Recherche avancée       Liste groupes



      
FESTIVAL  |  DVD

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


2008 Retour En Enfer !
2009 09
2010 2010
 

- Membre : Ava Inferi, Watain, Impaled Nazarene, Legion Of The Damned, Anathema, Obituary, Forbidden, My Dying Bride, At The Gates, Morbid Angel, Misanthrope, Eths, Shining, Anaal Nathrakh, Septicflesh, Rotting Christ, Marduk, Mayhem, Katatonia, Ultra Vomit, Venom, Benighted, Nightmare, Haemorrhage, Treponem Pal, Rose Tattoo

HELLFEST OPEN AIR EDITION - 2010 (2010)
Par FENRYL le 31 Janvier 2011          Consultée 5346 fois

Une fois n'est pas coutume, votre serviteur boucle son année HELLFEST par le DVD correspond à l'année en cours !
Pour cette édition, NIME a de plus mis les petits plats dans les grands en vous proposant en direct plus ou moins live de suivre les grands moments de ce festival désormais référence au niveau européen.
Eh oui, on y était ! Votre humble serviteur en a pris plein les mirettes et plein les oreilles of course !
Encore une fois présent sur l'amplitude la plus complète (soit dès le vendredi 11h au lundi matin après 1h), il n'est pas possible de tout voir. Donc, c'est toujours avec curiosité que je me procure ce petit bilan exhaustif (trop évidemment) de mon périple à Clisson.

Alors, par où commencer ce bilan annuel ? Quelques chiffres qui vont faire taire des détracteurs de plus en plus moribonds et ne feront que mettre du baume au cœur des aficionados du festival :
72 000, c'est le nombre de festivaliers, soit un sold out !
2, c'est le nombre de galettes dans le boitier digipack de fort belle facture.

Cette dernière donnée statistique (!) vaut son pesant de cacahuètes : en effet, il n'est pas question ici de deux DVD mais bien d'un support audio qui, comble de volupté, ne se contente pas de proposer une resucée des prises vidéos mais bel et bien de venir compléter la déferlante de décibels !! Excellente nouvelle !
Par contre, toujours le principal reproche : pas de (réelles) têtes d'affiches encore une fois. Font chier ces stars...

DVD

Un objet toujours aussi éclectique :
- DAY ONE : on y croise GOROD et son Death technique pas piqué des hannetons ou encore OTARGOS et son Black technique (double cocorico), WATAIN et son Black dérangeant, candace "boule de furie" et son WALLS OF JERICHO (qui m'avait bien branché en live), LOUDBLAST pour son grand retour (bravo les mecs pour le T-shirt anti CB !), SEPULTURA ("Dead Embryonic Cells" bordel, l'un des mes titres fétiches du groupe !) et les soporifiques FEAR FACTORY (désolé mais je me suis vraiment fait chier pendant leur set) ou encore les survitaminés SICK OF IT ALL à l'énergie ultra communicative.
Vous verrez passer le doom de SWALLOW THE SUN, les mecs de FINNTROLL (dont le batteur devrait sans doute jouer plus décontracte surtout quand on passe son temps à le filmer) ou les blackeux bien déguisés de URGEHAL (qui font presque la nique à WATAIN sur ce coup là !) qui balancent de sacrés soli.

- DAY TWO : changement de furie avec une ouverture par Y&T suivie de la belle surprise Hard Rock que composent nos australiens de ELECTRIC MARY, bien pêchus.
Puis NEVERMORE (no comment) avant les rafraichissants mecs de TANKARD qui viennent nous balancer un Thrash Metal old school rafraichissant ! Vous zapperez sur la soupe électromerdique de TAMTRUM (sauf pour mater les deux demoiselles cracheuses de feu topless, seul moyen qu'à trouvé le groupe pour qu'on s'intéresse à lui ?), du CANDLEMASS pour la culture et le Hardcore de SWORN ENEMY après un petit ASPHYX qui décrasse !

- DAY THREE : FREAK KITCHEN amuse la galerie, EXODUS défonce tout, VULCAIN et BLASPHEME sont de retour, SABATON et son chanteur kitch, GENERAL SURGERY et son Death/goregrind sort son scalpel (ça va saigner !), THE DILLINGER ESCAPE PLAN fait la démonstration de sa fougue sur scène avec son "roi de la gonflette" frontman en tête (Greg Puciato) avant un final en compagnie de l'ex-QOTSH (Nick Oliveri) et son MONDO GENERATOR puis les tous jeunes SAVIOURS au stoner ultra efficace !! De belles révélations qui font me pousser à chroniquer encore pas mal de trucs...
Bon, ça !
Et comment ne pas parler de BEHEMOTH au set hallucinant de puissance et au look fantastique quelques jours seulement avant la découverte de la leucémie de Nergal (lequel vient de quitter son hôpital polonais où il a subi une greffe et se remet très doucement des terribles heures traversées à lutter contre la maladie...)

Par contre cette année, un menu toujours aussi sympa (moins bon le départ que l'année précédente) ; le zombie qui dégouline fait son effet en menu d'accueil.
On peut choisir entre du 2.0 et du 5.1 mais aucun bonus ce coup-ci. Pas de reportage, juste du son... Pas franchement dérangeant...

CD :

Ce qui fait plaisir également, c'est que le second disque, qui est donc audio, ne reprend pas les 30 titres mais en rajoute 14 de plus !!! Et que de la nouveauté.
Certes, en matière d’inédit, on ne retrouve que DEVIN TOWNSEND, non présent en vidéo, avec un super titre au passage. Les 13 autres groupes, en revanche, nous servent un titre différent de celui capté précédemment. Écoutez les conneries de FREAK KITCHEN ("hunnnnnnnnnn, une petite shit !").
Au final, un savoureux "Various Artists", plutôt proche, il faut bien l'avouer, de la découverte ou de l'hommage à des groupes en devenir ou en mode "phénix" !

Un packaging dédié aux artistes pour un contenu axé sur les groupes. L'esprit du HELLFEST. Moins de blabla et plus de sons et d'images. On peut toujours en demander plus mais comment contenter tout le monde lorsque dès le départ le jeu est biaisé par l'absence des têtes d'affiches. Je ne vous parle même pas de voir l'intégralité d'une prestation d'un groupe phare (rêve éveillé).
Ici les moyens mis en œuvre ne sont pas ceux du Wacken par exemple mais le résultat est tout de même satisfaisant et surtout inattaquable côté son et image.
34 titres, 205 minutes de Metol !!!

Que demande le peuple ? Sans doute que le festival fasse aussi bien en 2011, avec une affiche toujours plus alléchante.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en DIVERS par FENRYL :


DEFTONES
Koi No Yokan (2012)
Nouvelle merveille de Sacramento...




DEFTONES
Gore (2016)
Boucherie de Flamands roses par une référence...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Urgehal
- Gorod
- Otargos
- Vulcain
- General Surgery
- Exodus
- Watain
- The Dillinger Escape Plan
- Blaspheme
- Sabaton
- Freak Kitchen
- Loudblast
- Devin Townsend
- Candlemass
- General Surgery
- :: Cd :
- The Dillinger Escape Plan
- ##
- Mondo Generator
- Saviours
- Sabaton
- Eluveitie
- Candlemass
- Behemoth
- Fear Factory
- Exodus
- Asphyx
- Vulcain
- Sepultura
- Freak Kitchen
- Sworn Enemy
- Sick Of It All
- Tamtrum & The Garage Babes
- Finntroll
- Tankard
- Walls Of Jericho
- Nevermore
- Swallow The Sun
- Electric Mary
- Gorod
- Y&t
- Otargos
- Watain
- Urgehal
- Loudblast
- :: Dvd :


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod