Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD/GLAM/POWER-POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


PRETTY VACANT - Walkin' On A Tilt (2007)
Par THE MARGINAL le 31 Décembre 2007          Consultée 2133 fois

"Pretty vacant", c'est le titre d'une chanson des SEX PISTOLS. C'est également le nom d'un groupe américain qui a sévi à la fin des 80's. En 1988, PRETTY VACANT avait sorti sur un label indépendant (New Renaissance Records) un disque intitulé "... And we don't care" et il faut avouer que rares sont les personnes à en avoir entendu parler.

Ce quartette, originaire de Cleveland (Ohio), a également enregistré d'autres chansons par la suite, mais celles-ci n'étaient jusqu'alors jamais apparues sur CD. Grâce à l'initiative du label Suncity Records (décidément spécialisé dans l'exhumation de groupes ultra-rares de Hard US), ces chansons de PRETTY VACANT figurent enfin sur album. Le disque en question s'intitule "Walkin' on a tilt" et ressuscite par la même occasion un groupe que tout le monde croyait mort et enterré (ou dans un autre cas de figure, fait découvrir un combo que beaucoup de monde avait zappé à l'époque).

"Walkin' on a tilt" est un album de 15 titres, dont 4 sont restés à l'état de démo. La production du disque laisse à désirer car elle sonne forcément datée, les titres n'ayant pas été remasterisés. Sur le plan musical, PRETTY VACANT n'a rien à voir, ou presque, avec le punk, contrairement à ce qu'on pourrait croire. Le style de ce groupe est plutôt à la croisée des chemins entre le hard rock teinté glam et la pop influencée par les BEATLES. Et globalement, "Walkin' on a tilt" alterne titres efficaces, de qualité et compos plutôt banales, sans étincelle. Les meilleurs titres de l'album sont "Welcome home", une compo typiquement Hard US "made in California" qui n'est pas foncièrement différente de ce qu'on connait de TUFF, par exemple, le tubesque et glamisant "Walkin' on a tilt", ultra-accrocheur avec ses riffs envoûtants, "Anything goes" sur lequel on perçoit les influences punk, ou encore "Turn off the sun", l'archétype de la compo hard/pop aux relents "Beatlesques", assez proche de "Enuff Z' Nuff", et se caractérisant par son ambiance insouciante, fun, anti-prise de tête. En revanche, il manque quelque chose aux autres compos pour susciter l'unanimité, l'adhésion totale. Par exemple, la ballade "Slow day" est affreusement langoureuse: c'est exactement le genre de titre qui a fini par lasser les gens de la scène hard américaine 80's à l'époque et qui donne du grain à moudre pour les détracteurs du genre (par ailleurs, il faut souligner que PRETTY VACANT était loin d'être le seul groupe à avoir pondu ce genre de titre).

En fait, les titres qui sont réellement les plus excitants sur cet opus sont les 4 démos figurant à la fin. Là, PRETTY VACANT donne franchement le meilleur de lui-même. Il se lâche sans retenue sur le mid-tempo heavy-rock "Stardust", tapageur, brut de décoffrage, sur l'up-tempo enthousiaste "Sunset Blvd", qui fait bouger dans tous les sens, sans oublier les covers réussies que sont "Mystery tour" (des Beatles, est-il nécessaire de le rappeler ?) et "Hangin' around" (des inconnus HIGH PLAINS DRIFTERS) qui secouent le cocotier bien comme il faut.

Au final, cet album ravira essentiellement les inconditionnels du Hard US tirant vers le glam, voire la pop influencée par les BEATLES. Ce disque me laisse personnellement sur ma faim car PRETTY VACANT a visiblement du potentiel, mais ne l'exploite que par intermittence. Son côté "caméléon" est appréciable, mais on a la sensation que le groupe ne se lâche pas totalement. Le plus paradoxal dans l'histoire, c'est que les moments les plus excitants de l'album sont les démos. Quoi qu'il en soit, ce groupe est bel et bien remis sur pied car il est reformé et va faire quelques concerts en 2008 aux USA (sachez toutefois qu'il n'a plus le look qu'il arbore sur la pochette de cet album).

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BISS
Face-off (2005)
Avec marc storace(krokus) au chant




The WILDHEARTS
P.h.u.q (1995)
Hard/glam/power-pop


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Kenny Vacant (chant)
- Dave Trace (guitare)
- Dave Belanger (basse)
- Marc Anthony (batterie)


1. Welcome Home
2. Can't Stop
3. Walkin' On A Tilt
4. Slow Day
5. Born 2 Lose
6. Turn Off The Sun
7. Shoulda Said No
8. Shine
9. Everlasting
10. Anything Goes
11. Love Club
12. Stardust (demo)
13. Mystery Tour (demo)
14. Hangin' Around (demo)
15. Sunset Blvd. (demo)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod