Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK BOOGIE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2010 Last Train Home
2016 Under The Influence
 

 Site Officiel (905)

FOGHAT - Foghat (rock And Roll) (1973)
Par THE BLUE OYSTER le 31 Août 2008          Consultée 3253 fois

Ce disque à la pochette intrigante n'est autre que le deuxième méfait des anglais de Foghat qui n'ont aucune envie de conquérir l'Europe et restent aux USA, la terre américaine étant assez fertile. Après un premier essai convainquant mais encore un tantinet perfectible, le groupe va donc tenter la marche au succès. Pourtant, on peut se demander ce qu'a foutu le manager du groupe au niveau marketing: l'album porte le même nom que son prédécesseur, c'est à dire aucun nom ! Cependant tout le monde appelle cet album "Rock N'Roll" grâce à sa pochette bizarre qui représente un caillou et un petit pain: the rock and the roll. Quelle idée de génie [raclement de gorge douteux].

Première impression: la production est meilleure que le premier essai discographique. En effet, celle-ci était faiblarde et ne convenait pas à l'énergie que le groupe était capable de balancer (particulièrement en live), c'est à présent corrigé avec un son plus brut. Nous avons une démonstration de cette énergie dès l'ouverture de l'album avec l'enjoué "Ride, Ride, Ride", très entraînant et pourvu de chœurs féminins sur les refrains. Une bonne entrée en matière qui rappelle l'excellente reprise de "I Just Want to Make Love to you" en ouverture du disque précédent. Le groupe prend un peu plus de risques (si on peut parler de risques) cette fois-ci en ne proposant aucune cover, que des compositions personnelles ; par conséquent le groupe doit faire ses preuves avec ce second opus.

Tandis que le premier album proposait une fraîcheur dans la diversité des titres et leur exécution, celui-ci ne nous propose quasiment que des titres dans la veine boogie hard rock plein d'énergie hormis le très bon "Helping Hand": celui-ci se munit de guitare acoustique un tantinet country, constituant un morceau très plaisant et tout aussi vigoureux que le reste du skeud. On peut également citer le dernier titre "Couldn't Make Her Stay" totalement acoustique mais rébarbatif, pas vraiment utile. Comme titres majeurs du disque, on peut citer le mid tempo "Feel So Bad", le rythmé "Long Way to Go" ou encore le terrible "Road Fever" qui est simplement monstrueux en live: ce morceau est d'un groove, d'une telle énergie qu'il ferait taper du pied n'importe quel auditeur. C'est le véritable hymne de l'album. Le reste de l'album est plutôt anecdotique et la ballade "It's Too Late" ne casse pas vraiment des briques si ce n'est que le grandiose duo Peverett/Price marche à merveille, les soli sont exquis. Mention spéciale à la rythmique solide qui nous balance un groove omniprésent tous le long de l'opus.

Voici un bon disque de hard rock boogie avec un son brut et un groupe qui commence à trouver sa marque de fabrique. Légèrement en deçà du premier essai du groupe qui paraissait plus frais et plus inspiré (mais moins personnel because reprises) il n'en reste pas moins un disque de boogie efficace, entraînant mais un peu inégal. Le groupe commencera à se faire connaître avec ce disque, il sera disque d'or aux USA. Je ne dirai qu'une chose: Road Fever!!!

Note: 3,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE BLUE OYSTER :


THIN LIZZY
Bad Reputation (1977)
Magnifique album du combos irlandais

(+ 2 kros-express)



AEROSMITH
Aerosmith (1973)
Amis du rock n'roll qui fait bouger du cul, bonsoir


Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
  N/A



- Dave Peverett (chant et guitare)
- Rod Price (guitare)
- Tony Stevens (basse)
- Roger Earl (batterie)


1. Ride, Ride, Ride
2. Feel So Bad
3. Long Way To Go
4. It's Too Late
5. What A Shame
6. Helpin' Hand
7. Road Fever
8. She's Gone
9. Couldn't Make Her Stay



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod