Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cirith Ungol

PAGAN ALTAR - Judgement Of The Dead (1982)
Par DARK SCHNEIDER le 6 Septembre 2014          Consultée 2546 fois

Une relique des temps anciens. Voilà ce qu'est ce premier disque de PAGAN ALTAR. Au sens propre comme au sens figuré. Groupe malchanceux de la NWOBHM, qui écuma l'Angleterre à bord de son van surmonté d'un cercueil, délivrant des shows aux visuels travaillés comme autant de rassemblements païens, PAGAN ALTAR ne put sortir son premier album, mis en boite en 1982, qu'en l'année 1998, à une époque où il n'était désormais plus qu'une vieille légende... L'album fut alors affublé du nom de "Volume 1", peut-être dans l'attente de la sortie d'un second volume...qui ne paraîtra jamais ! Il fallut attendre 2013 pour que le disque ressorte enfin sous le titre voulu à l'origine et avec une pochette digne de ce nom. L'on ne pourra que remercier mille fois le groupe et ses disciples fidèles qui ont tout fait pour extirper ses vieilles bandes de leur caveau. Il aurait été tellement regrettable que cette musique ne soit connue que de quelques initiés ayant assisté à ces récitals païens en leur temps...

PAGAN ALTAR est un groupe qui jouait du doom sans le savoir, dont l'inspiration première était certainement BLACK SABBATH. Cette source d'inspiration étant cependant loin de phagocyter l'identité du groupe, au contraire d'un WITCHFINDER GENERAL par exemple. PAGAN ALTAR ayant vraiment son propre son. Avec le recul, le qualificatif de Doom semble le plus adéquat, mais Alan Jones, qui trouvait l'inspiration en allant flâner sur des tombes au milieu de la nuit, jouait avec un accordage standard. Le son de gratte n'a donc pas la lourdeur coutumière du style Doom, contribuant encore à augmenter la personnalité du groupe. Son frère de chanteur, Terry, n'avait rien d'un vocaliste de Heavy lambda typique des groupes de la NWOBHM, bien au contraire. Notre maître de cérémonie, dont le gosier se situait quelque part entre Ian Anderson (JETHRO TULL) et Mark Shelton (MANILLA ROAD), savait ensorceler ses fidèles grâce à des lignes de chant lancinantes et hypnotisantes. Autant d'éléments qui plongent aussitôt l'auditeur dans des limbes inextricables.

Un autel païen, au fond d'une forêt, autour duquel se rassemble des silhouettes encapuchonnées s'apprêtant à commettre un rituel impie. Une atmosphère empreinte de mystère, la crainte de l'inconnu qui nous étreint... C'est là où nous emmène tout le lyrisme du Doom Metal de PAGAN ALTAR. Parfois il nous fait faire un détour vers des cryptes plus sombres et perverties, célébrant le culte de Satan, s'opposant à la chrétienté toute puissante.
Clichesque PAGAN ALTAR ? Pas tant que ça. Les thèmes païens n'étaient pas encore monnaie courante à cette époque. Et puis musicalement, PAGAN ALTAR sait nous surprendre avec son style alors inédit. Ce "In The Wake Of Armadeous" par exemple, une intro toute en lourdeur doomesque qui laisse finalement sa place à un riff speed, des couplets pied au plancher, des guitares issues des 70's, mais doté d'un refrain tout ce qu'il y a de plus lyrique. Le seul groupe dans le Metal qui approchait une telle originalité était alors MANILLA ROAD, mais ce dernier n'avait pas encore produit son "Crystal Logic"....

Le point culminant du disque est le titre éponyme de l'album, "Judgement Of The Dead". Sonorité d'orgue en intro, mélodie occulte, rythme lourd et martelé, et surtout le chant de Terry Jones, véritable litanie obsédante. Quel morceau mes aïeux ! Quand on pense à tous ces groupes de Doom qui émergeront quelques années plus tard, cherchant tous à se montrer le plus occulte et inquiétant possible, dans une quête sans fin à qui se fera le plus lyrique et épique... CANDLEMASS ? SAINT VITUS ? Non, franchement réécoutez donc ce "Jugdement Of The Dead" et vous découvrirez la vérité. On pourrait aussi s'attarder sur les paroles, qui sous fond de mysticisme nous rappellent surtout qu'on est tous égaux devant la mort, un discours loin de la provocation sataniste de base.

"Judgement Of The Dead", le titre, n'occulte pas pour autant tout le reste de ce recueil. Il se pourrait fort bien que certains lui préfèrent "The Black Mass", ou "Reincarnation". A chacun de s'y retrouver. Le principal étant d'écouter avec suffisamment d'attention cette œuvre afin de s'en imprégner totalement et de mieux savourer le voyage. PAGAN ALTAR c’est du Doom, certes, mais pas que, du Heavy traditionnel aussi, évidemment, et du Hard 70's : c'est tout cela à la fois et plus même, les frontières des genres finissent par s’effacer, le groupe s’impose dans toute son originalité et sa subtilité.

Bien sûr, l'enregistrement daté souffre de défauts, d'approximations sonores tout à fait habituelles pour des bandes enregistrées il y a des éons. Des défauts qui n'en sont finalement pas car ils contribuent à donner du charme à cet album. PAGAN ALTAR bénéficie totalement de la patine du temps. On écoute ce disque comme l'on ouvre un vieux grimoire, la poussière que l'on ôte de la couverture fait partie du rituel. C'est beau, et tellement authentique. C'est une œuvre dont l'on fait sienne, que l'on voudrait garder jalousement, pour soi uniquement, un véritable trésor dont l'on serait le seul à en connaître l'existence. Il est très tentant de parler de PAGAN ALTAR à la première personne, tant l'on voudrait s'approprier ce groupe plus que culte car inconnu du grand public metalleux. Peut-être qu'un jour il sera considéré à sa juste valeur: celle d'un groupe réellement mythique. Ceux qui ont écouté, eux, ils savent.

A lire aussi en DOOM METAL par DARK SCHNEIDER :


PAGAN ALTAR
The Room Of Shadows (2017)
Rest in peace




PAGAN ALTAR
Lords Of Hypocrisy (2004)
Le temps passe, le génie demeure


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Terry Jones (chant)
- Alan Jones (guitares)
- Trevor Portch (basse)
- John Mizrahi (batterie)


1. Pagan Altar
2. In The Wake Of Armadeus
3. Judgement Of The Dead
4. The Black Mass
5. Night Rider
6. Dance Of The Banshee
7. Reincarnation



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod