Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK/HARD/PSYCHE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Dennis Dunaway
- Style + Membre : Blue Öyster Cult, Alice Cooper

BLUE COUPE - Tornado On The Tracks (2010)
Par ALANKAZAME le 30 Novembre 2010          Consultée 2313 fois

Ceux d’entre vous qui sont vraiment calés en matière de Hard Rock vont sans aucun doute être interpellés par le line-up de l’album dont je vais traiter au cours de cette chronique. Eh oui, BLUE COUPE n’est autre que le power-trio regroupant les frères Bouchard, anciens batteur et bassiste de BLUE ÖYSTER CULT et Dennis Dunaway, ex-bassiste du ALICE COOPER GROUP. Ça faisait une paye qu’on ne les avait pas vu, leur présence sous le feu des projecteurs remontant aux années 70. Mais voila il se trouve que cette petite bande de vieux potes s’est un beau jour sentie l’envie de remonter sur scène, et même si ça a pris du temps, les trois rockeurs sexagénaires ont toujours autant la niaque.

Ce qui est marrant avec ces trois-là, c’est qu’ils semblent s’être réveillés tout récemment alors que le succès a achevé d’éclairer leurs parcours respectifs plusieurs décennies auparavant. Joe et Dennis sont d’inséparables vieux potes et leur collaboration musicale n’est pas nouvelle, si l’on se réfère au trio autrefois formé par ces deux-là avec Neal Smith, lui aussi démissionnaire du ALICE COOPER GROUP. Mais en dehors de ça ils n’ont pas foutu grand-chose une fois leur heure de gloire passée, la fin des années 2000 leur insufflant toutefois une surprenante effervescence artistique qui a poussé Dunaway à pondre pas moins de trois albums entre 2006 et 2010 (un album solo, un autre avec le groupe 5TH AVENUE VAMPIRE et donc "Tornado On The Tracks") et Joe Bouchard a enregistré lui aussi le fruit de son travail en solo sur un album paru en 2009. Albert Bouchard est quant à lui, et ce depuis 1994, aux baguettes du quatuor BRAIN SURGEONS qui a sorti son dernier LP en 2006.

Au départ BLUE COUPE ne devait être qu’un petit délire sans prétention, le groupe proposant des concerts au cours desquels étaient repris les principaux classiques de BOC et du ALICE GROUP. Puis, l’alchimie faisant son chemin et les fans étant au rendez-vous, un nouvel album s’est rapidement retrouvé sur les rails. Et finalement, "Tornado On The Tracks" (un nom qui, en plus de celui du groupe, semble indiquer que les trois gaillards apprécient vraiment les bagnoles rutilantes des 70’s) est devenu quelque chose de concret.
Un groupe sans prétention, donc, qui a pondu un album à son image. Première chose à retenir : BLUE COUPE est un projet engagé, et l’essentiel de leurs bénéfices est reversé à des associations caritatives. Volontairement limitée au niveau des dépenses, la jeune formation n’a pratiquement pas investi dans la communication et son album est donc passé totalement inaperçu aux yeux des médias. Les trois membres et leur staff comptaient sur la mobilisation des fans, qui, fort heureusement pour eux, bat son plein. A budget limité, moyens techniques également limités : la production a assuré le minimum syndical et propose un mixage à l’ancienne, ce qui n’a en fin de compte rien d’incongru vu le contenu de l’album.

"Tornado On The Tracks" dure 38 minutes et tient en 10 pistes. A mi-chemin entre un Hard Rock très old school sur lequel on sent la patte de Dunaway et des ambiances plus psychédéliques à la BLUE ÖYSTER CULT, le skeud recèle une intéressante palette de sonorités qui en fait un album assez varié, servi par des compositions aux structures solides et de qualité très homogène. Le single "You (Like Vampires)", nominé aux Grammy Awards, plante un décor assez consensuel abritant une set-liste pas forcément facile à cerner au premier abord, mais qui maintient l’attention en tirant parti de sa diversité. Avec "Angel's Well", on retrouve le son psychédélique des années 70. Avec "God I Need You Tonight" et l’enjoué "Dolphin's Smile" du rock plus consensuel et grand public. Avec "Tornado Warning" et "Man Up", quelque chose de plus proche des sentiers battus du Hard Rock. Bref il y a de quoi faire et bien que l’orientation minimaliste de l’album trouve rapidement ses limites, "Tornado On The Tracks" est suffisamment court pour ne pas nous abandonner à la lassitude. Le chant manque parfois d’entrain, mais la justesse de la partie instrumentale compense souvent cette petite carence d’énergie.

Dans l’ensemble on a droit à un album pas prise de tête, plutôt cool, qui rappellera aux vieux briscards du Hard Rock l’époque bénie de LED ZEPPELIN et de DEEP PURPLE. Un peu psychédélique, un peu rock, un peu glauque parfois, globalement sombre sans pour autant être pessimiste, BLUE COUPE est un power-trio de papys sympathique qui ont décidé de passer du grand succès à un retour vers l’underground au nom de convictions tout à leur honneur. "Tornado On The Tracks" n’est pas l’album de l’année, mais c’est un produit sincère, cohérent et pas forcément facile à cerner, ce qui est plutôt une bonne chose quand on voit à quel point les productions récentes sont incapables de proposer une complexité autre que purement technique. Insaisissable et encourageant, BLUE COUPE pourrait bien ne pas avoir encore dit son dernier mot. Affaire à suivre !

A lire aussi en HARD ROCK par ALANKAZAME :


DEEP PURPLE
Machine Head (1972)
Smooooke on the waaaater

(+ 1 kro-express)



TWISTED SISTER
Still Hungry (2004)
La bête est de retour !


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Albert Bouchard (guitare & chant)
- Joe Bouchard (batterie)
- Dennis Dunaway (basse)


1. You (like Vampires)
2. Angel's Well
3. Deep End
4. God I Need You Tonight
5. Dolphin's Smile
6. Tornado Warning
7. Man Up
8. Untamed Youth
9. Waiting For My Ship
10. On The Darkest Night



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod