Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM/AOR/POP-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The VOICES - The Voices (1989)
Par THE MARGINAL le 19 Mars 2008          Consultée 1601 fois

Les 80's en ont vu défiler des groupes en tous genres: des groupes originaux, des clones, des grands groupes de scène, des combos nettement plus insignifiants, voire ridicules. Il y avait vraiment à boire et à manger durant cette décennie. Et parmi tous les groupes qui sont apparus, un bon paquet d'entre eux a fini au fin fond des oubliettes. THE VOICES, quintette americain, fait justement partie de ceux-là.

Quel genre de groupe était exactement THE VOICES ? Difficile de répondre avec précision à cette question, d'autant que ce combo a fait une apparition éclair à la fin des 80's en publiant un seul album (éponyme, paru en 1989) avant de disparaitre rapidement et dans l'indifférence. Et pour être tout à fait franc, j'ignorais l'existence de ce combo jusqu'à ce que je découvre par hasard leur unique disque dans un magasin d'occasion en 2005 (pour un prix modeste). Ayant fait des recherches sur THE VOICES, je dois avouer que je n'ai rien trouvé, sinon son recensement sur le site Rockdetector.

Bien, mais le principal est quand même l'aspect musical. De ce point de vue-là, THE VOICES pratique une musique à la croisée des chemins entre rock, pop et AOR, et peut être plus ou moins situé dans la lignée de NOISEWORK, LITTLE AMERICA. Le groupe évoque même parfois vaguement (mais vraiment vaguement) THE CULT. Ceci dit, je n'oserai jamais comparer ce quintette américain à la bande de Ian Astbury car ce serait faire injure à celle-ci. D'abord, à l'écoute des 10 chansons qui composent cet opus, on comprend mieux pourquoi THE VOICES est resté dans l'anonymat. En effet, les titres s'enchainent et on ne retient quasiment rien de ce skeud.

Dans l'ensemble, un seul titre semble tout de même attirer un tant soit peu l'attention: "Let it fall", un mid-tempo bluesy, roots, de bon ton qui aurait sa place sur la B.O d'un western. Ce titre est digne de rivaliser avec les meilleures chansons de JUNKYARD, ROYAL COURT OF CHINA, THE HANGMEN, d'autant que la voix du chanteur Peter Kenvin est plus hargneuse qu'à l'accoutumée. Oui, on peut dire que "Let it fall" est le seul titre digne d'intêret. Bon, en se montrant charitable à l'extrême, on pourra, à la rigueur, dire que "War", un titre rock-hard plus sombre aux relents new-wave, est à peine passable, mais sans plus, d'autant que cette compo, très perfectible, aurait pu être davantage travaillée.

Par contre, pour tout le reste de l'album, il m'est vraiment difficile de me montrer magnanime. J'ai eu beau le réécouter à plusieurs reprises, et rien à faire, les chansons n'accrochent pas l'oreille. Vous voulez quelques exemples, vite fait ? Alors, on va citer "Kick it in", un titre à mi-chemin entre la pop et le hard FM sans éclat sur lequel les guitares caressent les oreilles plus qu'elles ne les agressent. Ou encore "All I wanted", une ballade acoustique aux accents folks qui ont un air de "déjà-entendu" des milliers de fois. Pour les autres titres, je ne vais pas perdre mon temps à les disséquer sous tous les angles, à les passer au peigne fin, ça n'a pas un grand intérêt. Je les résumerai juste en une phrase: ils rentrent dans une oreille, puis ressortent immédiatement par l'autre.

Vous l'aurez compris, ce disque manque cruellement d'inspiration, s'avère digne d'un groupe sans ambition, sans envergure et sans une once de personnalité. On ne peut pas dire qu'il soit désagréable, mais il est tellement ennuyeux qu'on s'empressera de l'oublier. Cet album de THE VOICES manque de punch, est trop lisse, son côté hard se faisant rare et n'apparaissant que furtivement. Pour ne pas noircir le tableau à 100%, on concèdera qu'il y a un titre intéressant et que le chanteur a un grain de voix sympathique (je dirai même qu'il est le seul à tirer son épingle du jeu). De tous les disques rock/metal sortis dans les 80's que j'ai écoutés, celui-là me semble vraiment le moins inspiré, le plus faible intrinsèquement. En fin de compte, ce disque vaut uniquement pour ceux qui collectionnent les pièces musicales les plus rares et sa chronique n'a pas d'autre prétention que de refléter des impressions personnelles, mais aussi de rappeler que certains groupes comme The Voices ont existé à l'époque.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


JOURNEY
Escape (1981)
Chef-d'oeuvre de Hard FM : incontournable !




STRANGEWAYS
Walk In The Fire (1989)
Hard FM de grande classe, superbes mélodies


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Peter Kenvin (chant, guitare)
- Tommy Andrews (guitare, piano)
- Todd Hoffman (basse)
- Randy Willert (batterie)
- David Inglish (claviers)


1. Kick It In
2. Let It Fall
3. Midnight Train
4. All I Wanted
5. War
6. Minister To Me
7. China Walls
8. Want Your Love
9. Fallen Idol
10. Falling Of The Rain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod