Recherche avancée       Liste groupes



      
FOURRE-TOUT  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SOULITUDE - The Crawlian Supremacy (2006)
Par BAST le 5 Septembre 2006          Consultée 5396 fois

Connaissez-vous VALHALLA, ce groupe espagnol - plutôt moyen du reste - de heavy mélodique épique ? Probablement pas. Et pourtant, savez-vous que son guitariste de leader vient de monter un projet remarquable ?

Pour commencer, SOULITUDE est l’œuvre d’un seul homme : Jevo. Ce touche à tout passionné de technologie a en effet monté de bout en bout « The Crawlian Supremacy ».

Ensuite, Jevo a intégralement monté cet opus sur micro-ordinateur, assemblant chaque pièce de ce puzzle qu’est un album à l’aide de Cubase et autres logiciels d’ordinaire davantage utilisés par des compositeurs d’un autre genre.

Enfin, « The Crawlian Supremacy » est… gratuit, puisque téléchargeable intégralement et sous la forme de MP3 sur le site officiel de SOULITUDE ! Il ne s’agit pas de samples au son médiocre, mais bel et bien des titres définitifs, servis par un taux de compression tout à fait acceptable.

C’est après avoir sorti une démo instrumentale en 2000 sous son nom, « Keepers Of The Seven Beers », que Jevo, fort d’une maîtrise accrue des technologies offertes par les ordinateurs, a voulu mettre au point un véritable album basé sur un concept SF.

Le line-up de SOULITUDE ne comprend qu’un seul membre : Jevo qui officie à la guitare, à la basse et au chant. Il a eu toutefois recours à des invités parmi ses amis pour quelques parties de chant (les chœurs ou le chant clair) ou de basse (les passages les plus techniques). Enfin, la batterie est programmée et retranscrite sur album à partir de samples mis à disposition par Ivan Corcuera (VALHALLA).

« The Crawlian Supremacy » est un album de power mélodique qui emprunte autant à la scène death (le chant, la rythmique) ou black (encore le chant, quelques nappes de clavier) qu’à la scène speed mélodique (les refrains à la GAMMA RAY). Enfin, le recours aux effets électroniques est fréquent.

« The Crawlian Supremacy » semble aux premières écoutes décousu. On a un peu de mal à comprendre où veut en venir Jevo. Par contre, on est vite entraîné par cette rythmique et ces refrains fédérateurs. Quelques écoutes supplémentaires et cet opus dévoile enfin toute sa cohérence.

Pour vous faire une idée du style de SOULITUDE, je vous invite à vous rendre sur le site et à télécharger quelques morceaux choisis :

« Enslaved » résume à lui seul le contenu de l’album. L’intro est death et les couplets sont dominés par un chant black. Puis le refrain semble tout droit sorti d’une album de FREEDOM CALL, tout comme le solo et le petit passage orchestral. Si vous voulez du contraste, vous allez êtres servis !
Avec « Menace Of The Universe », c’est « on reprend les mêmes et on recommence », avec cette impression d’avoir affaire à une association entre Kai Hansen et un combo de death mélodique !
« Solar Ghosts » est un instrumental qui associe les soli d’HELLOWEEN à une rythmique à la RAMMSTEIN.
« Trip To Helgnord » et un titre de heavy mélodique plus conventionnel. Pas d’incartade death ou black, le propos est basé sur le heavy couillu d’un IRON SAVIOR. Un morceau plutôt sympa quoiqu’un peu répétitif. Heureusement que le superbe (et très long) solo apporte ce qu’il faut de diversité.
« March Of The Crawlians » est un autre titre de speed mélodique pur jus, mais avec un chant death, sauf sur les refrains où Kai Hansen semble refaire son retour. Excellent final, avec en prime la visite de Dark Vador himself.
« Time For Deleverance » est le titre les plus électronique. Entre musique de jeu vidéo et heavy épique. Excellent !

« The Crawlian Supremacy » est un album original, rien à redire là-dessus. Les ingrédients que Jevo y mêle sont certes bien connus, mais il faut avouer que l’alternance entre l’une et l’autre facette de cette musique fourre-tout est surprenante.

Un album intéressant à plusieurs titres et finalement assez bon. N’eût été quelques compositions plus faibles (« Viking pride ») et une batterie programmée forcément insipide, « The Crawlian Supremacy » aurait pu s’imposer comme un excellent choix. Et pour un album qui ne rapportera pas un kopeck à son auteur, cela fait réfléchir !

Note : 3,5 / 5 arrondie à 4 pour inciter un maximum de personnes à s’intéresser au travail de Jevo, auteur avant tout passionné.

http://www.soulitude-web.com/main.html

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


WHITE SKULL
Tales From The North (1999)
Trouble-fête ?... Album grandiose avant tout




HEIMDALL
The Temple Of Theil (1999)
Fourre-tout


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Jevo (guitare, basse, chant)


1. Planet Thralldoom (intro)
2. Enslaved
3. Menace Of The Universe
4. Dunes Of Mub'arass
5. Solar Ghosts
6. Trip To Helgnord
7. Viking Pride
8. The Oracle
9. Dawn Of War
10. March Of The Crawlians
11. Time For Deliverance
12. New Age
13. Fast As A Shark



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod