Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (2 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (195)

POKOLGEP - Pokoli Szinjaték (1987)
Par DARK SCHNEIDER le 28 Décembre 2006          Consultée 1794 fois

Vous connaissez sans aucun doute le heavy metal anglais, allemand, scandinave, américain ou même français ? Mais connaissez vous le heavy metal d’Europe centrale? Remettons-nous dans le contexte : nous sommes dans les 80’s, le heavy metal a déferlé sur le monde et tous les grand pays occidentaux et anglo-saxons sont représentés sur la scène internationale. Cependant, certains pays, comme la France et l’Espagne, ont bien du mal à faire entendre leurs groupes nationaux en dehors de leurs frontières. Il faut dire que les ressortissants de ces pays ne maîtrisent pas aussi bien la langue de Shakespeare que les allemands ou les suédois et souffrent également de l’incompétence de leurs maisons disques. Et qu’en est-il des pays d’Europe centrale ? Et bien comme le reste de l’Europe ils ont été touchés par le virus du metal. Et c’est toute une scène qui s’installe de l’autre côté du rideau de fer. C’est en Hongrie et en Tchécoslovaquie que nous trouverons les scènes les plus importantes. POKOLGEP, groupe hongrois, est l’un de ces principaux représentants.

Il n’est pas aisé de chroniquer un groupe hongrois ! Obtenir des informations sur ces groupes relèvent du parcours du combattant. Car si les sites internet de ces combos sont très complets et proposent des bios conséquentes, toutes ses infos sont malheureusement difficilement exploitable sétant donné que tous ces sites sont uniquement en hongrois, il n’y a même pas de traductions anglaises ! Comme si ces groupes refusent délibérément de se faire connaître hors de leurs frontières. Seul les acharnés de heavy metal comme Oscar Dronjak d’HAMMERFALL ou moi-même, votre serviteur, arrivent à connaître ces groupes.

POKOLGEP a commencé sa carrière à Budapest au début des années 80. En 1983, Endre Paksi, leur bassiste, quitte le groupe, se reconvertit en chanteur et fonde OSSIAN qui deviendra le leader de la scène heavy hongroise avec POKOLGEP. De leur côté, POKOLGEP recrute le chanteur Jozsef Kalapacs, ce dernier officie désormais aujourd’hui sous son propre nom et dans divers projets. Pokoli Szinjaték est le deuxième album du groupe, il fait suite à Totalis metal sorti en 1986. Ce second album est meilleur que son prédécesseur, qui était déjà fort sympathique.

L’album s’ouvre sur des voix d’enfants moqueurs, puis le morceau « Tokfej » démarre et on a droit à une première bombe atomique dans la tronche ! La musique rappelle immédiatement la scène allemande, bref on est en plein dans le speed mélodique popularisé par HELLOWEEN (et n’oublions pas que nous sommes qu’en 1987) mais en plus couillu. Puis vient l’élément qui surprend le plus : le chant. La performance de Kalapacs (dont l’idole n’est autre que Rob Halford) n’est comparable à aucun chanteur connu, tout simplement pour la simple raison qu’il chante en hongrois et que cette langue à une prononciation très caractéristique. Et ça le fait carrément ! On s’habitue rapidement à ce chant particulier. Ce qui rajoute de l’intensité à ce morceau c’est les chœurs puissants, sur ces derniers la touche hongroise est également très prononcée et il est d’ailleurs évident que le leader d’HAMMERFALL s’en est inspiré.

Le reste de l’album n’est pas toujours aussi speed. « Tisztitotuz » est un mid-tempo heavy où encore une fois les chœurs typiquement hongrois font merveille. La rythmique rapelle ACCEPT. « Hlatra szeretlek » est dans le même registre, avec son riff entêtant. POKOLGEP s’essaye également à l’exercice de la power ballad avec un « Itélet Helyett » très réussi, encore une fois ce morceau sonne d’une manière unique. Après ce moment d’accalmie, POKOLGEP nous balance une nouvelle claque avec un speed metal de moins de 3 minutes qui fracasse tout, j’ai nommé « Vallomas ».
« Pokoli Szintaték », le title track, est un des meilleurs morceaux de l’album, rythmique heavy, longue partie instrumentale avec duel de guitares qui laisse entrevoir le côté speed mélodique du groupe et toujours ces chœurs uniques qui font toute la force du groupe. « 666 (metal mondoka) » continue dans la même lignée, avec une intro très speed avant que ne démarre un riff heavy somme toute classique mais une fois de plus le chant et les chœurs particuliers font tout le travail ! Et notons un solo pas piqué des vers.
Autre titre très marquant : « Ejféli harang », avec sa superbe intro, qui s’immisce dans le cerveau de l’auditeur et qui ne va pas en sortir. La suite c’est un bon morceau heavy au rythme entêtant, au solo mélodique réussi et au break bien senti précédent un ultime refrain.

« Pokoli Szinjaték » est donc un album oscillant entre Speed mélodique et heavy metal traditionnel carré et assez burné. La caractéristique principale de ce disque est tout simplement la nationalité des musiciens, celle-ci apportant une saveur particulière à leur musique. Les influences slaves, qui ressortent énormément des nombreux chœurs qui émaillent les compos de cet opus sont particulièrement succulentes. Certains auront peut-être du mal avec le chant hongrois, pourtant il me semble tout à fait accessible à n’importe quel fan de heavy metal, notamment les amateurs de groupes allemands comme ACCEPT ou HELLOWEEN. En plus, le son de cet album a plutôt bien vieilli. Certes, POKOLGEP ne parvient pas à proposer le riff ultime, mais cela est compensé par un savoir-faire général de haut niveau et des chœurs slaves qui apporte une grande personnalité à ce groupe.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


ETERNAL CHAMPION
The Armor Of Ire (2016)
Champion de l'Epic Metal

(+ 1 kro-express)



VISIGOTH
The Revenant King (2015)
Tribu germanique égarée dans la ville du lac salé


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- József Kalapács (chant)
- Gábor Kukovecz (guitare)
- László Nagyfi (guitare)
- György Pazdera (bass)
- László Tarcza (batterie)


1. Tökfej
2. Tisztítótûz
3. Ítélet Helyett
4. Vallomás
5. Halálra Szeretlek
6. Pokoli Színjáték
7. 666 (metal Mondoka)
8. Éjféli Harang
9. Újra Születnék
10. Az A Szèp...



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod