Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2010 1 Beyond The Space, Beyond Th...
2012 1 Fifth Element
 

- Style : Synthphonia Suprema, Dragonforce, Twilight Force, Glory Force
 

 Site Officiel (877)
 Myspace (587)
 Chaîne Youtube (1135)

PATHFINDER - Fifth Element (2012)
Par METALOMANE le 1er Mai 2015          Consultée 681 fois

Et bien on peut dire qu’il m'aura donné du fil à retordre celui-là ! D'abord "grosse déception", puis après juste une "petite déception" pour finir sur un "bien mais n'arrive pas à la cheville de premier opus".

Au rayon des "plus" de l'album, le chant de Szymon Kostro toujours excellent, les hits "The Day When I Turn Back Time" et "Elemental Power" (qui auraient pu sans problème avoir leurs places sur le premier album) auxquels on peut ajouter "Fifth Element" et surtout "Spartacus And The Sun Beneath The Sea" une reprise d'un générique de dessin animé (d'ailleurs depuis quand les chansons bonus sont les meilleurs titres des albums ? PAIN nous a déjà fait le coup sur "You Only Live Twice"), le solo de "March To The Darkest Horizon".
J'aime bien la pochette aussi.

Pour les "moins", la prod asthmatique encore plus plastique qu'avant (grosse régression à ce niveau), il faudra m'expliquer à quoi ça sert d'accorder ses guitares aussi bas pour un groupe de Speed Mélo, surtout quand le son manque à ce point de patate, le manque d'inspiration générale (des passages entiers tournent à vide avec des non-riffs de remplissage tout moche) par exemple "Yin Yang" la ballade insipide (on est loin de "Undiscovered Dream") ou encore l'intro "Ventus Iqnis Terra Aqua" ridicule (pareil, il suffit de se remémorer "Deep Into That Darkness Peering..." pour pleurer). D'une manière générale, l'opus souffre de la comparaison avec son exceptionnel grand frère et d'une trop grande précipitation.

Autre nouveauté, l'arrivée des blasts beat. Bon alors d'ordinaire je n'aurais pas craché dessus mais c'est un peu facile de bourriner au lieu d'étoffer un peu son jeu (très plat d'ailleurs) surtout quand c'est fait n'importe quand et n'importe comment. Un peu de raffinement que diable !

Bref, un album un peu décevant forcément mais qui contient tout de même son lot de bons moments.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE :


ARWEN
Memories Of A Dream (2002)
Prog metal epique




VERSAILLES
Lyrical Sympathy (2007)
Arrivée à la cour des Descendants de la Rose...


Marquez et partagez




 
   BAST

 
   METALOMANE

 
   (2 chroniques)



- Szymon Kostro (chant)
- Arkadiusz Ruth (basse)
- Kacper Stachowiak (batterie)
- Slawek Belak (clavier)
- Karol Mania (guitare)
- Gunsen (guitare)


1. Ventus Ignis Terra Aqua
2. Fifth Element
3. Ready To Die Between Stars
4. The Day When I Turn Back Time
5. Chronokinesis
6. March To The Darkest Horizon
7. Yin Yang
8. Elemental Power
9. Ad Futuram Rei Memoriam
10. When The Sunrise Breaks The Darkness
11. Vita
12. Spartakus And The Sun Beneath The Sea (bonus)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod