Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Entwine, Toc / Throne Of Chaos, Lullacry, Charon, Amorphis, Empire Drowns, Paimon, To/die/for, Sinamore
- Membre : Poisonblack, Impaled Nazarene, Kursk
 

 Myspace (427)
 Site Officiel (459)

SENTENCED - Shadows Of The Past (1991)
Par DARK MORUE le 21 Juin 2014          Consultée 1603 fois

WHOOOO. Woooooh stop. Il nous raconte quoi le matou grincheux là. Mais genre cet album il n'est pas bien. Mais bien sûr que si qu'il déboîte, c'est juste pas particulièrement original mais le Death Suédois quand c'est bien fait ça ressemble très exactement à ça. Un vrai modèle du genre. Qui nous vient en plus de Finlande, n'aller. Et en gros pionnier de la mort en sa contrée.

SENTENCED a pratiquement le même parcours que leurs potes d'AMORPHIS, c'est un fait. S'étant peu à peu réorientés vers un Metal Gothique ultra accrocheur, mais il ne faut pas oublier que ça a démarré au fond du caveau et qu'au tout début des 90's ça défonçait à la tronçonneuse. Se posant comme l'un des premiers albums de Death Finlandais, à côté de FUNEBRE, "Shadows of the Past" botte des culs comme il faut. Rien que le premier morceau, "When The Moment of Death Arrive" a de quoi foutre tout le monde à terre. Belle intro mélodieuse qui reste gravée en tête, growl totalement à l'arrache, accélérations de panzer et riffs délicatement ciselés à la HM-2. 6 minutes, un tube, un titre ultime. Et on enchaîne. Et vas-y que ça plaque au sol façon GRAVE, et que ça se fait on ne peut plus direct (l'assassin "Rot to Dead"). Mais ça reste profondément Finlandais dans l'esprit. Toujours ultra lourd, bien vénère mais s'amusant à ralentir sur la fin, mettre un peu d'acoustique mignonne avec "The Truth" et terminant de manière trop émotionnelle "Under The Suffer". Mais qu'on ne s'y méprenne pas. Dans la globalité, c'est du lourd et ça charcle comme on aime ça. C'est rapide, ultra gras, guttural, hystérique et incroyablement massif.

Cet album me rend fou. C'est tout. Il fait partie des rares opus de Death qui tronçonne sorti dans les années 90 à me faire bugger sur chaque riff, à me savater sauvagement la gueule à chaque accélération bulldozer renforcée à la double (putain "Disengagement" dans ta face, ou le méga groove de "Suffocated Beginning of Life") et headbanger furieusement tout seul dans ma chambre. Tous les morceaux méritent citation bien que l'opener règne en maître, pas de baisses de niveau, juste une énorme boucherie qui tient sans problème sur ses 50min, en faisant parfois préfigurer l'évolution du groupe au détour d'une note un peu plus claire, mais pas trop.
Juste... Merci. Je ne comprends juste pas que cet album soit si sous-estimé et méconnu de tous alors qu'il a totalement sa place aux côtés des poids lourds environnants. Tous ceux qui kiffent ENTOMBED se doivent d'y poser deux oreilles. Et répandre la bonne parole.

Je voulais mettre 4/5 mais en fait vu que c'est une kro-express je m'en bats les steaks et j'aligne le perfect, comme ça ça va rameuter du monde et cet album aura enfin ce qu'il mérite. La gloire.

A lire aussi en DEATH METAL par DARK MORUE :


FUNEBRE
Children Of The Scorn (1991)
La base de la Finlande. ouais, carrément.




CONDEMNED
Realms Of The Ungodly (2011)
Attente récompensée ?


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   DARK MORUE

 
   (2 chroniques)



- Vesa Ranta (batterie)
- Miika Tenkula (guitares, chant)
- Sami Lopakka (guitares)
- Taneli Jarva (basse)


1. When The Moment Of Death Arrives
2. Rot To Dead
3. Disengagement
4. Rotting Ways To Misery
5. The Truth
6. Suffocated Beginning Of Life
7. Beyond The Distant Valleys
8. Under The Suffer



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod