Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


LUGUBRUM - Heilige Dwazen (2005)
Par POSSOPO le 5 Janvier 2007          Consultée 3035 fois

Les rois du Boersk Blek Metle sont de retour. Entendez par là un black metal de bouseux, crado à souhait, de couleur marron étron. Décrire un tel amoncellement de merde, et l’image n’est pas si déplacée que cela, n’est pas chose aisée. Je me permettrais donc d’abord d’évoquer les possibles influences ou artistes présentant quelques parallèles avec le travail effectué sur ce "Heilige Zwalen" avant de tenter une comparaison avec le précédent longue durée, le rafraîchissant "De Vette Cuecken".

Si LUGUBRUM nage dans la grande piscine du black metal, le groupe a tendance à rester dans son coin, ne s’intègre jamais avec tous les mômes qui polluent la pataugeoire, mais n’ose pas non plus enchaîner les longueurs avec les athlètes du genre. S’il fallait impérativement trouver un point commun avec une quelconque entité black, DARKTHRONE serait l’élu irrésistible. Le maître absolu du raw black partage avec la formation belge un goût prononcé pour l’approximation intelligente, ce fameux feeling punk qui permet de zapper le métronome à l’enregistrement et qui donne une respiration salutaire à la musique. Cela pourrait passer pour de l’amateurisme, c’est en fait un simple talent, malheureusement pas toujours compris (sinon, et je navigue ici totalement hors sujet, "Peace Sells…But Who’s Buying" arriverait en tête des référendums consacrés à MEGADETH, et non "Rust In Peace").
Les autres références sont moins évidentes, évoquer FANTOMAS consisterait à se focaliser un peu trop sur l’aspect scatophile, parler de NEUROSIS pourrait passer pour un attachement exagéré au look. Le premier cité présente tout de même une démence similaire à LUGUBRUM, prisonnier de son propre délire cafardeux et débilitant. Le deuxième partage une affection pour le rural terreux.

"Heilige Zwalen" présente des contours légèrement différents de "De Vette Cuecken". Outre une pochette pas foncièrement moche mais n’attirant pas le regard comme celle de son aîné, les temps de totale confusion mentale sont ici plus nombreux. LUGUBRUM jamme sur ce disque, caractéristique rarissime chez un groupe de black. Il pousse le délire jusqu’à multiplier les cassures rythmiques, à en perdre l’auditeur qui aura toutes les peines du monde à se remémorer une suite de notes, une mélodie, chaque morceau peinant à se distinguer de ses confrères. L’ensemble ne perd pas pour autant en cohérence, il se déguste comme un assemblage désordonné mais esthétiquement viable de riffs black malsains, d’envolées décadentes au saxophone, de lourdeurs rustiques. Le trait est grossi par rapport à "De Vette Cuecken" qui conservait une trame peut-être plus classique.

Il va sans dire que cet opus ne satisfera qu’une frange limitée de l’auditoire black, un auditoire ouvert aux expériences nullement empreintes de satanisme, de wotanisme ou de quelque autre univers déjà écrit et trop imagé. Un monde nouveau s’ouvrira ici aux oreilles les plus aventureuses, un monde toxique, boueux, bande originale appropriée aux films de Werner Herzog, notamment le dérangeant Stroszek. Ceux qui l’ont vu comprendront immédiatement, les autres n’ont qu’à écouter les dernières minutes de "On Anemone Meteorites" ou quand les ploucs deviennent malades, instantané insane qui rappellerait également le célébrissime joueur de banjo du Boormanien Délivrance.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


SIGH
Gallows Gallery (2005)
Black psychédélique




DARKESTRAH
Epos (2007)
Premier voyage en Asie Centrale


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Barditus (voix, guitares)
- Midgaars (guitares, basse)
- Svein (batterie, claviers)
- Bhodidharma (saxophone alto)
- H. (guitares)
- Master Stain (basse)


1. Holy Fools Embodied
2. The Kiss On The Anus
3. At The Base Of Their Tail
4. Though Chained
5. We Slyly Sucked Stolen Bread
6. On Anemone Meteorites



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod