Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Danger Danger

Ted POLEY - Collateral Damage (2006)
Par THE MARGINAL le 13 Novembre 2006          Consultée 2330 fois

Ted Poley est connu pour être le chanteur de Danger Danger et les fans de Hard US ont été marqués par ses performances vocales sur les 2 premiers opus de Danger Danger. Ce que l'on sait moins de lui(hormis ses plus gros fans), c'est qu'après avoir quitté Danger Danger en 1992, il a pris part aux projets Bone Machine et Melodica, sans oublier qu'il est apparu en tant que guest sur certains albums de hard mélodique(Crush 40, Secret Smile).

Ceux qui ont suivi de près son parcours ont encore en mémoire le dernier album de Melodica "Lovemetal"(2001) qui en avait déçu plus d'un car trop mou, pas assez punchy. C'est donc avec précaution que cet album solo de Ted Poley(revenu dans Danger Danger) "Collateral damage" est accueilli au moment où il sort. Le chanteur, pour son effort solo, s'est entouré du musicien Vic Rivera(Adriangale), du claviériste Alex Salzman(clavier).

Le premier titre de l'album est "Yeah, you want it" laisse à penser que Ted Poley a repris ce titre de Danger Danger qui figurait sur l'album "Screw it"(et qui était un immonde rap). En fait, il s'agit d'une toute autre compo(en passant, le titre de Danger Danger qui figure sur "Screw it" a un point d'exclamation en plus). Si ce titre est dans l'esprit des 2 premiers opus de Danger Danger, il s'avère être un très bon mid-tempo hard mélodique, accrocheur à souhait. Comme Ted Poley semble avoir à coeur de prouver qu'il est en grande forme, il ne se prive pas de le faire sur des titres tels que "Breathing doll", un pur morceau Hard US fun et entêtant, avec des riffs bien foutus, "Endgame" qui voit les guitares plus crues, plus heavy, mais reste foncièrement Hard US(le refrain entêtant et les choeurs légers renforçant cette conviction), "Hero falling", un morceau hard mélodique accrocheur, très tubesque, "(Head up !) Look out below !" qui est servi par un magnifique refrain, sans oublier la superbe ballade "Let go", dont les trouvailles mélodiques sont somptueuses et qui pourraient cartonner dans les charts.

Bien sûr, tout n'est pas excellent sur cette galette. Par exemple, "Maybe" est un mid-tempo trop "Def-leppard-esque", qui plus est un peu faiblard, sans ressort, pas très convaincant. Quant à "Good enough", il alterne le bon(un refrain punchy, très accrocheur) et le moins bon(des couplets trop mous, trop soporifiques).

Dans l'ensemble, tout de même, Ted Poley a réussi son album solo sur lequel on retrouve quelques invités de marque tels que Bill Leverty(Firehouse), Pete Lesperance(Harem Scarem). "Collateral damage", malgré sa production qui laisse un peu à désirer, sort à point nommé pour prouver que Ted Poley est en forme. Cet album, sans surprise, fleure bon la fin des 80's et contient de bonnes chansons, est bien fait dans l'ensemble. Ce sont des arguments suffisants pour que les fans de hard FM, de hard mélodique y trouvent des motifs de satisfaction.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


DALTON
The Race Is On (1987)
Hard FM classieux à la sauce scandinave




TOBRUK
Pleasure And Pain (1987)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Ted Poley (chant)
- Vic Rivera (guitare, basse, batterie)
- Alex Salzman (claviers)


1. Yeah, You Want It
2. Breathing Doll
3. Curtain Call
4. Endgame
5. Maybe
6. Good Enough
7. Hero Falling
8. Let Go
9. (heads Up !)look Out Below !
10. Rise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod