Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cjss, Nightmare
- Membre : Fifth Angel
- Style + Membre : David T. Chastain , Impellitteri

CHASTAIN - Rock Solid Guitar (2002)
Par LATIMUS le 25 Novembre 2008          Consultée 1935 fois

« Live in the Studio » : là on n'est pas loin de l’oxymore (expression réunissant deux termes a priori contradictoires, par exemple « réalité virtuelle » ou « silence assourdissant »). Mais après tout, jouer « live » dans le « cocon » rassurant du studio plutôt qu’à l’extérieur (où ça caille, surtout en hiver), cela peut être un bon moyen de ne pas trop se prendre la tête et de faire jouer la spontanéité.

C’est en tout cas la formule adoptée par David T. CHASTAIN (il y a bien Yngwie « J. » MALMSTEEN, alors pourquoi pas également David « T. » CHASTAIN !) pour son album instrumental cru 2001. Déjà, au début de sa riche carrière, au sein du groupe de Hard-Rock progressif TARGET, il avait l'habitude d'improviser en live, ce qui amenait des morceaux déjà bien copieux jusqu'à des durées de 15 à 20 minutes...

Pour "Rock Solid Guitar", simplement accompagné du bassiste Steven Taylor et du batteur Mike Haid, le guitariste se contente toutefois de titres assez courts. Il part d’un canevas planifié à l’avance dans ses grandes lignes, puis improvise et enregistre « live ». Ce qui au départ n’était qu’une « jam » de studio aboutit à un disque fort agréable.

Ce côté live et improvisé explique pourquoi chacun des 9 morceaux de ce "Rock Solid Guitar" ne semble posséder de structure bien définie. Il y a bien ici ou là un embryon de riff qui se répète pendant le morceau, mais rien de vraiment précis. Chastain part sur une ambiance donnée (Hard-Rock rapide sur « Burning Passions » et « The Devil’s Mistress", Bluesy sur « Sounds Cool to Me » et « Riding in Style »...) et tisse sa toile à sa guise.

Et c’est bien ce qui fait le charme de ce disque. A chaque écoute, assez curieusement, on n’y entend jamais vraiment la même chose tant il est difficile de s’accrocher à un élément connu. C'est vraiment le côté improvisé qui l'emporte. A la limite, on a l’impression que Chastain et ses potes sont venus taper le bœuf dans le salon et improvisent en permanence. Bref, même s'il n'est pas forcément génialissime, cet album évite toute lassitude, on n'a jamais l'impression de le connaître par cœur...

Autre caractéristique de Rock Solid Guitar, le style guitaristique adopté par CHASTAIN s’éloigne du Metal instrumental néo-classique, rapide et virtuose, pour s'aventurer parfois sur des terres plus sobres, plus Rock et surtout Blues, avec des sonorités pouvant rappeler Hendrix ou Robin Trower et une sorte de léger effet à mi-chemin entre le « chorus » et le « flanger ». Bref, un son bien chaud, assez « roots », sort des amplis Marshall du guitariste pour nous enivrer les neurones !

On remarquera également le dernier morceau, « Hats Off to Angus et Malcom », qui comme son nom l’indique, rend hommage aux frères Young d’AC/DC, avec quelques passages réminiscents du morceau « Bad Boy Boogie » du célèbre "Let there be Rock".

Bref, "Rock Solid Guitar" constitue une sympathique tentative sans prétention de renouveler l'album de guitare instrumentale grâce aux vertus de l'improvisation.

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL par LATIMUS :


Michael Lee FIRKINS
Michael Lee Firkins (1990)
Album instrumental assez cool




Jeff KOLLMAN
Into The Unknown (1995)
Metal instrumental technique et musical


Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- David T. Chastain (guitares)
- Steven Taylor (basse)
- Mike Haid (batterie)


1. Burning Passions
2. Sounds Cool To Me
3. The Devil's Mistress
4. Never Too Much
5. Getting A Little Crazy
6. In Memoriam
7. Riding In Style
8. The Keeper Of Tomorrow
9. Hats Off To Angus And Malcom



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod