Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


SCHOOLBOY CRUSH - Good Time, Bad Boys (2005)
Par THE MARGINAL le 2 Mars 2007          Consultée 1827 fois

Schoolboy Crush fait partie de ces groupes de Hard US qui sont apparus à la fin des 80's, mais n'ont pas vraiment percé. Un premier album("Electric playground") était sorti en 1989 sur un label indépendant(Criminal Records), puis un second aurait dû voir le jour vers 1992, mais fut à l'époque sorti uniquement en cassette audio et on pouvait le trouver au compte-goutte(soit chez certains disquaires du Mid-West américain, soit aux concerts du groupe).

L'album en question a été ressorti des placards en 2005 par le label australien Suncity Records. "Good time, bad boys" est le titre de cet album qui, par la même occasion, permet à Schoolboy Crush de refaire un peu parler de lui.

Et musicalement, elle donne quoi, cette galette de Schollboy Crush ? Et bien, elle propose du Hard US teinté big-rock, plus d'autres choses encore. C'est une intro aux ambiances ombres, "Sleepless nights", qui ouvre les hostilités. Puis on passe aux choses vraiment sérieuses avec "Such a waste", du gros hard rock qui arrache avec les guitares tranchantes mises très en avant, au détriment de la voix du chanteur, mixée en retrait(ce qui est dommage car ce titre a un potentiel prometteur). Dans le style Hard US, Schoolboy Crush a réussi quelques bons titres comme le mid-tempo big-rock "Bad bitch", à la fois festif et contagieux(un des temps forts de l'album) avec des relents sleaze sur lequel le chanteur se permet de titiller David Lee Roth en personne sur son propre terrain, "Name your poison", un autre mid-tempo de bonne facture et "To your knees", un bonus-track datant de 1993 qui est, lui, à forte connotation hard rock n'roll à tendance sleaze, calqué sur L.A. Guns période "Cocked & loaded", mais avec le durcissement de ton en vigueur à l'époque.

Le reste de l'album est plutôt moyen, donne l'impression que certains titres auraient gagné à être davantage travaillés, perfectionnés. C'est le cas de "Calling out", un titre de Hard US moyen, vraiment bancal, ou encore de la power-ballad "Without you", typique de la 2ème moitié des 80's qui, aujourd'hui, ne surprend plus personne et, de surcroît, trop larmoyante, même si le guitariste assure.

Les autres bons titres de l'album à mentionner sont plutôt à rechercher dans un autre créneau. Par exemple, le titre électro-acoustique "I pledge my allegiance", très roots dans l'âme, est de grande envergure avec un refrain extraordinaire qui tue tout, tandis que "Reap the whirlwind" est plus agressif, plus heavy, plus en phase avec le durcissement de ton qui s'était instauré au début des 90's(Skid Row, Pantera, The Almighty) et le tempo se fait plus rapide ici. Par contre, "At the altar", plus sombre, plus grungy et plus lugubre, est carrément calqué sur Alice In Chains au point que le chanteur Don St. Thomas clone Layne Staley, ce qui pourrait être perçu comme une démarche opportuniste.

Au final, il y a à boire et à manger sur ce "Good time, bad boys". On y trouve de bonnes choses et d'autres plus anecdotiques. Ce disque donne l'impression de manquer d'homogenéité, de partir dans plusieurs directions. Globalement, cet album est sympa à écouter, mais peu de titres sont réellement marquants(on retiendra quand même le formidable "I pledge my allegiance").

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


The DONNAS
Bitchin' (2007)
Les donnas reprennent du poil de la bête. yeah !!




JAGGED EDGE
Fuel For Your Soul (1990)
Hard mélodique classieux et agréable à écouter


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Don St. Thomas (chant, claviers)
- Mark Lieberman (guitare)
- Jeff Ellison (basse)
- Rusty Scutt (batterie)


1. Sleepless Nights
2. Such A Waste
3. Calling You
4. Bad Bitch
5. Without You
6. I Pledge My Allegiance
7. Until
8. Name Your Poison
9. Reap The Whirlwind
10. At The Altar
11. To Your Knees



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod