Recherche avancée       Liste groupes



      
OCCULTE & HYPNOTIQUE  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CHRISTICIDE - Christicide (2007)
Par ONCLEGUUD le 20 Mars 2008          Consultée 3473 fois
J'ai mis un sacret paquet d'années avant de dénicher la démo Apex of Negativity (2004) des Français de Christicide. Un petit nombre de maniacs en faisait des gorges chaudes sur un forum, excitant ma curiosité... Curiosité qui retomba vite fait bien fait, sitôt que je mettais pour la première fois l'objet de mon désir dans le mange-cassette. Une démo sans relief, sans véritable émotion, avec un son pourri – et le Grand Bouc seul sait comme j'en écoute, des prods avec un son pourri. Peu de temps après (quand je vous dis que j'ai couru après !) sortait ce Christicide, de Christicide, chez Of Crawling Shadows Records en LP Gatefold tiré à 666 exemplaires... Bon je passerai sur le kitsh/la trve attitude du groupe, pour me concentrer sur cette objet de délit que je me suis vu refourguer par un acolyte.

Car je dois dire que les méchants garçons de Langres se sont bien améliorés. La prod est digérable, les compositions sont... composées. Une véritable atmosphère se dégage de l'opus : par exemple dans l'hypnotique, longue et maléfique quatrième piste, Malum Qui Nescit Occasum, qui à elle seule vaut l'achat de la galette. L'oeuvre a le mérite d'assourdir, tout en tension il nous saute à la gorge pour nous passer à trépas, possédant des riffs franchement torturés, et répétitifs et gluants (une vraie recherche a été entamée de ce côté-là), ainsi que des passages totalement prenant et des breaks excellents : tout ce qu'il faut pour accrocher à un skeud de ce genre. La longueur des morceaux de ce Christicide est une caractéristique du combo qui joue en sa faveur : ceux-ci, comme je l'ai dis, sont faits d'accords joués en gigogne; il faudra donc être attentif à ne pas s'endormir, car le trio cherche plutôt à nous plonger dans son univers démoniaque, infernal et suffocant que sous la couette. On pourra se sentir gêné et ressentir derrière ces compositions quelques influences inévitables, qu'elles soient typiques des groupes français (parisiens) ou de la frange sataniste orthodoxe suédoise – d'ailleurs si la production eut été réalisée au Necromorbus studio, on aurait pu croire à un calque d'un Glorior Belli ou Merrimack par exemple. Ceux qui connaissent aussi le trippant Akerbeltz ne seront pas déçus. Toutefois, Christicide fait tout ce qu'il peut pour ne pas être un clône et le réussit en grande partie, grâce notamment à la caractéristique évoquée ci-dessus...

Dans l'ensemble, Christicide fabrique un Black Metal dense, légèrement teinté de Thrash à l'ancienne, et d'une facture honorable, sanctionnant avec talent le rite du passage du temps des démos à celui des albums – rien de bien neuf, mais le combo maîtrise son sujet et c'est un avantage non négligeable.




Marquez et partagez




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Scars (vocaux, guitares)
- M.s.t (basse)
- Blackblood (guitare)
- Waste (batterie)


- christicide
1. Foreword To Obscurity
2. Where All Begin
3. The Sun Of The Accuser
4. Malum Qui Nescit Occasum
5. Wrists By Wrists
6. Eyes Pierced With Truth
7. Andematunnum
8. Christicide



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod