Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Dream Evil, Thornbridge, Hibria, Nautiluz, Civilization One, Burning Point, Dragonland, Hammerfall, Stormhammer, Iron Fire
- Membre : Gotham City
 

 Site Officiel Du Groupe (507)

NOCTURNAL RITES - Shadowland (2002)
Par STEF le 1er Décembre 2002          Consultée 5421 fois

Alors qu'Afterlife avait déçu tous ceux qui avaient découvert le groupe grâce au Talisman Sacré ( album détonnateur qui avait avait béneficié de bonnes critiques et des retombées du succès d' Hammerfall), Nocturnal Rites semble faire machine arrière et revient en force avec un nouvel album à mi-chemin entre les deux précédents. Shadowland, doté d'une très belle pochette, doit normalement réconcilier le groupe avec ses fans quelque peu refroidis par la modernité et le coté trop agressif du précédent opus.

On peut dire qu'il s'agit d'une mission accomplie, Shadowland est un bon album, contenant tous les ingrédients inhérents au genre. Si coté ambiance, solos ou refrains, on est en plein dans le période the sacred talisman, coté rythmique, il reste encore des traces d' Afterlife avec des guitares souvent lourdes et quasi-thrash.
Malgré çà, le défaut majeur de ce nouvel album est sa trop grande linearité: pas une ballade, pas un mid-tempo pour venir casser le rythme très soutenu de l'ensemble des compos. Ca aurait été moins grave, si au moins tous les titres avaient eu une personnalité suffisament forte pour capter l'auditeur tout au long de l'album, ce qui n'est pas toujours le cas et la monotonie peut s'installer par moment. Dommage.

Parmi les grands titres de l'album, je retiendrais surtout "eyes of the dead", le titre qui ouvre l'album. Mais aussi "shadowland" et "faceless god", tous ces morceaux ayant en commun une puissance impressionnante grâce à une production saturée, et un excellent chanteur qui, s'il ne possède pas le feeling 80s d'Anders Zaricksson, renforce l'agressivité de la musique avec sa voix arrachée.

On retiendra surtout de Shadowland que le groupe revient sur ses pas. C'est un peu frustrant pour quelqu'un comme moi qui avait apprécié Afterlife de ne pas voir le groupe pousser encore plus loin le style amorcé avec le précédent album. Mais l'album est réussi et fera le bonheur des amateurs de heavy-speed mélodique à la sauce suédoise.

A lire aussi en POWER METAL par STEF :


VIPER
Theater Of Fate (1989)
Power metal




ANGRA
Rebirth (2001)
Power metal


Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   STEF

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Jonny Lindkvist (chant)
- Fredrik Mannberg (guitare)
- Nils Norberg (guitare)
- Nils Eriksson (basse)
- Owe Lingvall (batterie)
- Mattias Bernhardsson (clavier)


1. Eyes Of The Dead
2. Shadowland
3. Invincible
4. Revelation
5. Never Die
6. Underworld
7. Vengeance
8. Faceless God
9. Birth Of Chaos
10. The Watcher



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod