Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MOSS - Cthonic Rites (2005)
Par ERESSEAZ le 8 Juin 2008          Consultée 1497 fois

Il y a des groupes qui n'auraient pas dû être formés.
Des chansons qui n'auraient pas dû être écrites.
Des albums qui n'auraient pas dû être enregistrés.
S'il ne fallait en citer qu'un parmi ces écueils de malfaisance pure, ce serait Cthonic Rites de MOSS que je soupçonne être un rituel trouvé sur une des pages moisies du Necronomicon (deux euros seulement chez votre marchand de journaux).
Une de ces invocations interdites qui ouvriraient la porte aux créatures les plus répugnantes qui peuvent parsemer l'obscurité d'entre les étoiles, ces espaces trop abyssaux pour que le regard des simples mortels puisse y déceler les mouvements cataleptiques des formes qui s'y reposent.
Ça y est, c'est reparti, je m'envole encore une fois dans cette chronique vers un champ lexical dont je n'arrive pas à me détacher à base de grands anciens qui rêvent en attendant de pouvoir de nouveau dominer le monde.

En tout cas vous l'aurez compris, cet album repose sur une aura d'occultisme Lovecraftien qui, d'après MOSS, ne peut s'exprimer qu'à travers un immobilisme musical certain.
De la simplicité, de la répétition, de l'hypnotisme, la recette miracle qui arrive à répandre une véritable ambiance pour qui est réceptif aux trips du célèbre auteur de Providence. On a l'impression d'assister aux balbutiements de la musique, de voguer sur la boue primitive...
...alors qu'en fait, ce dixe, c'est un peu un immonde foutage de gueule. Un magnétophone playschool, un tempo à 30 bpm, de l'accord lâché jusqu'au larsen, dudit larsen et du « yhaaaaaa » déchirant pendant près d'une demie heure, voila de quoi est composé un morceau de MOSS. C'est glairement moins rock'n'roll qu'ELECTRIC WIZARD et clairement moins riche qu'un NADJA.
La production est néanmoins délicieuse, surtout au format vinyl, le son est craquant et dégoulinant, les larsens sifflent sans être agressifs et chaque instrument est discernable tout en conservant ce cachet étouffé propre aux groupes de black metal.

Difficile, donc, d'émettre un véritable avis sur la valeur artistique d'un tel disque, pour certains ce sera un « must-have » à écouter en bure, agenouillé devant sa statuette de Cthulhu (quatre vingt dix neuf euros chez Horrorclix) tout en murmurant des paroles de Black Sabbath à l'envers, et pour d'autres un énième groupe de Doom sans intérêt aucun avec un son récrémentiel.
C'est dans de tels groupes qu'on retrouve la traditionnelle dualité performance/concept dont la frontière se mue au gré du musicnaut.

A vous de voir.
Mais bon, après tout, y'a bien des gens qui écoutent SUNNO))) alors pourquoi pas MOSS ?

A lire aussi en DOOM METAL :


BLOOD CEREMONY
Let It Come Down / Loving You (2014)
Vous reprendrez bien une petite giclée ?




SAINT VITUS
Born Too Late (1987)
Barbus jusqu'à l'os


Marquez et partagez




 
   ERESSEAZ

 
  N/A



- Olly Pearson (vocals)
- Dominic Finbow (guitars)
- Chris Chantler (drums)


1. Crypts Of Somnambulance
2. The Gate



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod