Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2010 Trapped
 

- Style + Membre : Awacks
 

 Myspace (517)

Julien DAMOTTE - Trapped (2010)
Par FREDOUILLE le 1er Février 2010          Consultée 4606 fois

Le nom de Julien DAMOTTE ne vous dit peut-être pas grand-chose... Mais cela ne saurait tarder. Et pour cause. Ce Clermontois de 30 ans vient de nous livrer là son tout premier disque ; un album de Metal Progressif (près de 50 minutes au compteur tout de même), très riche et tout à fait intéressant, intitulé "Trapped".

Cet autodidacte a débuté l'apprentissage de la guitare à l'age de 12 ans, a joué dans diverses formations Rock, Pop, Blues puis aujourd'hui Metal (MADONAGUN - groupe de Hardcore progressif - Myspace : http://www.myspace.com/madonagun) et pour parfaire sa technique a également pris aussi quelques cours de guitare avec Stéphan Forté d'ADAGIO notamment, et a même participé deux années de suite au Freak Guitar Camp de Mattias Eklundh (FREAK KITCHEN), où il a pris également des cours avec Ronald Thal alias Bumblefoot (GUNS N'ROSES).

Ayant de toute évidence le bagage technique suffisant pour voler de ses propres ailes, Julien se lance alors et dès l'année 2004 dans l'écriture de "Trapped", un album concept très ambitieux, autobiographique, où il n'hésite pas à évoquer des thèmes comme la mort ("Death"), l'introspection ("What You've Been Through"), la maladie ("The Inner Struggle") ou à exprimer aussi ses doutes et ses peurs sur l'avenir ("Dying").
Et pour parachever ce disque, il s'est entouré d'une pléthore de musiciens et d'amis. Vous ne serez donc pas surpris de retrouver par exemple au chant et sur quelques morceaux un certain Gus Monsanto (ex-ADAGIO, REVOLUTION RENAISSANCE), Mattias Eklundh sur "Ending Chapter", Nach du groupe AWACKS aux claviers ou encore le guitariste déjanté Christophe Godin. Et comme si cela ne suffisait pas, Julien DAMOTTE s'est également adjoint les services d'un certain Kevin Codfert (ADAGIO), décidément très prisé ces derniers temps (MYRATH), pour le mixage et la co-production de l'album.

Et le résultat d'ensemble est particulièrement probant. Le mix est parfait, les transitions entre les compositions sont bien ficelées, quant au son il est très, très impressionnant.

Certainement soucieux de ne pas tomber dans les normes traditionnelles de composition du Metal Progressif, Julien a privilégié avant tout la couleur d'ensemble du disque, sa puissance et sa diversité mélodique (écoutez-moi donc les rythmiques plombées et syncopées du magnifique "What You've Been Through" au refrain particulièrement réussi pour vous donner une idée), ses ambiances, ses sonorités, parfois modernes (sons technoïdes sur le pesant instrumental "Opening Chapter" ou sur l'excellent et atomisant "The Voice Within Your Soul" et ses effets de voix bienvenus sur des riffs arrêtés - quelle puissance dégagée sur ce morceau ! -), plutôt que de prioriser un désir d'impressionner l'auditoire avec une technique dispensable qui peut parfois surcharger et un peu trop souvent certains disques de Metal Progressif dits "habituels".
Oh bien évidemment, vous trouverez ici une certaine technique (guitares / claviers) sur l'ensemble des titres mais sans exagération outre mesure. Très rarement démonstrative, cette technique sert avant tout le paysage musical de "Trapped".

Un paysage ou décor musical relativement sombre il est vrai, quelque peu angoissant même (certainement de par les différents thèmes évoqués cités plus haut) et imprégné aussi d'une certaine délicatesse à l'image de cette touchante introduction, "Born Dead", qui ouvre avec un grand brio l'album (ses quelques notes de piano, ses bruits d'enfants... c'est à la fois beau et quelque peu mélancolique), de l'opulente beauté de "Death" (le chant y est ici parfait et colle bien à l'ambiance du titre) ou encore à l'image de ce très beau "Eternal Love" aux relents "DREAM THEATERiens" il est vrai, alternant avec grande réussite passages mid-tempos musclés et moments d'accalmie agrémentés de quelques notes de guitare acoustique, soli mélodiques du plus bel effet et du chant clair et posé de Gus Mosanto.

Des compositions qui jureront forcément par rapport à la violence du détonnant et tonitruant "The Inner Struggle" (rythmique de folie, voix claire / grunts qui ne seront pas sans rappeler les délires d'un DEVIN TOWNSEND par exemple).

Je dirais que "Trapped" n'est pas un album de Metal Progressif dit "classique". Cette galette explore de nouveaux horizons, délaissant en partie les éléments formatés du genre au profit d'un raffinement musical plus élaboré et d'une palette sonore plus intimiste et plus variée, comme en témoigne par exemple "Ending Chapter" qui, du long de ses douze minutes, nous émerveille par ses différentes facettes musicales et par son inventivité : tonalités légères tout d'abord, chant féminin chaleureux (Maya), passages aux consonances blues... puis transition vers un Metal Progressif puissant aux soli techniques et aux rythmiques saccadées, suivi de sonorités ambiantes, d'atmosphères intrigantes un peu dans le même esprit que OSI par exemple, avant de repartir sur un rythme relativement entraînant mettant en valeur un joli refrain ("I’m dying, I’m crying, trying to hide the truth..."). Cette composition à tiroir est un petit bijou et se termine comme l'album a commencé : par quelques notes de piano et des bruits d'enfants. Superbe !

"Trapped" est tout bonnement exceptionnel pour un premier essai. Julien DAMOTTE a dû travailler dur pour en arriver à un tel résultat : compositions élaborées, travail minutieux réalisé au niveau des ambiances, diversité du propos, ce qui n'était malheureusement pas le cas par exemple de l'album de Nicolas Chapel (DEMIANS : "Building An empire" - 2008). Très belle surprise de ce début d'année.

Morceaux préférés : "Dying", "Ending Chapter".

A lire aussi en METAL PROG par FREDOUILLE :


CRIMSON GLORY
Strange And Beautiful (1991)
Metal prog




SYRENS CALL
Against Wind And Tide (2006)
Le nouvel EP avec Soraya la nouvelle vocaliste!


Marquez et partagez






 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Julien Damotte (chant, guitare, basse)
- Nach (claviers)
- Gus Monsanto (chant)
- Buzz (chant)
- Matt Haussy (chant)
- Maya (chant)
- Mattias Eklundh (guest guitare solo)
- Christophe Godin (guest guitar solo)


1. Born Dead
2. Opening Chapter (instrumental)
3. The Voice Within Your Soul
4. Eternal Love
5. The Inner Struggle
6. What You've Been Through
7. Dying
8. Death
9. Ending Chapter



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod