Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK/DEATH MÉLO   |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : MartrÖÐ [martrÖd]
 

 Bandcamp (339)
 Myspace (203)
 Chaîne Youtube (344)

TEMPLE OF BAAL - Verses Of Fire (2013)
Par MEFISTO le 17 Avril 2014          Consultée 3253 fois

J'invoquais les dieux du Metal à la fin de ma chronique du dernier TEMPLE OF BAAL, pour qu'ils guident les Blackeux français sur une route plus glorieuse, à la hauteur de leur talent. "Lightslaying Rituals" était moyen, pas mauvais, et laissait des miettes sur la route. Je suis heureux que le groupe les ait ramassées pour nous offrir une meilleure sortie, fin 2013, signe que parfois, vaut mieux garder espoir quand on sent qu'il y a du grain à moudre à l'horizon. "Verses Of Fire" en a de grosses poches pleines pour nous, de quoi faire oublier son prédécesseur haut-la-main.

TEMPLE OF BAAL s'inscrit bien dans la relève Black/Death française et accote aisément, avec "Verses Of Fire", ce qu'un SVART CROWN ou un SAEL peut faire, par exemple. C'est viandé, bien huileux, haineux, c'est une tempête mélodique bien structurée avec du groove en masse. Le quatuor devenu trio lorgne plus que jamais vers un Black/Death bien poisseux et couillu, genre VOMITORY, comme sur "Bloodangel" ou "Lord Of The Raging Seas" et son riff pachydermique. C'est d'un frais !

C'est incroyable ce qu'un tel changement de cap peut insuffler comme nouvelle énergie dans un groupe. En s'accouplant avec le Death, le Black de TEMPLE OF BAAL s'est non seulement éloigné des combos raw sonnant tous pareil, mais il s'élève à un niveau près des références du genre tellement il est belliqueux et fédérateur. Ça aura quand même pris quatre ans aux Français pour trouver cette combinaison gagnante et le résultat nous explique cette longue attente... dont plusieurs se foutaient éperdument. Moi le premier ! Mais quand on m'a dit que ce disque était sorti, je me suis dit que, discographie oblige... Et là, je suis fan. En un album, je suis fan.

Vous dire l'ambiance, vous dire l'immensité du boulot accompli par TEMPLE OF BAAL pour remonter la pente avec autant d'armes affûtées... Vous dire que "Verses Of Fire" unit les chapelles Black et Death avec subtilité et raffinement, vous dire la recherche au niveau des mélodies et trémolos, vous dire l'originalité au niveau du chant des deux têtes pensantes du groupe, Arkdaemon et Amduscias, vous dire toutes ces choses... Et avoir envie de donner des heures de plus à ce disque qui nous amène dans les tréfonds de la nuit et nous emplit d'un nihilisme parfaitement assumé.

TEMPLE OF BAAL passionne sur cet album en raison aussi des variations de tempo de son Black-Death goudronné. Il n'est plus que vitesse, il se calme à l'occasion pour bien faire pénétrer le poison, alors que d'autres forcent trop l'auditeur à se camer, en espérant qu'ils s'évanouissent devant leur « génie ». "Verses Of Fire" ne tyrannise pas les tympans, il leur offre une panoplie de moyens de partir en Enfer, donc au pays des rêves. Vous frissonnerez autant que vous suivrez les rythmes infernaux des Français, ça je vous le dis ! Vous ressentirez une atmosphère tantôt occulte, tantôt pas trop prise de tête, de quoi gaver toutes les bouches.

Je ne reconnais pas la formation qui m'a laissé tant sur ma faim en 2009. Comme quoi on peut mettre son orgueil de côté pour se réaliser pleinement. Ceux et celles qui avaient rayé TEMPLE OF BAAL de leur liste après "Lightslaying Rituals" devront donc reconsidérer, car ce "Verses Of Fire" est une pure tuerie !

Top : "Bloodangel", "Gates Of Death", "Gnosis Of Fire", "Lord Of The Raging Seas", "Walls Of Fire".

Note : un gros 4/5, et je me demande si l'enthousiasme quasi généralisé autour de cet album ne lui gonflera pas les flancs dans peu de temps.

A lire aussi en BLACK MELODIQUE par MEFISTO :


WORMWOOD
Ghostlands - Wounds From A Bleeding Earth (2017)
Futur son emblématique du Nord...




DARK FORTRESS
Venereal Dawn (2014)
Inspirant revirement de situation !


Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Arkdaemon (basse, chant)
- Olivier 'amduscias' 'fir Doirtche' Verro (chant, guitare)
- Sylvain 'skvm' Butet (batterie)


1. To Aotepi 418
2. Bloodangel
3. Arcana Silentium
4. The 10th Aethyr
5. Gates Of Death
6. Gnosis Of Fire
7. Golden Wings Of Azazel
8. Lord Of The Raging Seas
9. Serpens Luminis
10. Walls Of Fire



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod