Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Audioslave
- Style + Membre : Cypress Hill, Rage Against The Machine
 

 Site Officiel Du Groupe (8)

PROPHETS OF RAGE - Prophets Of Rage (2017)
Par ALANKAZAME le 1er Novembre 2017          Consultée 265 fois

Cet album peut être appréhendé de deux façons. On peut être heureux de voir les musiciens de RATM reprendre le chemin des studios. Et on peut se lamenter que cela soit sans Zack de la Rocha. Depuis sa reformation en 2007, RATM a donné des concerts de folie devant des foules innombrables, n'a produit aucun album studio, et n'est même plus reparu sur scène depuis 2011. Il semblerait que même l'élection de Trump n'ait pas motivé Zack à prendre du service... C'est dire à quel point le bougre manque d'appétit !

Que les choses soient claires : Chuck D et B-Real sont des monstres du Hip Hop, des rappeurs cultes. Et puis on parle de PUBLIC ENEMY et de CRYPRESS HILL quand même... Mais ils ne sont pas Zack de la Rocha. Personne ne sera jamais Zack, sa voix inimitable, ses convictions si bien exprimées dans son phrasé et ses hurlements, ses convulsions de possédé sur scène. Le son de RATM sans la voix de Zack, pour un fan hardcore comme moi, c'est juste très difficile.

Bon, faut-il pour autant jeter cet album aux orties ? Certainement pas. Globalement, c'est bien foutu. C'est plaisant, ça passe comme une lettre à la poste. Mais il manque quelque chose. Si la session rythmique est énorme (Tim Commerford est particulièrement en forme !), comme d'hab, Tom Morello manque gravement d'inspiration. Le gratteux est surtout connu et reconnu pour ses soli bizarres et inventifs. Mais bon sang c'est aussi un dieu du riff ! Sur "Prophets Of Rage" on a les quelques trucs chelous attendus (avec des couplets parfois à la limite du plagiat, "Who Owns Who" rappelle ainsi furieusement "Ashes In The Fall" de RATM), mais je ne retiens aucun riff mémorable. C'est aussi ça qui était jouissif avec RATM, des riffs qui tuent ! Sans même parler du premier album, on a rien ici qui peut prétendre faire jeu égal avec un "Bulls On Parade", un "Testify" ou un "Sleep Now In The Fire".

Les onze morceaux (je ne compte pas les quarante secondes de "Counteroffensive") de ce "Prophets Of Rage" ne sont pas mauvais, mais ils ne sont pas excellents non plus. L'intérêt de ce groupe, c'est surtout ses concerts, où les brûlots de RATM se mêlent aux classiques de CYPRESS HILL et PUBLIC ENEMY. C'est aussi, et ça c'est un point de vue personnel, sa démarche politique. PROPHETS OF RAGE est un groupe militant, qui se bat pour les mêmes idées pour lesquelles je me bats et pour lesquelles des milliers de personnes se battent dans le monde. Se rendre massivement à un concert de POR, c'est envoyer un énorme "fuck" à Donald Trump et à tous les gros pleins de fric racistes et réactionnaires dans son genre. Et ça, par les temps qui courent, c'est juste une nécessité.

A lire aussi en FUSION par ALANKAZAME :


RAGE AGAINST THE MACHINE
Rage Against The Machine (1992)
Culte !

(+ 2 kros-express)



RAGE AGAINST THE MACHINE
The Battle Of Los Angeles (1999)
Le produit à posséder absolument après l’éponyme

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- B-real (chant)
- Chuck-d (chant)
- Tom Morello (guitare)
- Brad Wilk (batterie)
- Tim Commerford (basse)
- Dj Lord (platines)


1. Radical Eyes
2. Unfuck The World
3. Legalize Me
4. Living On The 110
5. The Counteroffensive
6. Hail To The Chief
7. Take Me Higher
8. Strength In Numbers
9. Fired A Shot
10. Who Owns Who
11. Hands Up
12. Smashit



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod