Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Vintersorg, BØrknÅgar

OTYG - Sagovindars Boning (1999)
Par VOLTHORD le 26 Avril 2007          Consultée 2382 fois

Il était une fois dans notre vaste contrée du Fölk Metålland (Ndc: oui je sais c'est pas la première fois qu'on fait le coup, mais va falloir faire avec), un petit clan du nom d'Otyg vivait paisiblement. A travers un album plein de bons sentiments et de gaieté, il nous transportait (parfois même en nous forçant un peu) dans leurs paysages Suèdois quelques peu enchantés… Leur réputation avait alors grandit peu à peu dans notre vaste contrée, même si moi, je comprenais pas toujours vraiment pourquoi.

Il était une seconde fois, toujours dans notre même contrée du Fölk Metålland, plus exactement vers la frontière entre notre vaste contrée du Fölk Metålland et la région de Viking Metalland (très loin tout de même de la barbarie de certains habitants de ce dernier), demeurait ce même petit clan, et toujours leur même musique paisible appelant à quelques sorties champêtres imagées.

Et oui, les bonshommes d'OTYG, une année après, n'avaient pas pris une ride, et n'étaient pas plus ni moins tournés vers le même type de paysages Suédois quelques peu enchantés, préservant tel quel un savoir faire entre métallurgie basique et racines folkloriques solidement préservé dans leur sol natal, et censé compléter la présence des clans SKYCLAD, SUBWAY TO SALLY ou CRUACHAN qui sévissaient déjà dans notre vaste contrée du Fölk Metålland.

J'avais trouvé la 'première fois' d'OTYG faible en émotion, au talent un peu hésitant par rapport aux clans voisins.

Sans doute, pour parler de cette fameuse 'seconde fois' que je peine à introduire (après trois paragraphes par la plume de Bragi, je crains), aurais-je pu dire que si le clan OTYG n'avait ni pris de ride, c'est qu'il n'avait pas changé du tout, et qu'il n'avait pas fait un pas de plus vers les horizons lumineux du génie civil de notre vaste contrée. J'aurais pu le dire si vraiment cela avait été le cas.

Car en fait, cela ne l'est pas vraiment, je veux dire, le cas.
Il y a toujours chez le clan OTYTG cette persistance dans ce qui doit être SON style de vie. La promenade en forêt se fait toujours sur un même tempo, rapide pour une marche, mais pas assez pour une course… qui porte nos petits pas de lutins et la voix de Vintersorg par la même occasion. Vous savez, ce chanteur qui s'improvisa digne descendant de Winnie l'ourson. Enfin, mes sources ne sont pas très sûres, mais les premiers (et derniers) pas d'OTYG peuvent sans doute être une preuve de cette comparaison sans doute indiscrète. Cependant les progrès du futur prodige sont bien notables, et quant aux voix féminines elles apparaissent toujours…féeriques.

Aujourd'hui, OTYG est un joli conte de fée pour chevelus post-médiévaux, et à travers cette seconde promenade en forêt, on serait quelque peu tenté de donner raison au mythe. L'instrumentation est variée, le son des guitares plus net et moins hésitant, les mélodies certes ne cassent pas toutes les briques de la maison des trois petits cochons, mais "Årstider", "Trollslotet" ou "Gygralock" sont déjà des morceaux à classer quelque part dans les archives régionales…les autres sont à préserver au chaud et à retrouver avec joie quand un besoin d'air et de dépaysement Suédoiso-scandinave nous prend aux tripes.

Il y a quand même ce 'je ne sais quoi' d'imparfait dans Sagovindars Boning, malgré le fait qu'il soit meilleur que son prédécesseur. Quand parvient à mes oreilles l'écho d'un "Holy Diver" (reprise ingénieuse de DIO), je me demande si finalement, ce qui manquait à OTYG, ce n'était pas une bonne petite dose de HEAVY METAL.

A lire aussi en FOLK METAL par VOLTHORD :


IN EXTREMO
Sünder Ohne Zügel (2002)
Quand l'an mil rencontre l'an 2000




LUMSK
Åsmund Frægdegjevar (2003)
Symbiose parfaite entre folk et doom metal


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
   KARL VON KARL

 
   (2 chroniques)



- Vintersorg (chant, guitare, luth)
- Mattias Marklund (guitare)
- Cia Hedmark (violons et voix)
- Daniel Fredriksson (basse, flutes, gueibarde... m)
- Fredrik Nilsson (batterie)


1. Trollslottet
2. Vilievandring
3. Galdersbesjungen
4. När Älvatrottningen Kröns
5. Bäckahästen
6. Årstider
7. Mossfrun Kölnar
8. Vättar Och Jättar
9. Holy Diver
10. Lövjerskan
11. Varulvsnatt
12. Gygralock



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod