Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


CONEY HATCH - Outa Hand (1983)
Par THE MARGINAL le 21 Mars 2007          Consultée 1465 fois
Coney Hatch s'était bien fait remarquer en 1982 avec son premier album éponyme qui avait reçu de très bonnes critiques et fut même couronné d'un succès non négligeable au Canada, sa mère patrie(il a atteint le statut de disque d'or quelques années après sa sortie, quand même !). Même les membres de Iron Maiden n'étaient pas avares en compliments vis-à-vis de ce quartette.

Maintenant, le plus dur est de confirmer. Et la sortie de "Outa hand" en 1983(donc 1 an après le premier album) fait office de test-vérité grandeur nature. Coney Hatch va-t-il passer le cap supérieur ou stagner ?

Le premier titre de l'album, le mid-tempo "Don't say make me", laisse entrevoir de belles choses: ce titre est rythmé, chaleureux et festif, qui plus est, il fait taper du pied. En revanche, le titre suivant, "Shake it", est moins convaincant car trop moyen, un peu poussif. Ce titre n'a absolument rien de surprenant ou d'excitant. "First time for everything", une compo plus orientée hard mélodique, est sympathique, mais n'a vraiment rien de transcendant. Du coup, au bout de 3 chansons, on redoute le pire...

Mais Coney Hatch, fort heureusement, n'a pas perdu l'inspiration du jour au lendemain et met un point d'honneur à corriger le tir. Ainsi, le hard rock groovy "Some like it hot", à la fois cru et entraînant, et "boosté" par la voix de Andy Curran, le très bon mid-tempo "Too far gone", influencé par AC/DC, Spooky Tooth, l'accrocheur et entêtant "Love games" qui, mettant en avant la basse, a tout d'un classique du hard rock apte à provoquer l'unisson lors d'un concert dans une arena, "Fallen angel", un morceau hard rock n'roll qui pulse, qui fait bouger, ou encore "Music of the night", un mid-tempo tubesque avec ses choeurs aériens qui ne devrait pas avoir de mal à séduire les amateurs de hard mélodique, arrivent à point nommé pour montrer que Coney Hatch n'est pas le groupe d'un seul album.

D'autre part, la ballade "To feel the feeling again"(comme titre, c'est bof-bof...) est de facture honorable. Sans être exceptionnelle, elle reste dans les limites de l'acceptable.

Enfin, il convient de signaler que cet album a été réédité sur le label Rock Candy en 2006 et que, du coup, les membres du groupe canadien se sont réunis pour fouiller dans leurs archives, remonter le temps. Ca leur a permis de dégoter 3 inédits: le bluesy "Nobody gives you", dont on apprend qu'il n'y avait pas de solo initialement et qu'il a été rajouté en 2005, "Your kinda love" qui devait figurer sur le pressage initial de l'album, mais n'avait finalement pas été retenu car il y avait déjà 9 chansons sélectionnées et le label de l'époque n'en voulait pas une de plus, et enfin "Fly on", une démo qui aurait mérité d'être davantage travaillée.

Au final, "Outa hand" est un bon album, mais on le situe toutefois un cran en dessous de son prédécesseur. Cette fois-ci, le groupe canadien n'a plus bénéficié de l'effet de surprise. Cependant, les amateurs de hard rock de la première moitié des 80's seront quand même largement comblés avec ce "Outa hand" qui contient quelques titres de premier choix.




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Carl Dixon (chant, guitare)
- Andy Curran (chant, basse)
- Steve Shelski (guitare)
- Dave Ketchum (batterie)


1. Don’t Say Make Me
2. Shake It
3. First Time For Everything
4. Some Like It Hot
5. To Feel The Feeling Again
6. Too Far Gone
7. Love Games
8. Fallen Angel
9. Music Of The Night
10. Nobody Gives You [bonus-track]
11. Your Kinda Love [bonus-track]
12. Fly On (demo) [bonus-track]



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod