Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Lion

DOUG ALDRICH - Highcentered (1994)
Par THE MARGINAL le 10 Janvier 2007          Consultée 1658 fois
Doug Aldrich est connu pour avoir exercé ses talents guitaristiques dans des groupes tels que Lion, Bad Moon Rising, et sur l'album "Sahara" de House Of Lords. Il est aussi connu pour être actuellement l'un des six-cordistes officiant dans l'actuel line-up de Whitesnake(il est présent sur le DVD "Live in the still of the night"). Pour les die-hard fans ultimes, il a aussi réalisé quelques albums en solo, dont "Highcentered", son premier effort solitaire sorti en 1994.

Pour mener à bien son projet, Doug Aldrich s'est entouré du bassiste Ian Mayo, son compère au sein de Bad Moon Rising, et du batteur Chris Fraizer. Il s'est chargé de toutes les parties guitaristiques de l'album et a co-produit celui-ci(avec l'aide de ). "Highcentered" est un album instrumental à 80%: on y trouve en effet 2 titres chantés(par Johnny Gioeli et Doug Aldrich en personne) et 8 titres exclusivement instrumentaux.

Les 2 titres chantés sur cet album sont "Face down", interprété par Johnny Gioeli(Hardline, Axel Rudi Pell), qui est un mid-tempo heavy-rock bluesy avec pas mal de groove et à cheval entre les 80's, les 90's et les influences de Led Zeppelin, le tout étant bien digéré. Enfin, "Blackstone" est une ballade douce, planante, un peu mélancolique chantée par Doug Aldrich. Ce titre est bien moins convaincant. Je le qualifierais même d'ennuyeux et on se rend compte que le six-cordiste n'est pas très doué au chant.

L'essentiel de cet album, ce sont les titres exclusivement instrumentaux. Et là, le sieur Aldrich a assuré. Il démontre sur "Highcentered" qu'il maîtrise superbement le style big-rock et c'est une excellente occasion de se familiariser avec son jeu de guitare. Il le confirme de façon éclatante sur "T.O.R.Q", un mid-tempo flamboyant, juteux, plein de vitalité. L'ancien guitariste de Bad Moon Rising sait aussi varier les plaisirs comme l'attestent "Wranglin' man", un mid-tempo heavy joué de façon limpide, fluide, "Appalachian sister", un instrumental acoustique très roots, "The trudge", un mid-tempo groovy avec utilisation de la talk-box à l'appui, "Dark horse runnin' ", une compo énergique, punchy, avec cavalcades de guitares et rythme très soutenu à la clé, et ponctuée par un final bluesy plus lent, "Lemon stick", un instrumental vigoureux typiquement Hard US, avec encore une fois l'utilisation de la talk-box, et "Wardance", un mid-tempo hard groovy fortement teinté 70's.

"Highcentered", qui fut le premier effort en solitaire de Doug Aldrich, est dans l'ensemble réussi. Cet album est varié et brasse de nombreuses influences: le guitariste puise dans les 80's, le début des 90's et s'est aussi inspiré de Jimi Hendrix, Led Zeppelin. On ne s'ennuie pas à l'écoute de ce disque, chose qui arrive parfois avec de nombreux albums instrumentaux. Doug Aldrich fait admirer ses talents guitaristiques sans pour autant tomber dans les excès de la démonstration à outrance. Ceux qui aiment les travaux de Richie Kotzen(en solo) ont des chances d'accrocher à cet album.




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Doug Aldrich (guitare, chant)
- Ian Mayo (basse)
- Chris Fraizer (batterie)


1. Highcentered
2. Wranglin' Man
3. Face Down
4. Appalachian Sister
5. T.o.r.q.
6. The Trudge
7. Dark Horse Runnin'
8. Lemon Stick
9. Wardance
10. Blackstone



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod