Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


HAIR OF THE DOG - Hair Of The Dog (1997)
Par THE MARGINAL le 23 Juin 2007          Consultée 2671 fois

Tous ceux qui n'adhéraient pas aux tendances en vogue en 1997, que ce soit dans le metal ou ailleurs, ont dû se prendre en main pour chercher et trouver des groupes et artistes éloignés des tendances mainstream de l'époque. Et avec un peu de chance, certains d'entre eux ont pu mettre la main sur le premier album éponyme de Hair Of The Dog, sorti sur le label indépendant Seg (label dont je n'ai trouvé aucune info, en passant).

Ce premier effort discographique du quartette américain Hair Of The Dog prend donc le contre-pied des tendances de l'époque et, s'il ne révolutionne pas le monde de la musique, a au moins le mérite de rappeler qu'il y a encore des combos qui font du Hard US aux Etats-Unis. Car en écoutant cet opus, on ne peut s'empêcher de rapprocher Hair Of The Dog de Aerosmith, Van Halen, Ted Nugent, AC/DC, Mötley Crüe. Voilà donc de quoi ravir ceux qui étaient nostalgiques de l'âge d'or du Hard US, du big-rock...

Et cet album a effectivement tout pour plaire aux amateurs de ce style de musique car les compos sont délicieusement accrocheuses, sacrément efficaces. Lorsqu'on pose une oreille sur "Cadillac Jack", un mid-tempo heavy-rock US entêtant avec riffs rugueux à l'appui, "Whiskey tango", un morceau big-rock contagieux, pêchu qui swingue méchament, a un refrain de tueur et rappelle les heures glorieuses de Van Halen, Aerosmith, le hard bluesy entrainant "Sweet lady Vegas", à la fois bouillonnant, cru et roots, bourré de slide et qui fait taper du pied, le mid-tempo "As I am" à l'ambiance live, typiquement Hard US, bien mis en valeur par la voix rocailleuse du chanteur/guitariste Ryan Cook, ainsi que son refrain accrocheur, fédérateur, le direct "Alone" avec ses riffs sautillants, costauds, et son refrain plein d'enthousiasme, de verve, le mid-tempo groovy "acédécien" "Southern cock" avec sa rythmique binaire, le joyeux, flamboyant et contagieusement positif "The party ain't over", le musclé "Stomp", un titre heavy-rock US dans la lignée des Skid Row, Whitesnake et Tesla, ou encore "Satin girl", l'archétype de la compo Hard US accrocheuse, à la fois mélodique et brute, on adhère sans trop de problème au hard rock que propose Hair Of The Dog pour peu qu'on soit un mordu de hard rock à l'américaine.

J'ajouterai pour ma part le détail qu'il est impossible de passer sous silence: il n'y a pas la moindre trace de ballade sur cet album. Celui-ci est 100% gros rock pur et dur.

Au final, cet album s'est avéré être une bouffée d'oxygène pour ceux qui souhaitaient écouter autre chose que ce qui était susceptible de faire les choux gras de MTV, de la presse rock/metal à l'époque. Quant aux amateurs de Hard US et de big-rock qui ont découvert cet opus à l'époque, ils ont dû vraiment prendre leur pied et se remémorer d'excellents souvenirs à ce moment-là... La voix rocailleuse de Ryan Cook et les compétences des musiciens (les solos de gratte sont très sympas) contribuent à rendre cet album très bon. J'oserai même ajouter que ce premier album éponyme de Hair Of The Dog est peut-être le meilleur disque de Hard US qui soit sorti entre 1995 et 2000...

Note: 4,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


ROCK CITY ANGELS
Young Man's Blues (1988)
Hard rock

(+ 1 kro-express)



LOUD N' NASTY
Teaser Teaser (2004)
Hard/glam


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Ryan Cook (chant, guitare)
- Brian Saputo (basse)
- John A. Sepetys (guitare)
- Johnny Evans (batterie)


1. Cadillac Jack
2. Whiskey Tango
3. Sweet Lady Vegas
4. As I Am
5. Alone
6. Southern Cock
7. The Party Ain't Over
8. Stomp
9. Satin Girl
10. Monster
11. Killin' Heart



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod