Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Helloween, Gamma Ray
- Membre : Symakya, Civilization One, La Horde
- Style + Membre : Dragonforce

HEAVENLY - Virus (2006)
Par FREDOUILLE le 3 Décembre 2006          Consultée 6669 fois

On aurait pu croire qu'avec un changement de line-up conséquent (le vocaliste Ben Sotto et le guitariste Charley Corbiaux sont en effet les deux seuls rescapés de l'épisode précédent "Dust to dust" sorti en 2004), HEAVENLY aurait modifié un tant soit peu son orientation musicale pour ce nouvel album d'autant plus que la pochette de l'album (clin d'oeil à la pochette de "El nino" d'ELDRITCH ou bien à celle de "No prayer for the dying" d'I. MAIDEN???) laissait peut-être présager un changement! Et bien que les fans de HEAVENLY se rassurent et que les détracteurs s'en désolent (ou s'en réjouissent tout dépend comment l'on se situe! -:), que dalle! HEAVENLY poursuit la direction musicale qu'il s'est fixé. Le combo français n'a pour ce nouvel album (le quatrième) intitulé "Virus", pas changé d'un iota, outre des riffs un tantinet plus agressifs ("Virus", "Dark memories" - D'ailleurs le riff d'intro de "Dark memories" est pompé sur celui de "What's it gonna be", titre d'un groupe danois JACKAL (album "A safe look in mirrors" (1994) - chronique disponible sur NIME)) et des compositions qui paraissent plus concises, plus accrocheuses aussi (comme à l'image du très dansant "Spill blood on fire", single de l'album, ou de "Wasted time") et beaucoup moins "tarabiscotées" que sur "Dust to Dust".

Il n'empêche que HEAVENLY nous ressert la même recette que d'habitude musicalement parlant, à savoir un speed mélodique aux légères consonnances symphoniques, formaté au possible et toujours sans très grande personnalité. Les influences du groupe, bien que diminuées sur ce nouvel album, restent pourtant très perceptibles : ANGRA (dans une moindre mesure), HELLOWEEN et surtout, surtout...surtout GAMMA RAY que l'on entend quasiment sur chaque morceau. Que cela soit au niveau des soli, des intros ("Wasted time" ne comporterait-elle pas des ressemblances avec "Rebellion in dreamland"), des choeurs (toujours "Wasted time", et "Dark memories"), des refrains, et du chant qui rappelle toujours autant Kai Hansen (avec tout de même moins de puissance et de justesse, en l'occurence sur "Bravery in the field", sur "Dark memories" ou sur "Power and fury"). On pourra également penser à M. Kiske sur pas mal de passages. Il faut quand même signaler que Ben Sotto a progressé au niveau vocal et que ses envolées dans les aigus (autrefois agaçantes) se font nettement moindres. Il s'en sort d'ailleurs très bien sur des titres comme "Virus" ou "The prince of the world" (c'est M. POLNAREFF qui chante? lol).

"Virus" n'en demeure pas moins un album mélodiquement excellent qui fait la part belle aux envolées guitaristiques de qualité ("The prince of the world", "Dark memories"). Les gratteux ont l'air de s'en donner à coeur joie. Les compositions sont dans l'ensemble puissantes et les breaks plutôt bien amenés. Quelques orchestrations viennent ornementer l'ensemble. La partie claviers n'est pas anodine non plus : les claviers sont également très présents tout au long de l'album et nous offrent de très bons passages comme sur "Power and fury". On notera également, et comme je le disais précédemment, quelques riffs plus agressifs que de coutume (sur "Virus" par exemple et son "beat" techno).
Enfin je retiendrai de l'album, la très bonne reprise ("When the rain begins to fall") de Pia Zadora et Jermaine Jackson, tubes des années 80' (année 1984 plus précisément) qui a du faire briller quelques pistes de danse à l'époque. Souvenirs, souvenirs... C'est peut-être malheureux à dire, mais cette reprise est peut-être le meilleur morceau de l'album. A noter que c'est Tanja du groupe finlandais de LULLACRY qui chante ici en duo avec Ben Sotto.

Je lisais récemment sur NIME, un commentaire qui disait que les mecs de HEAVENLY possédaient un immense talent et que le jour où ils arrêteraient de plagier l'intégralité des groupes de speed mélodique, on prendrait tous une baffe monumentale.
Encore plus récemment, je lisais que HEAVENLY était la honte du heavy metal français.

Par rapport au premier commentaire, il est grand temps de se rendre à l'évidence. HEAVENLY en est à son quatrième album et force est de constater que le groupe plagie toujours autant. Ma question est donc la suivante, est-ce que le jour où l'on se prendra cette baffe soit-disant monumentale arrivera un jour? Rien n'est moins sur! HEAVENLY a-t-il vraiment les moyens de se dégager de ses influences. Je ne le crois pas du tout.
Quant à dire que HEAVENLY est la honte du heavy metal français, objet du second commentaire, les propos sont exagérés. Le groupe mérite-t-il ces dires sous prétexte qu'il plagie à outrance?
La réponse est non. Outre ce plagiat, il faut quand même reconnaître que les musiciens maîtrisent leur sujet à la perfection et nous offrent quand même sur ce nouvel album de très bons passages. De ce fait, ce nouvel album n'est donc pas si mal que ça, et est au passage meilleur que son prédécesseur, assurément.

PS : A noter que cet album comporte deux bonus tracks dont "Spill blood on fire" chanté en Japonais.

Morceaux préférés : "When the rain begins to fall", "Dark memories", "Virus"

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


KING DIAMOND
The Puppet Master (2003)
Une oeuvre théatrale somptueuse!




MYSTIC PROPHECY
Killhammer (2013)
Un album fort séduisant !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- Ben Sotto (vocal)
- Charley Corbiaux (guitar)
- Matthieu Plana (bass)
- Olivier Lapauze (guitar)
- Thomas Das Neves (drums)


1. The Dark Memories
2. Spill Blood On Fire
3. Virus
4. The Power And Fury
5. Wasted Time
6. Bravery In The Field
7. Liverty
8. When The Rain Begins To Fall
9. The Prince Of The World
10. The Joker (japanese Release)
11. Spill Blood On Fire (japanese Release)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod