Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (375)
 Myspace (253)

FÄNGÖRN - Where The Tales Live On (2012)
Par MR LOUP le 20 Avril 2013          Consultée 3024 fois

Entre l'univers du Metal et Tolkien, c'est une grande histoire d'amour. Du Metal Symphonique jusqu'aux plus sombres groupes de Black Norvégien, en passant par le Folk, nombreux sont les artistes qui ne cachent pas leur affection envers le fondateur de l'heroic fantasy moderne et parfois même, leur inspiration. S'élancer sur ces étendues héroïques déjà très peuplées, c'est prendre le risque de rester dans l'ombre ou même de n'être qu'une pitoyable copie des plus talentueux.
Les jeunes Russes de FANGORN semblent bien décidés à s'imposer. Malgré un premier album bordélique à peine passable, une démo et leur nom stéréotypé, ils tentent à nouveau de percer avec "Where the Tales Live On", proposé en écoute intégrale sur leur site (1). Une démarche fort honorable !

Nous passerons le morceau introductif, banal, tribal et aux sonorités bucoliques. C'est véritablement "Miles Away From Home" qui nous ouvre les portes de cet univers. Sa mélodie accueille l'aventurier avec grand enthousiasme. Alors que le chant black reste bien administré, les riffs sont simples et le chant clair manque de puissance. Néanmoins, il en émane un certain charme. Bien plus convaincant, le second hymne, "Siren Island" propose des mélodies beaucoup plus emportées, davantage développées. Le refrain reste en tête et on appréciera le passage ambiant placé au bon moment. Mais c'est véritablement le morceau éponyme, "Where The Tales Live On" qui restera le plus mémorable. Épique et fédérateur malgré un refrain qui revient souvent, celui-ci rend un vibrant hommage au Seigneur des Anneaux et plaira certainement aux adeptes de l'épopée avec son alternance entre chant clair/black et ses sonorités médiévales.

L'autre qualité appréciable, c'est la diversité des atmosphères proposées. De la celtique et délirante "The Road To Stonehenge" jusqu'à la chanson à boire "Troll's Hole Inn", en passant par le marécageux "Swamp Fest", nous voyons du pays. "Last Way", calme et posé, au final savoureux, conclut intelligemment l'album, sonnant comme un adieu.
Une telle diversité n'est pas de trop pour combler la linéarité de l'ensemble et la platitude des thèmes exposés. Ici, point d'explosion épique, de passage théâtral ou de rage guerrière incitant à se lancer tête première au combat. Ne vous trompez pas : l'album n'est pas lassant pour autant.

Tout au long de l'écoute, un nom reste en tête : EQUILIBRIUM. En plus dépouillé, avec une instrumentation moins riche et beaucoup moins dantesque, mais l'influence est bel et bien présente. On peut aussi sentir une légère pointe de ENSIFERUM dans le guerrier "Stormbringer" tandis que la bonus track rappelle fortement les morceaux folks qui concluent les albums de FINNTROLL avec un brin de folie. Cette dernière n'est d'ailleurs présente que sur le format CD, difficilement trouvable à l'heure actuelle. Le gros point négatif reste l'instrumental "Smoldering Fire", beaucoup trop long et inutile, répétitif.

Alors FANGORN ? Se contente t-il de reprendre tout ce qui se fait dans le Folk Metal épique ? S'il est vrai que le groupe n'apporte rien de nouveau au genre et marche sur la trace de ses aînés, il parvient, malgré les influences évidentes, à imposer sa propre personnalité grâce à ses ambiances et ses atmosphères toujours optimistes et naïves. Le charme de l'album provient justement de cette atmosphère heroïc fantasy bon enfant. Le groupe démontre avec sincérité son désir de dépayser l'auditeur et de l'amener dans leur univers joyeux avec un certain talent. L'évolution très nette par rapport au premier full-length montre que FANGORN sait se remettre en question pour avancer. Un groupe à suivre !

(1) http://www.fangornband.com/index_eng.html (vous constaterez en écoutant les paroles que "The Road To Stonehenge" et "Troll's Hole Inn", ont été inversés. Le bon ordre de la tracklist est bien celui indiqué à votre droite.)

A lire aussi en FOLK METAL :


TUATHA DE DANANN
Trova Di Danú (2005)
Petite merveille de folk metal celte et radieux




BOISSON DIVINE
Volentat (2016)
Folk Metal made in Gascogne


Marquez et partagez




 
   MR LOUP

 
  N/A



- Vladimir 'vk' Pronin (basse)
- Ivan 'red Joker' Kashirin (baterie)
- Vladimir 'pagan' Fedorov (guitares, chant)
- Vitaliy 'grendel' Senchenko (clavier, chant)


1. Everything's Just Begun
2. Miles Away From Home
3. Stormbringer
4. Sirens' Island
5. Troll's Hole Inn
6. Swamp Feast
7. Smoldering Fire
8. Where The Tales Live On
9. The Road To Stonehenge
10. The Sword Of Discord
11. Last Way
12. Bonus Track



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod