? Tu vas me faire croire que le Folk n'explose pas sur ce dernier titre, qui doit certainement clore l'album dans la joie et la bonne humeur ?
Ben... En fait... Ouais. Le Folk est même aux abonnés absents. Peut-être est-ce un désir de sortir des sentiers battus... Mais l'aspect festif auquel on est habitué dans ce genre de Metal païen et épique passe à la trappe. En soi, le titre n'est pas mauvais, mais il peut être déstabilisant pour les habitués. Je n’aurai pas envie de faire un concours de beuverie dessus quoi.
Le groupe joue bien, avec technique, mais sans exagération et avec beaucoup de mesure, sans "paillette multicolore", dotant sa musique d'une personnalité introvertie.

CEREVISIA a les capacités pour faire une belle carrière. Ses membres ont du talent et avoir un groupe Pagan de cette trempe-là en France fait plaisir. Ils travaillent déjà sur leur seconde œuvre et je vais les suivre. Continuez les mecs !

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par MR LOUP :


WHISPERED
Shogunate Macabre (2014)
Whispered-sama




FROSTTIDE
Blood Oath (2015)
Et pan ! Un très bon deuxième opus !


Marquez et partagez




 
   MR LOUP

 
  N/A



- Stéphane (chant)
- Antho (guitare)
- Marty (guitare rythmique)
- Maxime (basse)
- Johan (snthé)
- Aurélien (batterie)


1. Brace Yourself
2. Sword's Dance
3. Ancient Gods
4. Diviciacos
5. Dumnorix
6. Once A Night
7. Flight Of The Crows
8. Summon The Nightbringer
9. The Walker
10. Heroïc Charge
11. One More Beer



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod