Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD/HEAVY ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


FATAL SMILE - Neo Natural Freaks (2006)
Par THE MARGINAL le 21 Novembre 2006          Consultée 2011 fois

Fatal Smile est un quartette originaire de Suède(un groupe suédois de plus, doivent se dire certains) et sort en 2006 son second album "Neo natural freaks", soit 4 ans après "Beyond reality" qui marquait ses débuts discographiques.

C'est également avec cet album que j'ai fait plus ample connaissance avec Fatal Smile, que je ne connaissais que de nom auparavant... Alors, à l'écoute de ce "Neo natural freaks", on trouve plusieurs influences: hard, heavy, tantôt 70's, tantôt 80's, et même 90's. Parmi les influences, on citera en vrac Graham Bonnet(sur le chant, surtout), Metal Church, Armored Saint, Van Halen, Black Sabbath, Brides Of Destruction, le tout appuyé par une production moderne. Malgré ces diverses influences, cet album n'est pas indigeste et se laisse écouter, même si certaines idées peuvent sembler surpenantes au premier abord...

L'album débute avec "Neo natural freaks", un mid-tempo heavy-rock mélodique assez pêchu avec un bref passage plus énervé, et un refrain accrocheur. Bon, c'est assez conventionnel. Le mid-tempo suivant, "Bleeding kiss", lorgne du côté du metal mélodique, mais se signale par ses quelques relents bluesy présents(notamment sur les couplets) et n'est pas désagréable à écouter. Avec "Crash & burn", on change un peu de ton: passée l'intro surprenante, on entre ouvertement dans les sphères du big-rock catchy qui respire la bonne humeur, le fun, l'anti-prise de tête et le refrain ultra-accrocheur est très typé Hard US. Les différentes influences du groupe suédois apparaissent sur le titre "Learn-love-hate": on est tantôt dans le hard rock accrocheur, catchy, tantôt dans des sonorités plus mordantes, plus crunchys, plus heavy. Le groupe surprend davantage sur le titre "Practise what you preach": on ne sait pas s'il s'agit d'un clin d'oeil à Testament, mais le refrain furibard lorgne franchement vers le heavy/thrash avec des riffs lourds, plombés pour colorer le tout, alors que les couplets, eux, sont plus teintés hard mélodique(voilà peut-être le genre de filon à tenter d'exploiter...). Dans une veine assez semblable, on retrouve sur cet album un titre tel que le mid-tempo "Dead man walking", très orienté hard rock/big rock groovy, empruntant aussi bien dans les 70's que dans le Hard US des 80's, puis qui change de visage dans un final plus agressif, avec des riffs très metal et le chanteur H.B Anderson qui hurle comme un possédé. Mais le titre qui m'a le plus marqué sur cette galette, c'est l'énergique "Common people", un titre heavy-rock aux relents metalliques très prononcés qui dépote, qui file la pêche, qui est direct, brut, sans chichi.

Ceci étant, certains titres sont plus indigestes. C'est le cas de "Quiet chaos", un mid-tempo sombre, lugubre, alternant couplets lancinants à la frontière du grunge(ça sent presque le copier-coller par rapport à Soundgarden) et refrain heavy à la Black Sabbath. Le problème, c'est que Fatal Smile n'a pas l'inspiration de ces 2 groupes et ce titre est beaucoup trop radicalement différent du reste de l'album. D'autre part, "Color blind" est trop quelconque, trop transparent pour qu'on puisse s'en souvenir. Quant à "11th hour", c'est un titre alternant le bon(un bon refrain musclé) et le moins bon(des couplets plus lents, plus soporifiques).

Au final, ce second album de Fatal Smile est intéressant, sympa à écouter. Les riffs sont très présents et valorisent assez bien les compos dans l'ensemble. Fatal Smile est animé de bonnes intentions, mais doit encore progresser. S'il réussit à parfaitement synthétiser toutes ses influences, toutes ses idées(ce n'est pas toujours le cas), il peut devenir très intéressant et se faire un nom dans le monde du hard/heavy-rock.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


The ANGELS
Night Attack (1981)
The angels était très inspiré en 1981...




BUCKCHERRY
Black Butterfly (2008)
C'est rock n'roll et c'est accrocheur


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- H.b. Anderson (chant)
- Y (guitare)
- Markus Johansson (basse)
- Tomas Lindgren (batterie)


1. Neo Natural Freaks
2. Bleeding Kiss
3. Crash And Burn
4. Learn-love-hate
5. Quiet Class
6. Practise What You Preach
7. Dead Man Walking
8. Colorblind
9. Common People
10. 11th Hour



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod