Recherche avancée       Liste groupes



      
CRUST/D-BEAT  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Anti Cimex, Discharge
- Membre : The Lurking Fear , Marduk, At The Gates

DISFEAR - Live The Storm (2008)
Par KERAZ le 12 Mars 2009          Consultée 2034 fois

La violence musicale peut s'exprimer de diverses façons. Bien souvent, le death metal sait habilement satisfaire l'intarissable perversité du fan de metal type mais parfois, il faut varier les plaisirs. C'est ainsi que certains groupes émergent, et se frayent un chemin parmi les groupes metal, sans avertir. Si "Live The Storm" est souvent cité comme l'un des grands albums de 2008, peu de gens s'intéressent réellement à cette formation Suédoise sortie de nulle part. Il aura d'ailleurs fallu attendre un an pour que Nightfall soit dotée d'une chronique dédiée à cet album. Pourtant, elle est dotée du prolifique Tomas Lindberg comme frontman. Certes, ceci peut paraître comme du vil opportunisme, mais il semble que le mythique vocaliste se donne corps et âme pour ce groupe, avec qui il signe un deuxième acte (après avoir abandonné SKITSYSTEM).

Avant d'aller plus loin, une petite présentation s'impose. DISFEAR fait dans le D-Beat, un genre musical plus ou moins reconnu, et peu représenté. En gros, c'est du hardcore à tendance metallique, avec des vocaux hargneux et scandés. Doté d'une prod' exceptionnelle signée Kurt Ballou, le groupe réussit à faire transparaître une ambiance apocalyptique à travers ses morceaux d'une noirceur inouïe. De la violence musicale au sens propre du terme.

Et dès la première note de "Get it Off", on sait à quoi s'attendre. Rien de bien complexe, de la brutalité sans aucune prise de tête. Simplement une avalanche de riffs destructeurs, appuyés par un chant d'écorché vif. La lourdeur de ces riffs est d'ailleurs étourdissante, et Uffe Cederlund (Entombed) nous rappelle qu'il est avant tout un guitariste de death metal. D'ailleurs je crois que l'influence metal, omniprésente sur cet album à cause de ses membres le rend unique. D'ailleurs, si on compare avec les albums précédents, on constate inévitablement que la structure des morceaux est beaucoup plus élaborée, et qu'on a droit à quelque chose de nouveau.

Plus pesant, plus crasseux, plus burné, la démesure semble être mot d'ordre chez DISFEAR. Malgré cette surprenante recherche musicale ("Phantom" dure 7 minutes!!), ça reste du crust, et la plupart des morceaux se ressemblent, et forment un tout, ce qui ne plaira pas à tout le monde. La recette est plutôt bien réussie, mais est tout à fait immuable. Des morceaux rapides, secs, violents et glauques. Une description de chaque titre est bien entendu obsolète, étant donné que tout se ressemble et se complète. "Live The Storm" n'est pas un album à écouter seul dans sa solitude. Non, c'est un défouloir hors pair, à utiliser pour se révolter, pour tarir sa soif de violence et de sauvagerie. Pourquoi cet album est si exceptionnel? Simplement parce qu'il vient apporter de la diversité chez les groupes metal, malgré son minimalisme évident. Saoulez-vous de cette musique sans modération.

4/5 pour un album peu accessible et très minimaliste, mais qui créera sans aucun doute un effet de surprise chez chaque auditeur.

A lire aussi en HARDCORE :


The DEVIL WEARS PRADA
Transit Blues (2016)
Troisième évolution pour TDWP




THURSDAY
War All The Time (2003)
Fort et fondant à la fois


Marquez et partagez




 
   KERAZ

 
  N/A



- Tomas Lindberg (chant)
- Björn Peterson (guitare)
- Henke Frykman (basse)
- Marcus Andersson (batterie)
- Uffe Cederlund (guitare)


1. Get It Off
2. Fiery Father
3. Deadweight
4. The Cage
5. The Furnace
6. Live The Storm
7. Testament
8. In Exodus
9. Maps Of War
10. Phantom



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod