Recherche avancée       Liste groupes



      
GRINDCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique grindcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BLOCKHEADS - Shapes Of Misery (2006)
Par GORR le 4 Août 2006          Consultée 2456 fois

C’est incroyable ce que les sorties peuvent affluer en ce début de vacance d’été ! Les groupes ne pensent vraiment pas à nous, pauvres chroniqueurs enterrés sous cette montagne de travail qu’ils nous donnent. Des fois on peut leur en vouloir mais quand je reçois le dernier BLOCKHEADS que je dois chroniquer, je me dis que faire ce petit job, c’est vraiment une chance. Bah ouais, ce n’est pas tous les jours qu’on vous donne la bonne occasion de chroniquer le meilleur album de grindcore de l’année. Ah oups, j’en ai déjà trop dit … Explications.

Bah en fait je ne sais pas pourquoi je devrais m’emmerder à y aller par quatre chemins : BLOCKHEADS vient de sortir le successeur de Human Parade et c’est une véritable bombe de grind interplanétaire ! Le petit coup de pouce d’un changement de label y serait-il pour quelque chose ? Allez savoir mais le moins qu’on puisse dire c’est que Overcome Records fait aussi bien son travail que Tonton Nico de chez Bones Brigade. Ce nouvel album intitulé Shapes of Misery n’a effectivement rien à envier aux meilleurs disques de grindcore old school de la région.

Le voyage commence. Ca démarre sur les chapeaux de roues avec « Bow Down » qui nous impose déjà cette célérité malsaine propre à un grindcore s’annonçant totalement destructeur. Ce premier titre nous chamboule déjà le cerveau et le meilleur truc dans tout ça, c’est que 19 autres nous attendent après pour nous infliger cette même masturbation cérébrale. « Orders » nous fait déjà souffrir avec cette voix grind si perçante, nos tympans sont déjà près à lâcher. Seulement deux titres sont passés. La suite ? Toujours pareil. Du blast, de la rapidité, des riffs grind à 200 à l’heure et des vocaux tantôt stridents et grind, tantôt crust et hardcore. Du tout cuit. Une sorte de grindcore totalement accrocheur qui nous donne envie de nous repasser le skeud sans arrêt.

Tout ça nous rappelle les vieux NAPALM DEATH période Scum ou encore le sublime World Downfall des mythiques TERRORIZER et les premiers REPULSION. Du old school, quoi. D’ailleurs la production l’est tout autant avec un gros son de porc, bien gras, qui rentre bien nickel chrome dans les esgourdes. Encore une fois, on reconnaît chaque passages des morceaux grâce à une intensité et une entité propre dans chacun d’eux. Les titres oscillent entre une minute ou quelque fois deux, pour mieux nous infliger cette rage électrisante, et pour finalement seulement 25 minutes de grindcore à la sauce BLOCKHEADS. Un temps plus que concis pour un tel talent réuni en un seul et même album.

Mais vous me direz, ne leur en voulons pas, car ce disque reste effectivement le meilleur album de grindcore qui m’ait été donné d’écouter depuis le début de cette année 2006. A un moment, il ne faut pas avoir peur des mots et dire les choses clairement. Récompenser ceux qui doivent l’être pour nous avoir donné tant de débauche de violence dans un album si remarquable. Rendons à BLOCKHEADS ce qui est à BLOCKHEADS : un hommage. Ce groupe culte du grind français s’aligne comme un de ses plus grands piliers. Moi je crois qu’on peut être fier.

A lire aussi en GRINDCORE par GORR :


INGROWING
Cloned & Enforced (2006)
Totale tuerie de grindcore tchèque




ANAL CUNT
40 More Reasons To Hate Us (1996)
Un grindcore excellent des plus extravaguant ...


Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



Non disponible


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod